301-302

La nourriture comme unique moyen d'affronter ses peurs

Affiche : 301-302

Année de Production : 1995

Réalisation : Park Cheol-Su

Scénario : Suh-Goon Lee

Avec : Eun-jin Bang (Song – 301), Sin-Hye Hwang (Yun – 302)

Nationalité : Corée du Sud

Genre : Drame, Policier & Thriller

Durée : 1h 38min.

Titre Original : 301 - 302

301-302 : Résumé

301-302 est un film de Park Cheol-Su sorti en 1995.

Song-Hee (interprétée par Eun-jin Bang) habite l’appartement 301 à Séoul en face de Yun-Hee (interprétée par  Sin-Hye Hwang) qui vit au 302. Les deux jeunes femmes sont très différentes l’une de l’autre et ont chacune un rapport particulier à la nourriture.

Song-Hee est une bonne vivante, une cuisinière qui adore préparer de copieux petits plats. Elle vient de divorcer et souhaite débuter une nouvelle vie. Yun-Hee est une femme introvertie, asociale et anorexique qui vit dans un appartement rempli de livres.

Un jour, un policier vient interroger 301 pour essayer de résoudre la disparition de 302.

301-302 est un film de Park Cheol-Su sorti en 1995. Song-Hee (interprétée par Eun-jin Bang) habite l'appartement 301 à Séoul en face de Yun-Hee (interprétée par  Sin-Hye Hwang) qui vit au 302. Les deux jeunes femmes sont très différentes l'une de l'autre et ont chacune un rapport particulier à la nourriture. Song-Hee est une bonne vivante, une cuisinière qui adore préparer de copieux petits plats. Elle vient de divorcer et souhaite débuter une nouvelle vie. Yun-Hee est une femme introvertie, asociale et anorexique qui vit dans un appartement rempli de livres. Un jour, un policier vient interroger 301 pour essayer…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un contenu lesbien sous-entendu.

Note des lectrices : Soyez la première !
27

Un film étrange, surprenant et inoubliable. Réalisé par Park Chul-Soo, un auteur coréen à succès totalement méconnu en France, 301, 302 est un ovni cinématographique. Il conte l’histoire de deux jeunes célibataires mal dans leur peau, ayant chacune un rapport particulier à la nourriture.

Yun-Hee, baptisée 302 parce qu’elle vit dans cet appartement, a été violée par son beau-père lorsqu’elle était enfant. Il en subsiste un terrible traumatisme qu’elle ne parvient pas à dépasser et qu’elle essaie de compenser en contrôlant à l’extrême son alimentation. Elle hait les contacts humains et vit barricadée dans son domicile.

Song-Hee vient de divorcer. Elle est séparée depuis peu de son mari et pour oublier sa solitude, se réfugie dans la nourriture. Elle a fait installer dans son appartement une cuisine high-tech de restaurant et passe son temps à mijoter de bons petits plats.

Il se noue entre les deux femmes une relation perverse basée sur la nourriture. 301 cuisine pour 302 et lui offre chaque jour un nouveau plat que celle-ci jette à la poubelle avant de vomir. Song-Hee est la femme dominante alors que Yun-Hee ressemble à une enfant soumise. Elles se livrent petit à petit et leur relation devient de plus en plus intime. Elles se rapprochent mais il n’y aura jamais plus.

Et c’est ce que l’on peut reprocher à ce long-métrage. Alors que la relation entre les deux héroïnes s’intensifie, le réalisateur ne se focalise pas dessus et nous offre une succession de flashbacks qui alourdissent le film. Ce n’est pas à proprement parler un film lesbien mais ça aurait pu le devenir si la fin n’avait pas était aussi surprenante.

Un film à découvrir où l’originalité réside dans le traitement de la nourriture. Ici tout est coloré, saturé de couleurs, en contraste total avec le psychisme et l’état d’esprit des deux héroïnes. À voir.

301/302 [Import USA Zone 1]  ( DVD )

De Cheol-su Park

Avec Eun-jin Pang, Sin-hye Hwang, Chu-Ryun Kim

Prix : EUR 70,99
1 neufs & occasions à partir de EUR 70,99

(0 commentaires client)

301-302 : Critiques Presse et Récompenses

 » A twisted little thriller  » Christopher Null (FilmCritic.com)

 » In the great tradition of bizarre food movies.  » Jeffrey M. Anderson (Combustible Celluloid)

 » The tone is one of comic horror, and the plot is driven by a killing, but the most alarming element in the film, to western eyes, is likely to be some of the dishes served.  » Jake Euker (F5)

« This feminist horror story from Korea is sluggishly paced and confusingly told with flashbacks within flashbacks.  » Daniel M. Kimmel (Variety)

Critique du film sur le site Sancho-Asia.com (en français)

301-302 : Extraits

301 : Notre réfrigérateur était toujours rempli d’aliments, mais je ne les ai jamais mangés froids. Quand maman rentrera à la maison, je pourrai manger un repas chaud. Mais à cause de son travail, maman ne rentrera pas à la maison avant tard dans la nuit.

302 : Notre réfrigérateur est grand. Il est toujours rempli avec de la viande fraîche. Ma mère est une experte dans le découpage en tranche de la viande. Mais j’ai toujours imaginé que ce devait être bien d’avoir son frigo plein de citrons jaunes et de pommes vertes.

301 : Qui est-ce ?
DÉTECTIVE : Est-ce que je peux entrer un instant ?
301 : Pourquoi ?
DÉTECTIVE : Juste quelques questions concernant 302.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre