3 Garçons, 1 Fille, 2 Mariages

Un téléfilm gay avec une colocataire lesbienne

Année de Production : 2003

Réalisation : Stéphane Clavier

Scénario : Jean-Luc Goossens

Avec : Olivier Sitruk (Dan), Arnaud Giovaninetti (Laurent), Julie Gayet (Camille), Anne Azoulay (Sam)

Nationalité : Française

Genre : Comédie

Durée : 1h 35min.

Titre Original : 3 Garçons, 1 Fille, 2 Mariages

3 Garçons, 1 Fille, 2 Mariages : Résumé

Dan et Laurent ont 25 ans, vivent en colocation et sont les meilleurs amis du monde depuis toujours. Ils s’entendent très bien et partagent tout. Ils ont l’air d’un vieux couple alors qu’un fossé les sépare. Dan est un dragueur invétéré qui collectionne les femmes et Laurent est un homosexuel romantique secrètement amoureux de son meilleur ami.

Cette situation dure depuis plusieurs années et aurait pu perdurer si Dan n’avait pas rencontré la femme de sa vie en la personne de Camille. La relation entre Dan et Camille est forte et rapidement tous les deux s’installent ensemble. Puis ils décident de se marier.

Ne pouvant se résoudre à perdre l’homme qu’il aime, Laurent met tout en ouvre pour briser le couple. Il tente par tous les moyens de saboter la romance entre Dan et Camille avec l’aide de Sam, sa nouvelle colocataire, une lesbienne militante.

Dan et Laurent ont 25 ans, vivent en colocation et sont les meilleurs amis du monde depuis toujours. Ils s'entendent très bien et partagent tout. Ils ont l'air d'un vieux couple alors qu'un fossé les sépare. Dan est un dragueur invétéré qui collectionne les femmes et Laurent est un homosexuel romantique secrètement amoureux de son meilleur ami. Cette situation dure depuis plusieurs années et aurait pu perdurer si Dan n'avait pas rencontré la femme de sa vie en la personne de Camille. La relation entre Dan et Camille est forte et rapidement tous les deux s'installent ensemble. Puis ils décident…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Une lesbienne d'action.

Note des lectrices : Soyez la première !
69

Une gentille Comédie Romantique gay très convenue. Le personnage principal est homosexuel et il est amoureux de son meilleur ami hétéro. Ça vous dit quelque chose ? Le meilleur ami en question, 100 % hétéro, rencontre une femme charmante qu’il décide d’épouser et s’installe chez cette dernière. Désespéré, le gay met tout en ouvre pour faire capoter cette belle histoire d’amour. Heureusement, tout finit bien. Le gay réalise qu’il n’a aucune chance et laisse son ami épouser la femme de sa vie et il finit par rencontrer un homme.

Rien de franchement original. Les gays sont pour la plupart stéréotypés même si leur combat pour le mariage homo est représenté pour la première fois dans une fiction. Il reste cependant ce petit goût de factice et de politiquement correct qui finit par devenir lassant. Heureusement, la colocataire lesbienne arrive à cet instant.

Et il faut bien dire que Sam est réellement géniale. Elle ne dit pas qu’elle est lesbienne. Elle n’avoue pas, elle se contente de prévenir Dan de surveiller sa petite amie. Ensuite, elle a les cheveux rouges. Puis elle demande ce que le groupe « pro-mariage gay » compte faire concernant l’homoparentalité et l’insémination artificielle. Et enfin, elle drague sa collègue de travail, franchement hétéro et se fait agresser par le mari de cette dernière. Elle parvient pourtant à ses fins et fait l’amour, chez elle, avec cette fameuse collègue après avoir essayé d’embrasser Camille au passage. Sam est une lesbienne fascinante parce qu’elle ne se contente pas de parler, elle agit. Et ça, c’est très rare dans les fictions, qui plus est françaises.

Un téléfilm pas si mal si ce n’est la fin. Le mariage gay, le happy end. C’est trop, on n’y croit plus. Dommage.

3 Garçons, 1 Fille, 2 Mariages : Critiques Presse et Récompenses

« Des comédiens, tous parfaits, en trentenaires chamboulés par la révolution nuptiale » (Télérama)
« Une comédie dans l’air du temps » (Le Monde)

3 Garçons, 1 Fille, 2 Mariages : Extraits

NICOLAS  : Au nom de l’égalité des droits, nous demandons le droit au mariage pour les homosexuels.
LAURENT  : Ben non, mais t’as deux fois « droit » là.
NICOLAS  : Ben oui, et alors ?
LAURENT  : Ben deux fois « droit », c’est maladroit.
DAN  : Je pige pas pourquoi vous tenez tellement à vous marier, vous, les pédés. C’est vrai, vous avez fait sauter tous les tabous. Vous pouvez vous taper dix mecs par soirées. Pourquoi vous revendiquez un truc aussi ringard que le mariage ?
RICHARD  : Parce que c’est romantique.
DAN  : Romantique, le mariage ? Y a rien de plus triste. Ça tue le désir, ça te bouffe ta liberté, c’est un piège à cons le mariage. De toute façon, ça passera jamais votre truc.
ROBERT  : Ah non, je te signale que le ministre a accepté de nous recevoir.
CHRISTOPHE  : Bon, on peut se concentrer deux minutes ? Au nom de l’égalité des chances.
RICHARD  : Ah non, pas l’égalité des chances.
DAN  : Ah ben non. Au nom du droit inaliénable à faire les mêmes conneries que les vôtres, nous revendiquons le mariage. Le mariage ! Le mariage ! Le mariage !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre