Citizen Jane

La persécution des homosexuels dans l'armée

Affiche : Citizen Jane

Année de Production : 2014

Réalisation : Cari Green

Scénario : Erin Flegg, Cari Green

Avec : Tirra Dent (Jane Cross), Mike Dopud (Capitaine Summers), Paula Giroday (Val Jones), Aliyah O’Brien (Toni Miles), Alison Wandzura (Caporal-Chef Maryann Kirk)

Nationalité : Canadienne

Genre : Drame, Romance

Durée : 15:50 minutes

Titre Original : Citizen Jane

Citizen Jane : Résumé

En 1987, sur une base militaire canadienne.

Jane Cross est officier. Lors d’un entraînement, elle est remarquée par sa caporal-chef Maryann Kirk et pas uniquement pour ses compétences. Les jours passent et l’attirance pas si secrète de Jane Cross pour sa supérieure devient de plus en plus évidente.

Un soir de permission, Jane se montre particulièrement entreprenante avec cette dernière. Pourront-elles garder leur relation naissante secrète alors que l’Armée même une lutte secrète et sans merci contre les personnes homosexuelles dans ses rangs ?

En 1987, sur une base militaire canadienne. Jane Cross est officier. Lors d'un entraînement, elle est remarquée par sa caporal-chef Maryann Kirk et pas uniquement pour ses compétences. Les jours passent et l'attirance pas si secrète de Jane Cross pour sa supérieure devient de plus en plus évidente. Un soir de permission, Jane se montre particulièrement entreprenante avec cette dernière. Pourront-elles garder leur relation naissante secrète alors que l'Armée même une lutte secrète et sans merci contre les personnes homosexuelles dans ses rangs ?

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Réussi à découvrir.

Note des lectrices : 3.98 ( 4 votes)
81

Citizen Jane est court-métrage très bien écrit et réalisé. Il y a du rythme, c’est intéressant et on s’attache aux personnes en quelques minutes. Les acteurs sont tous excellents avec une mention spéciale pour des visages connus : celui d’Aliyah O’Brien, Holly Stewart dans Rookie Blue et celui de Mike Dopud, Olivier Dubois, le patron français dans Mistresses US (qui permet à Jess de revenir dans le droit chemin après son petit écart lesbien). Franchement le casting est juste impeccable et tous font un excellent travail.

Basée sur des faits réels, l’histoire se concentre sur Jane Cross, soldat de deuxième classe qui va tomber sous le charme de sa supérieure. Après avoir tenté de la séduire, elle la retrouve et a la chance de partager un moment plutôt intime avec cette dernière. Malheureusement elle est découverte et se voit contrainte de quitter l’armée. L’action se déroule en 1987, ce n’est pas si vieux que cela. Et même si cette chasse aux homosexuels à lieu ici dans l’armée canadienne, on sait parfaitement que les britanniques et les américains ont fait de même pendant des dizaines et des dizaines d’années. On pense notamment aux long-métrages The Investigator en Angleterre et A Marine Story et Les Galons du Silence aux États-Unis.

J’avoue que j’ai été un peu frustrée à la fin, il y avait matière à faire bien plus qu’un court-métrage et j’aurais adoré savoir ce qu’il advenait de la caporal-chef et de la meilleure amie.

En résumé un court-métrage que je vous recommande, qui n’est pas franchement drôle mais qui a de véritables qualités et un discours fort. À découvrir.

 

Citizen Jane : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Queer de Vancouver en 2014.

Sélection Officielle au Festival LGBT Inside Out d’Ottawa en 2014.

Sélection Officielle au Festival FilmFest de Cologne en 2014.

Sélection Officielle au 20ème Festival LGBT Chéries-Chéris de Paris en 2014.

Sélection Officielle au Festival du Film Merlinka International Queer Film en 2014.

Citizen Jane : Extraits

TONI MILES : Ok.

VAL JONES : Ce sont les règles.

TONI MILES : Ça ne me regarde pas qui sort avec qui alors qu’est-ce qu’ils en ont à foutre ?

VAL JONES : Ce sont des rapports préventifs.

TONI MILES : Écrire sur la vie sexuelle des gens. Je pense qu’on va se faire des amis.

MARYANN KIRK : Tu veux danser ?

JANE CROSS : Est-ce qu’on peut aller ailleurs ?

CAPITAINE SUMMER : Avez-vous déjà été engagée dans des contacts immoraux ?

JANE CROSS : Contacts immoraux, Monsieur ?

CAPITAINE SUMMER : Adultère, relations sexuelles avec un mineur, activités homosexuelles ?

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Un commentaire

  1. Un excellent court métrage. C’est vrai que la fin est frustrante car on aurait aimé savoir ce qui se passait par la suite pour les différents personnages. Mais pour ça il aurait fallu peut être faire un film.

Répondre