Interview de Haley Ramm, l’interprète de Brenna Carver

Interview liée à la série Chasing Life

Haley Ramm - Chasing Life

Interview accordée à Valerie Anne le 26 août 2014 pour le site Afterellen.com

Selon moi, cette année, la série d’ABC Family, Chasing Life, nous a donné une représentation unique des ados LGBT à la télévision. La série n’a pas arrêté de briser les moules et les stéréotypes : de la fille qui n’aime pas les étiquettes et veut sortir avec un garçon et une fille simultanément à la lesbienne souriante de seize ans out et fière qui adore le rose et le tennis.

Haley Ramm a été suffisamment sympa pour nous parler de son personnage, Brenna, l’adolescente sans étiquette au centre du triangle amoureux. Elle nous a également parlé de sa relation avec Greer et de ce qui les attend pour la seconde partie de la saison. En plus, elle nous a fait part de quelques anecdotes sur le match de tennis à l’origine de leur histoire.

Pour l’instant, qu’est-ce que vous préférez dans l’histoire entre Brenna et Greer ?

Le truc c’est qu’avant que Greer n’arrive, Brenna était dans un mauvais état d’esprit et l’on ne savait pas vraiment pourquoi – on l’apprend un peu après – elle était très mal élevée, assez odieuse et un peu détestable. Par contre, quand Brenna rencontre Greer, il semblerait qu’elle l’aide à s’intéresser aux activités scolaires et lui permette d’avoir une meilleure vision de la vie et de sa sœur qui se bat contre le cancer. Je crois que c’est dans l’épisode six ou sept, je vais chez Greer et l’on commence à parler de la mort. À partir de ce moment-là, Greer est toujours LA personne qui lui remonte le moral. Donc, je crois que ce que je préfère chez elles c’est qu’elles parlent de tout ; Greer est toujours là pour Brenna et vice versa. Elles se soutiennent mutuellement.

C’était super. Ça a été super de voir Brenna grandir, de la voir évoluer depuis ses débuts d’ado mal élevée, comme vous avez dit. Elle grandit sous nos yeux en quelque sorte.

Oui, peu de personnes l’ont aimée au début [rires]. Et je ne leur en veux pas !

La scène où Brenna et Greer jouent au tennis est l’une de mes préférées. C’était vraiment mignon. Avez-vous une scène préférée pour l’instant ?

C’était vraiment une scène marrante. Et en fait, il s’est avéré que les doublures qu’ils avaient engagées n’étaient pas vraiment des doublures. Elles voulaient juste passer à la télé et elles ne savaient pas faire grand-chose tennistiquement parlant. Ils ont donc dû les renvoyer et ils se sont dit qu’ils pourraient peut-être nous mettre sur le court et voir ce que l’on pourrait faire. En réalité nous n’avions JAMAIS joué au tennis, mais vraiment jamais de nos vies. Donc, cette nuit-là fut très longue. Je me souviens, nous avons continué jusqu’à deux ou trois heures du matin, je crois. En gros, on a appris à jouer au tennis. On en est arrivé au point où aucune de nous ne pouvait réellement frapper de manière réaliste dans la balle : nous ne sommes pas des professionnelles. En fait c’est vraiment, vraiment dur ! Au final, ils ont créé la balle en images de synthèse. Je crois que ce fut l’une de mes scènes préférées, parce qu’on faisait comme si l’on jouait. Tout le monde sur le plateau se disait : « Bon, c’est arrivé, faisons avec. » Et on l’a fait. C’était vraiment marrant.

C’est comment de travailler avec Gracie Dzienny [ndlt : l’interprète de Greer] ?

Ah, c’est génial. Elle est adorable. C’est un amour. Elle arrive sur le plateau avec un gâteau super beau et elle nous dit « J’ai fait un gâteau hier soir ! ». Elle est trop mignonne. C’est génial de discuter avec elle et l’on s’amuse vraiment quand on sort ensemble. Donc, oui, elle est parfaite pour le rôle et je crois qu’elle joue Greer mieux que quiconque.

Au début de la série, Brenna dit qu’elle ne s’identifie pas comme hétéro ou bi ou quoi que ce soit. Pensez-vous qu’avec tout ce qui se passe avec Greer, cela va changer ou pensez-vous que cela fait simplement partie de sa personnalité ?

Je crois que Brenna sait très bien qui elle est et qu’elle ne croit réellement pas aux étiquettes. Même en m’imaginant Brenna à trente ans, je ne sais pas si elle s’étiquetterait. Je la vois aimer peu importe qui elle aimera, que ce soit Greer ou pas. Je crois qu’elle s’intéresse davantage au fait d’aimer, peu importe qui est la personne, elle ne se consacre qu’à l’amour.

C’est assez unique de voir à la télé un personnage comme cela aussi jeune, je trouve ça très important. Je ne pense pas qu’aujourd’hui il y ait beaucoup de personnages comme cela qui représentent les adolescents qui se sentent ainsi.

Oui, je suis d’accord et c’est un super personnage à jouer. Je suis vraiment contente de la direction qu’ils lui ont fait prendre. Je suis super contente de pouvoir jouer ce personnage. Je trouve ça vraiment cool que de jeunes adolescents qui regardent la série et se sentent comme Brenna puissent la considérer comme un exemple de normalité ; et ça devrait carrément être normal, ça ne devrait être rien d’autre que normal.

En parlant des fans qui pourraient s’identifier à Brenna, lisez-vous beaucoup leurs réactions ? Lisez-vous leurs réactions sur Twitter ?

Je passe beaucoup de temps sur Twitter ! Bon, je ne suis pas la plus grande tweeteuse du monde. Je ne sais jamais quoi tweeter et je ne pense pas que les gens s’intéressent à ce que j’ai à dire de toute façon [rires]. Par contre, je lis ce qu’écrivent les autres ! Je suis connectée depuis le début de la série et les premières réactions des gens. Beaucoup de gens nous parlent et nous disent qu’ils peuvent s’identifier à Brenna. Ils ne disent pas exactement comment, mais je pense qu’il y a une multitude de façons de s’identifier à Brenna. Donc, oui, c’est cool qu’on puisse autant s’identifier à elle.

Retour à la fiche de présentation Chasing Life

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre