Desert Hearts

L'adaptation d'un livre de jane rule publié en 1964

Année de Production : 1985

Réalisation : Donna Deitch

Scénario : Natalie Cooper

Avec : Helen Shaver (Vivian Bell), Patricia Charbonneau (Cay Rivvers), Audra Lindley (Frances Parker), Andra Akers (Silver), Dean Butler (Darrell), Gwen Welles (Gwen), James Staley (Art Warner), Katie La Bourdette (Lucille), Tyler Tyhurst (Buck), Alex McArthur (Walter)

Nationalité : Américaine

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 36min.

Titre Original : Desert Hearts

Desert Hearts : Résumé

Desert Hearts est un film de Donna Deitch sorti en 1985.

En 1954, Viviane Bell, professeur de littérature à New York arrive à Reno dans le but de divorcer. Elle est hébergée dans un ranch par Frances Parker. Réservée, peu sûre d’elle, cette grande intellectuelle a prévu de travailler afin d’oublier. Elle s’enferme dans sa chambre et s’isole en plein cœur du désert américain.

Alors qu’elle avait envisagé un séjour tranquille et apaisant, Viviane fait la connaissance de Cay, la belle-fille de Frances. Cette jeune femme de 25 ans est sculpteuse mais gagne sa vie en travaillant comme caissière dans un casino.

Ouvertement lesbienne bien que son choix de vie déplaise à Frances, Cay tombe bientôt amoureuse de Viviane. Seulement malgré sa fascination pour Cay, Viviane, de 10 ans son aînée, commence par ignorer son désir. Et cède finalement à celui-ci.

Au cœur du Nevada, en plein désert aride, Viviane et Cay, en vivant leur amour au grand jour, défient une société rigide, hypocrite et intolérante.

Desert Hearts est un film de Donna Deitch sorti en 1985. En 1954, Viviane Bell, professeur de littérature à New York arrive à Reno dans le but de divorcer. Elle est hébergée dans un ranch par Frances Parker. Réservée, peu sûre d'elle, cette grande intellectuelle a prévu de travailler afin d'oublier. Elle s'enferme dans sa chambre et s'isole en plein cœur du désert américain. Alors qu'elle avait envisagé un séjour tranquille et apaisant, Viviane fait la connaissance de Cay, la belle-fille de Frances. Cette jeune femme de 25 ans est sculpteuse mais gagne sa vie en travaillant comme caissière dans…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Incontournable. Culte !

Note des lectrices : 4.1 ( 12 votes)
79

Desert Heart est un film incontournable dans la représentation lesbienne. Réalisé en 1985, il s’agit de l’un des premiers long-métrages positifs sur l’homosexualité féminine. Donna Deitch a elle-même financé son film à hauteur de 350 000 dollars afin d’avoir une autonomie totale.

Ce film dépeint admirablement les conflits auxquels peuvent faire face chacun d’entre nous. Conflit entre l’ordre établi et le désir, mais aussi entre la morale et une attirance condamnée par la société.

Helen Shaver interprète admirablement le personnage de Viviane Bell. Cette femme d’âge mûr comprend tout ce qu’implique son désir et refuse tout d’abord d’y succomber. Puis finalement, elle cède à l’attirance qu’elle éprouve pour Cay, magistrale Patricia Charbonneau dont il s’agit pourtant du premier rôle, qui dégage un charme magnétique et incarne parfaitement l’insouciance de la jeunesse.

Les dialogues sont vraiment très agréables, pleins de poésie et de douceur. Pourtant, ce film ne s’embarrasse pas de propos inutiles et donne une grande place aux silences, aux regards et aux attitudes.

Ce long-métrage peut apparaître lent et peu bavard ou trop intellectualisé par rapport à ce que nous voyons aujourd’hui. Seulement il faut le replacer à l’époque où il a été réalisé (1985) et à l’époque où il a été écrit (1964).

À voir pour découvrir comment a débuté la représentation positive des lesbiennes sur grand écran.

Desert Hearts : Critiques Presse et Récompenses

« A smooth and sensitive film that convincingly circles around the many different kinds of love and lets in light from several angles. » Frederic and Mary Ann Brussat (Spirituality and Health)

Grand Prix du Jury au Festival de Sundance en 1986.

Desert Hearts : Extraits

VIVIANE  : Cay et moi, nous sommes en train de devenir amies et ça m’aide.
LUCILLE  : Ça ne me regarde pas, mais vous devriez bien réfléchir avant de la fréquenter.
VIVIANE  : Vous avez raison, Lucille. Ça ne vous regarde pas.
LUCILLE  : Savez-vous qu’elle a été renvoyée de la fac pour « actes contre nature » ?
VIVIANE  : Il faudrait que je fronce les sourcils, d’après vous ?
LUCILLE  : Je veux toujours changer de crèche quand il y a des gouines, pas vous ?
VIVIANE  : Je ne pense pas que notre absence soit très déplorée, Lucille.
LUCILLE  : Il faut certainement de tout pour faire un monde, Viviane.
VIVIANE  : Et votre contribution est absolument unique.

VIVIAN  : Combien de temps es-tu restée avec Darrell ?
CAY  : Pas longtemps.
VIVIAN  : Que s’est-il passé ?
CAY  : Je me suis laissée attirer par l’attirance qu’il éprouvait pour moi. Pour lui, c’est ça l’amour.
VIVIAN  : Et pour toi ?
CAY  : Disons que ce n’était pas vraiment le septième ciel.
VIVIAN  : Comment as-tu atteint le septième ciel ?
CAY  : Avec une femme.
VIVIAN  : Tu essayes de me choquer ?
CAY  : Non, c’est la vérité.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

2 commentaires

  1. Un des premiers films lesbiens (si ce n’est pas le premier d’ailleurs) que j’ai vu. Tout y est pour passer un superbe moment avec cette romance des plus touchante et sexy.

  2. Lun 31 Oct 2011 15:36

    vu il y a quelques temps, mais quel film!!!

    incontournable! classique! impressionnant!

    honnêtement, hormis le grain de l’image qui a pris des années, on ne dirait pas que ce film est de 1985…

    les actrices sont époustouflantes et c’est vrai que la scène d’amour est woaw!

    à voir absolument

Répondre