Brides to Be

Un film d'horreur lesbien réussi

Année de Production : 2015

Date de Sortie : 1er juillet 2016

Réalisation : Kris Boustedt, Lindy Boustedt

Scénario : Kris Boustedt, Lindy Boustedt

Avec : Carollani Sandberg (Jenna), Angela Dimarco (Robin), Jesse Lee Keeter (Nate), Linas Phillips (Bob)

Nationalité : États-Unis

Genre : Fantastique & Science-Fiction, Horreur

Durée : 1h 20min

Titre Original : Brides to Be

Brides to Be : Résumé

Dans Brides to Be, Jenna et Robin sont à la veille de leur mariage. Même si les deux femmes s’aiment, pour Jenna les choses ne semblent pas être si simples que ça. Elle est stressée et a du mal à écrire ses vœux, alors que tout semble aller pour le mieux pour Robin.

Accompagné de Nate, le meilleur ami de Jenna, le couple se rend dans la maison censée accueillir leurs amis pour la fête du lendemain. Les trois compères doivent mettre au point les derniers préparatifs, mais, en arrivant sur place, ils se rendent compte que rien n’est prêt. L’homme qui devait tout installer dans la maison semble étrange : non seulement le travail n’a pas été fait, mais il espionne Jenna, Robin et Nate. Interrogé sur ses actions, il donne des excuses plus ou moins crédibles pour se justifier.

Au fil de la soirée, d’étranges phénomènes se produisent : une espèce de force surnaturelle semble posséder la maison, Robin commence à souffrir d’atroces migraines et est victime d’hallucinations, alors que Jenna voit des gens et commence à paniquer.

Nate tente tant bien que mal de rassurer sa meilleure amie en apportant une explication rationnelle à toutes ses peurs et ses doutes, mais et si Jenna avait raison ? Si la maison était vraiment vivante et ne voulait pas d’eux ici ?

Dans Brides to Be, Jenna et Robin sont à la veille de leur mariage. Même si les deux femmes s'aiment, pour Jenna les choses ne semblent pas être si simples que ça. Elle est stressée et a du mal à écrire ses vœux, alors que tout semble aller pour le mieux pour Robin. Accompagné de Nate, le meilleur ami de Jenna, le couple se rend dans la maison censée accueillir leurs amis pour la fête du lendemain. Les trois compères doivent mettre au point les derniers préparatifs, mais, en arrivant sur place, ils se rendent compte que rien n'est prêt.…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un film d'horreur qui fonctionne très bien

Note des lectrices : 1.98 ( 4 votes)
80

S’il existe des comédies romantiques lesbiennes, ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir un film d’horreur lesbien. Et encore moins un réussi.

Avant de commencer la critique, je préfère vous dire que les films d’horreurs ne sont pas mes films de prédilection, j’ai tendance à avoir peur facilement et ne pas aimer le gore. Sachez, en plus, que je suis très sensible aux sons, alors lorsque Lindy Boustedt, la réalisatrice, m’a dit qu’il fallait regarder le film avec une bonne paire d’écouteurs ou d’enceintes parce que la musique était primordiale, j’ai commencé à stresser avant même d’avoir vu le film.

Si vous ne voulez aucun spoiler, je vous conseille d’arrêter votre lecture ici et de revenir plus tard lorsque vous aurez vu le film. Celui-ci sera d’ailleurs diffusé au festival de films Cineffable le 31 octobre à 22 heures. La nuit d’Halloween, parfait !

Pour en revenir à la critique, effectivement le son est extrêmement important et contribue à lui seul à l’ambiance du film : les migraines, le fantôme, le meurtre de Nate, la maison… Quant aux actrices, elles sont tout bonnement excellentes ! L’on s’attache tout de suite à Jenna et Robin, et nous souffrons avec chacune des deux femmes. Elles forment un couple tellement crédible et mignon que l’on souhaite les voir se sortir indemnes de cette soirée cauchemardesque.

Le seul souci que j’ai eu avec le film se situe au niveau de l’écoulement du temps dans l’histoire. Je sais qu’une nuit peut-être longue et que l’on peut faire plein de choses, mais Jenna, Robin et Nate arrivent dans cette maison assez tardivement et j’ai l’impression qu’ils font et qu’il leur arrive un milliard de choses sans que le temps ne passe. Et puis, c’est la soirée précédant leur mariage, les futures mariées ne sont-elles pas censées se reposer ? J’avoue avoir été un peu perdue à ce niveau-là pendant le visionnage.

Puis, il y a eu la fin du film. Dans un premier temps, elle m’a laissée perplexe. En effet, je pensais que Brides to Be était une histoire de fantôme ou de maison hantée. Ça pourrait être le cas, mais le film pourrait tout aussi bien représenter l’angoisse de Jenna à la veille de son mariage. Elle pourrait avoir imaginé tout ça ; elle aurait fait un rêve (enfin, un cauchemar plutôt) qui aurait mis en avant tous ses doutes, ses peurs, ses démons intérieurs. Cela justifierait non seulement cette espèce de distorsion du temps, mais aussi beaucoup d’autres choses sur lesquelles j’avais tiqué. Oui, je vais opter pour cette solution. Cela résout tout.

En conclusion, je vous conseille de regarder Brides to Be (avec le son à fond, donc) et de venir en discuter par la suite si vous le voulez.

Brides to Be : Critiques Presse et Récompenses

« Je vais le dire franchement : ce film est bon, peut-être même génial […] Il mérite votre argent et votre temps. » Seattle Gay Scene

« C’est avant tout une histoire d’amour. Bride to Be nous propose une histoire d’horreur avec des personnages émouvants à qui l’on s’attache instantanément. Carollani Sandberg et Angela DiMarco sont incroyables » Ain’t it Cool News

Brides to Be : Extraits

Jenna : Au moins on a un lit.

Jenna : Je sais que tu veux que tout soit parfait.

Robin : On mérite que ce soit parfait.

Nate : Je crois que tu le survends, c’est…

Robin : Je survends quoi ? L’amour ?

Nate : Oui, tu survends l’amour !

Nate : Tu as peur de devenir quelque chose que vous êtes déjà.

Nate : Apparemment, il y a eu un meurtre ici.

Robin : Quoi ?

Nate : Oui ! En 1992, pendant une nuit comme celle-ci.

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

2 commentaires

  1. Je l’ai vu en VOst, j’ai adoré, et il est vrai que la bande son tient une place primordiale dans l’ambiance et l’atmosphère du film qui dégage une sensation de mal-être… Je le conseille vivement.

  2. Alors moi j’adore les films d’horreur, mais ce film était vraiment bizarre !!!!
    Surtout qu’en général dans ce genre de films où il est question d’être possédé par un esprit, on a toujours une explication sur le pourquoi, qu’est ce qui s’est passé dans ce lieu avant etc… mais là rien donc j’ai un goût de pas fini, il manque quelque chose.

    Mais sinon c’était quand même un bon film et une belle histoire entre ces 2 femmes :)

Répondre