Champ, Contrechamp de Véronique Breger

Champ, Contrechamp de Véronique Breger

Titre Français : Champ, Contrechamp

Titre Original : Champ, Contrechamp

Auteur : Véronique Breger

Date de Sortie : Mars 2004

Nationalité : Française

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 182 pages

Editeur : KTM Éditions

ISBN : 2-913066-17-8

Champ, Contrechamp : Quatrième de Couverture

Deux femmes, deux univers, deux vies…
Mais un jour de pluie, sous les auspices d’une héroïne de BD au décolleté ravageur, les chemins se croisent. Quelques bulles plus loin, à l’heure de l’apéritif, Eva, la collectionneuse d’aventures, est charmée.
Mathilde, dont la vie prend justement un tournant inattendu, est ravie d’avoir passé un si bon moment.
De concert, mais sans se concerter, Eva et Mathilde vont réorganiser leur quotidien, tandis qu’au fil de leurs tête à tête l’évidence de leur attirance deviendra manifeste.
Ces deux existences pourraient peut-être alors ne faire plus qu’une seule histoire.

C’est les pieds sur terre mais la tête ailleurs, que Véronique Breger a imaginé ce premier roman où les choses de la vie sont dépeintes avec humour et justesse.

Champ, Contrechamp : Avis Personnel

Champ, Contrechamp est le premier livre de Véronique Breger qu’elle a écrit et que j’ai lu. Comment vous communiquer mon enthousiasme sans avoir l’air d’en faire trop et rester suffisamment classique pour vous donner envie de le découvrir ? Tout d’abord je vais commencer par être honnête, je l’ai lu en deux jours, débuté un soir avant de me coucher, fini le lendemain matin avant de me lever (et oui, entre-temps j’ai dormi, merci de vous soucier de ma santé). C’est également après l’avoir lu que je me suis précipitée sur le second et que je vais enchaîner le troisième dans la foulée.

Bon, parlons peu, parlons bien. L’histoire commence sur Mathilde dont nous découvrons petit à petit l’existence et qui se retrouve un jour à acheter un livre informatique pour son conjoint à la FNAC. Là, elle croise une femme avec laquelle elle échange quelques mots et qui lui propose de découvrir une bande dessinée fantastique. Mathilde achète la BD, la dévore et lorsqu’elle retourne dans le magasin pour acheter le second tome, elle recroise sa mystérieuse inconnue du nom d’Eva.

L’écriture est agréable et douce. Le style du livre est des plus intéressants puisque le premier chapitre est vu du point de vu de Mathilde, le second d’Eva, le troisième de Mathilde etc etc… Un parti pris qui donne tout son intérêt à l’histoire et éclaire des moments clés d’un jour différent.

Un superbe premier roman à découvrir d’urgence qui vous donnera envie de lire les autres livres de l’auteur, je vous le promets.

Champ, Contrechamp : Extraits

« Quand je l’ai vue, la deuxième fois au rayon BD, j’ai cru rêver, du style champignon hallucinogène. Je me suis dit que ce n’était pas possible. Mais si, ça se confirme, il n’y a pas de hasard. Elle était revenue, pour chercher le tome II. J’ai failli tomber dans le chariot de bouquins que j’étais en train de pousser. Merci Charlotte pour ta jambe cassée, merci Cyann pour tes jolis seins, j’allais revoir ma belle inconnue. Nous avons traîné mon chariot ensemble en rigolant comme deux vieilles copines de lycée, et ô miracle, elle a accepté de venir prendre un pot avec moi. Pour une fois, j’ai apprécié les bouchons dans Paris et même la pluie s’est faite mon alliée. La dernière place de parking de la ville se trouvait juste devant chez moi ! Impensable, même dans mes plans dragues les plus recherchés, je n’avais pas fait aussi simple. Le chemin m’a semblé court du magasin à l’appartement. Nous nous sommes présentées, classique. Nous avons parlé, de choses et d’autres, comme des personnes qui ne se connaissent pas et qui sont finalement étonnées de se retrouver ensemble dans un véhicule. Je l’ai observée, sans en avoir l’air, en la guidant à travers les différents quartiers qu’elle paraissait découvrir. Des cheveux noirs bouclés mi-longs, coiffés en arrière avec d’infimes filets argentés, une peau légèrement mate qui doit virer chocolat si on la met au soleil, des yeux couleur mer Egée profonde, de légers cernes sous les yeux, traces de fatigue, de stress ou de nuit d’amour. Un bijou discret à son annulaire gauche… En couple, ou fausse célibataire ? » (Pages 27-28)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre