Des Filles Entre Elles

Un documentaire drôle et passionnant sur les lesbiennes

Affiche : Des Filles Entre Elles

Année de Production : 2009

Réalisation : Jeanne Broyon, Anne Gutzburger

Scénario : Jeanne Broyon, Anne Gutzburger

Avec : Jeanne Broyon (Elle-Même), Olivia (Elle-Même), Amélie (Elle-Même), Géraldine (Elle-Même), Olympe (Elle-Même), Adèle (Elle-Même), Oriane (Elle-Même)

Nationalité : Française

Genre : Documentaire

Durée : 60 minutes

Titre Original : Des Filles entre Elles


Interview(s) :

Interview de Jeanne Broyon la réalisatrice du documentaire

Des Filles Entre Elles : Résumé

La réalisatrice Jeanne Broyon est partie à la rencontre de différentes lesbiennes françaises, très différentes les unes des autres.
Les Barbieturix se présentent et parlent de leur fanzine rock et drôle alors qu’elles travaillent à la préparation d’un nouveau numéro.
Oriane a 21 ans et vient de faire son coming-out à ses parents. Elle revient sur ce moment et les difficultés qu’elle rencontre aujourd’hui avec eux.
Karen et Francine vont avoir des jumelles. Elles ont accepté de partager la naissance de leurs filles et de parler de leur situation sur le plan légal.
Cathy et Michou ont été agressées à la sortie d’une boîte de nuit. Elles ont décidé de porter plainte et rencontrent un avocat pour la première fois.

La réalisatrice Jeanne Broyon est partie à la rencontre de différentes lesbiennes françaises, très différentes les unes des autres. Les Barbieturix se présentent et parlent de leur fanzine rock et drôle alors qu’elles travaillent à la préparation d’un nouveau numéro. Oriane a 21 ans et vient de faire son coming-out à ses parents. Elle revient sur ce moment et les difficultés qu’elle rencontre aujourd’hui avec eux. Karen et Francine vont avoir des jumelles. Elles ont accepté de partager la naissance de leurs filles et de parler de leur situation sur le plan légal. Cathy et Michou ont été agressées à…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Réussi et sympathique.

Note des lectrices : Soyez la première !
70

La réalisatrice, Jeanne Broyon présente ainsi son documentaire et le résume de manière magnifique et complète : « Je m’appelle Jeanne. J’ai 32 ans. Je suis journaliste. Quand j’étais petite, je croyais que je serais papa.  Aujourd’hui je suis maman 2. Qu’est-ce que cela veut dire ? C’est simple : j’ai fait un enfant avec une femme.  Être lesbienne aujourd’hui c’est quoi ?  Je ne suis pas certaine qu’il existe une réponse précise pour tout résumer.  Ce que je peux dire en revanche, c’est que cela a changé ma vie.  Il m’a fallu braver pas mal d’obstacles. Mais j’ai eu la chance d’être bien entourée. Ce qui n’est pas le cas de toutes les filles. La réalité est frappante : les lesbiennes se cachent beaucoup plus que les gays. On les voit moins. Pourtant elles sont aussi nombreuses que les hommes… Faire ce film est l’occasion de montrer mon univers, en découvrir d’autres. Ouvrir des portes jusqu’ici gardées fermées et secrètes. J’espère le faire avec toute la pudeur nécessaire, et donner la parole à des femmes courageuses. »

Des Filles entre Elles est un excellent documentaire qui dresse un petit état des lieux français sur la vie des lesbiennes aujourd’hui. On a le droit à de très belles découvertes et on passe un délicieux moment. Le moins que l’on puisse dire c’est que la réalisatrice a réussi à parler de toutes ces femmes et de ces deux pères avec une pudeur exceptionnelle et rare quand il s’agit de documentaires relatifs à l’homosexualité. Pudeur et humour sont les maîtres mots de ce travail et j’avoue que j’ai été séduite par la combinaison des deux.

J’ai souri et ri à certains moments. J’ai été touchée et bouleversée à d’autres. Et j’ai été sous le charme du début à la fin. De la réalisatrice d’abord, Jeanne Broyon, qui n’hésite pas à se mettre en scène et à parler de sa rupture et de son fils pour illustrer le problème actuel de la loi française sur le statut du beau-parent. Ensuite de ces femmes qu’elle a rencontrées et qui se sont livrées en toute honnêteté. Oriane qui vient de faire son coming-out et est encore bouleversée par les répercussions de ce dernier. Elle est forte du haut de ses 21 ans, elle a courage monstre. Karen et Francine également qui voient leur famille s’agrandir. La césarienne n’est pas aussi stressante que de voir Francine arpenter le couloir en attendant des nouvelles de la femme qu’elle aime et de ses enfants. On se sent nous aussi un brin voyeuses mais c’est tellement bien filmé que ce sentiment ne reste pas.

Ce documentaire nous montre ce que peuvent vivre des lesbiennes aujourd’hui. Du coming-out à la naissance en passant par la séparation et l’implication dans la visibilité homosexuelle.

Un documentaire rafraîchissant, profondément optimiste et sincère qui mérite d’être vu et revu quand on n’a pas le moral. Pour les retardatrices qui ont raté les trois précédentes diffusions, la dernière à lieu demain à minuit trente. Foncez acheter un magnétoscope ou un enregistreur de dvd. Maintenant !

Des Filles Entre Elles : Extraits

JEANNE BROYON : Ça c’est le clic-clac de mes parents. Ben voilà. Ce que vous voyez là, c’est le lit où je dors toutes les nuits depuis… Ben depuis que je suis à nouveau célibataire. Heu, je suis revenue chez mes parents, c’est la loose totale. 32 ans, plus d’appartement et puis surtout ben, je suis toute seule quoi. Je me suis séparée heu… Mais là c’est moins commun, je me suis séparée de ma copine. Mais finalement c’est exactement pareil que toute les… que toutes les séparations j’imagine. J’ai appelé mes parents et je leur ai dit « j’arrive ».

JEANNE BROYON : Être lesbienne en France, aujourd’hui. Quand j’ai commencé à faire ce film, la première chose qui m’est venue à l’esprit c’est « Elles sont où d’abord les lesbiennes ? » On ne les voit pas beaucoup, pourtant elles sont nombreuses, aussi nombreuses que les gays mais elles n’apparaissent quasiment pas dans les médias et on les croise très peu dans la rue. Est-ce qu’elles se cachent ? Est-ce qu’on les cache ?

JEANNE BROYON : Le premier baiser en public version Hollywood, toutes les filles en rêvent mais quand on est lesbienne, on met un bon moment avant d’oser.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre