Coyote Sky de Gerri Hill

Coyote Sky de Gerri Hill

Titre Français : Coyote Sky

Titre Original : Coyote Sky

Auteur : Gerri Hill

Date de Sortie : 27 Mars 2008

Nationalité : Américaine

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 258 pages

Editeur : Dans l’Engrenage

ISBN : 978-2-91534217-8

Coyote Sky : Quatrième de Couverture

Alors qu’elle souffre d’une panne d’inspiration pour écrire son prochain livre, Kate Winters, auteur d’une série de romans policiers à succès, se laisse convaincre par sa vieille amie Brenda d’aller la rejoindre pour passer l’été à Coyote, une charmante petite ville du Nouveau-Mexique.

Loin de Dallas (et de sa compagne Robin), dans le décor à couper le souffle des canyons et du désert d’altitude, Kate se retrouve entourée de personnalités excentriques, artistes et nouvelles connaissances de Brenda. Mais c’est le shérif du comté, la fringante Lee Foxx, qui retient bientôt toute son attention. Lee pratique assidûment le flirt avec les jeunes estivantes qui viennent faire du canyoning dans la région, et ne semble pas près de s’assagir.

Jusqu’à ce qu’une visite impromptue de la petite amie de Kate vienne brouiller les cartes. Tiraillée entre la sécurité et le désir, Kate ne sait plus à quel saint se vouer. Quant à Lee, elle a du mal à reconnaître qu’elle est tombée amoureuse pour la première fois de sa vie.

Coyote Sky : Avis Personnel

Je le dis toujours mais je n’y peux rien, je le pense. Gerri Hill a vraiment une écriture fluide et efficace. Je me fais prendre à chaque fois. Ici elle s’est éloignée de la trilogie des romans policiers mettant en scène l’inspectrice Tori Hunter pour se lancer dans une histoire d’amour très fleur bleue dont elle a le secret. Autant le dire tout de suite, la couverture rose donne le ton, on le sait d’avance, Kate et Lee vont finir ensemble. Mais toute la question c’est de savoir comment elles vont réussir à surmonter tous les obstacles qui s’opposent à cette fin en happy end.

Parce que des obstacles il y en a de nombreux. Déjà Kate est en couple avec Robin, une femme qu’elle considère comme une amie et pour laquelle elle ne ressent rien. Oui mais voilà, elle est fidèle, les êtres humains ne sont pas des animaux et il est hors de question qu’elle touche ou même regarde une autre femme. Lee de son côté, shérif de son état, est tout ce que Kate exècre. Elle sort avec une gamine différente tous les jours. Gamine parce que ce sont toujours des étudiantes qui ont entre dix-huit et vingt-deux ans venues passer les vacances dans la région. Tout oppose donc ces deux femmes qui vont pourtant tomber passionnément amoureuses.

C’est bien fait. Je l’avoue, l’histoire est intéressante. J’ai beaucoup apprécié la manière dont le travail d’auteure de Kate est mis en avant. Elle est romancière, elle a écrit trois excellents bouquins avant d’en faire trois autres absolument catastrophiques. Elle est donc un peu connue mais surtout ses deux héros ont une vie propre et elle n’est pas prête à accepter la direction dans laquelle ils vont. Heureusement ses amies Brenda et Lee en tête vont l’aider à y voir plus clair.

Enfin, il faut reconnaître que les personnages principaux sont certes captivants mais les personnages secondaires le sont également. Brenda est juste fantastique en héritière qui décide enfin, à presque soixante ans, d’être libre des responsabilités qu’elle assume depuis la mort de son mari. Mais surtout il y a les peintres qui aident Brenda : Sunshine, Harmony et Starlight. Des femmes très différentes de ce qu’on a l’habitude de découvrir dans un roman d’amour lesbien.

Un livre parfait pour l’été, sur la plage, quand on veut passer un bon moment sans se prendre la tête. À découvrir.

Coyote Sky  ( Broché )

par Gerri Hill

Prix : EUR 17,00
1 neufs & occasions à partir de EUR 17,00

4.5 étoiles sur 5 (11 commentaires client)

Coyote Sky : Extraits

« – Ah chérie ! Tu me manques, toi, mais ma ville, alors là, pas du tout ! D’ailleurs, j’ai quitté l’auberge de Coyote au bout de quelques jours à peine, pour emménager dans une résidence d’été, dans la montagne… » Elle marqua une pause avant de reprendre : « J’ai rencontré plein de gens intéressants. Des artistes. Et il semblerait que je me trouve au beau milieu d’un nid de lesbiennes.
– Oh, arrête ! Ton lesbomètre est nul ! » Kate augmenta la climatisation. La circulation s’arrêtait à nouveau. « Tu as mis un mois à te rendre compte que je n’étais pas hétéro.
– Tu es injuste, tu faisais semblant d’être hétéro ! Ça devrait être interdit.
– Pas du tout, je ne faisais pas semblant d’être hétéro !
– Chérie, tu continues à faire semblant d’être hétéro !
– Absolument pas ! Ce n’est pas parce que je ne le crie pas sur tous les toits que je me cache. Merde ! Est-ce que les autres ont besoin de tout savoir ?
– Bien sûr que non. Maintenant dis-moi, ton livre, ça avance ? »
Kate ferma les yeux et se laissa aller en arrière.
« Ça avance.
– En d’autres termes, le syndrome de la page blanche persiste.
– Je déteste cette expression, Brenda. Le syndrome de la page blanche, ça n’existe pas. On a une histoire à raconter ou pas.
– Et… ?
Kate roulait au pas, le regard fixé droit devant elle.
« Et il semblerait que je n’aie pas d’histoire à raconter. » (Pages 8-9)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre