Coming-Out Party

Des stars américaines racontent leur coming-out

Année de Production : 2003

Réalisation : Rich Tackenberg

Scénario : Rich Tackenberg

Avec : Renee Hicks (elle-même), John Riggi (lui-même), Bob Smith (lui-même), Dan Renzi (lui-même), Jackie Beat (lui-même), Sabrina Matthews (elle-même), Terry Sweeney (lui-même)

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie

Durée : 1h 20min.

Titre Original : Coming Out Party

Coming-Out Party : Résumé

Dans Coming-Out Party, des comédiens américains populaires, tous homosexuels, racontent avec humour, sensibilité et autodérision, l’histoire de leur coming out à leur famille, à leurs amis et à leur entourage.

Dans Coming-Out Party, des comédiens américains populaires, tous homosexuels, racontent avec humour, sensibilité et autodérision, l'histoire de leur coming out à leur famille, à leurs amis et à leur entourage.

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Le coming out vu avec humour.

Note des lectrices : 4.9 ( 1 votes)
53

Une succession d’interventions hilarantes venant de différents comédiens et comédiennes en vue à Hollywood. Tous sont connus, bien que je doive avouer n’avoir jamais entendu parler de la plupart.

Il n’empêche que ces histoires sont vraiment drôles et amusantes. Et lorsque l’on ne rit pas, on est touché par la profondeur et la réalité de ces déclarations. Elles ont une valeur universelle. En même temps les acteurs ont cette capacité géniale à rendre drôles des situations qui ne le sont pas sur le moment et qui ont même dû être parfois fort embarrassantes.

De beaux moments, des sketches réussis, même si certains sont inégaux et n’atteignent pas les meilleurs. Au final, à la fin du visionnage, on se sent léger et fier d’appartenir à cette grande famille.

Je n’ai qu’un seul et unique regret. Sur les sept comédiens, il n’y a que deux femmes. Pourquoi ? Par peur pour son travail, par souci de préserver sa vie privée ou tout simplement parce qu’il y a moins de lesbiennes que de gays dans le showbiz ?

Coming-Out Party : Critiques Presse et Récompenses

 » The juxtaposition between humor and pathos as the storytellers relate their insights into gay culture are a bit uneven; some are funnier than others.  » Bob Bloom (Journal And Courier – Lafayette In)

Coming-Out Party : Extraits

JOHN RIGGI  : Et j’ai dit « C’est la maison ». Et ma mère a dit « Oui, oui. Belle maison. C’est bien. » Et j’ai dit « Oui, c’est ça. » Alors elle a dit « Où est-ce que David dort ? » Alors j’ai dit « Eh bien, il dort ici, avec moi ». Et elle a dit « Est-ce que tu es en train de me dire que David et toi dormez ensemble ? » Et j’ai dit « Ouais. » Et elle a dit « Tu veux dire que tu préfère dormir avec des hommes plutôt qu’avec des femmes ? » Et j’ai dit « J’aime dormir avec David. » Et on est restés là pendant quarante secondes sur le pas de la porte comme dans les films quand ils se font braquer, attendant tous les deux que quelque chose arrive et je me rappelle que j’ai dit « Maman, ça va ? » Et elle a dit « Je vais aller mettre les Tortellini au frigo. »

BOB SMITH  : Le coming-out ce n’est pas uniquement le coming-out à votre famille. Vous devez faire votre coming-out à vos voisins, vos collègues de travail, c’est sans fin. Quand j’ai fait le Tonight Show, j’ai appelé ma mère un mois avant de faire le Tonight Show et ma mère a dit « Bien Bob » et je lui ai dit « Maman, tout le monde va savoir que je suis gay. Est-ce que papa et toi êtes d’accord avec ça ? » Et elle a répondu « Ton père et moi on a parlé et pensé qu’il y a beaucoup de gens qui doivent s’appeler Bob Smith. Qui le saura ? »

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre