Drool

L’amour métamorphose une mère au foyer malheureuse

Année de Production : 2009

Réalisation : Nancy Kissam

Scénario : Nancy Kissam

Avec : Laura Harring (Anora), Jill Marie Jones (Imogene Cochran), Oded Fehr (Cheb), Christopher Newhouse (Little Pete), Ashley Duggan Smith (Tabby)

Nationalité : Américaine

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 25min.

Titre Original : Drool

Drool : Résumé

Anora est une femme mariée à un ouvrier alcoolique et mère de deux jeunes adolescents. Malheureuse, elle attend que les jours s’écoulent et passe son temps dans son monde imaginaire. Un jour, Imogene Cochran, une jeune femme noire et vendeuse de produits de beauté, s’installe dans la maison voisine. Anora et elle deviennent bien vite amies malgré l’interdiction de Cheb, l’époux d’Anora.

Leur amitié grandit petit à petit en quelque chose de plus fort. Un jour, alors qu’Anora et Imogene s’embrassent pour la première fois, Cheb les surprend et voit rouge. Il frappe sa femme et s’empare de son révolver dans l’intention de les tuer. Une lutte s’engage. Pete et Tabby, les enfants du couple arrivent à cet instant et Cheb leur tire dessus. Anora réagit d’instinct, récupère l’arme à feu et crible son mari de balles.

Cheb mort, Anora et Imogene réfléchissent à un moyen de résoudre le problème sans en avertir la police. Imogene trouve la solution et entraîne toute la petite famille Fleece sur les routes des États-Unis…

Anora est une femme mariée à un ouvrier alcoolique et mère de deux jeunes adolescents. Malheureuse, elle attend que les jours s’écoulent et passe son temps dans son monde imaginaire. Un jour, Imogene Cochran, une jeune femme noire et vendeuse de produits de beauté, s’installe dans la maison voisine. Anora et elle deviennent bien vite amies malgré l’interdiction de Cheb, l’époux d’Anora. Leur amitié grandit petit à petit en quelque chose de plus fort. Un jour, alors qu’Anora et Imogene s’embrassent pour la première fois, Cheb les surprend et voit rouge. Il frappe sa femme et s’empare de son révolver…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Drôle et décalé. Une belle surprise.

Note des lectrices : 2.8 ( 1 votes)
61

Drool est le premier film écrit et réalisé par Nancy Kissam, qui avait fait ses débuts avec le court-métrage Walk Straight en 2005. Il faut reconnaître qu’elle s’en tire avec tous les honneurs pour ce passage sur grand écran. Drool a un petit côté décalé et déjanté à la But I’m A Cheerleader tout en étant bien plus grave et profond.

Laura Harring est méconnaissable au début du film dans le rôle d’Anora. Elle est malheureuse, ne sourit jamais, semble tout le temps fatiguée, est rabaissée par son mari et ses enfants, en clair elle ne vit pas. Elle laisse simplement le temps s’écouler en rêvant du prince charmant et en souhaitant être un peu considérée. Quand Imogene arrive, les choses changent brusquement. Imogene la touche et l’apprécie. Anora va alors se laisser aimer et se découvrir. Elle va abandonner son monde imaginaire parce qu’elle est heureuse dans le monde réel et va enfin pouvoir vivre.

Le meurtre de son mari va libérer la famille Fleece d’un énorme poids tout en les mettant en grande difficulté. Imogene, Anora, Peter et Tabby vont être forcés d’unir leurs forces pour ne pas faire exploser la famille. Le discours d’Imogene à Tabby lors du petit déjeuner où elle lui raconte tout ce qui va potentiellement lui arriver si sa mère va en prison est un bijou. Tabby qui est en pleine crise d’adolescence a du mal à reconnaître que cette femme a raison et se retrouve embarquée contre son gré dans cette histoire.

Les personnages vont alors se découvrir petit à petit avec, en toile de fond, la romance débutante entre Anora et Imogene. Tous les acteurs sont crédibles et Oded Fehr est incroyable en mari abusif et alcoolique, puis en prince charmant et même en mort. Il y a un humour très sympathique qui permet d’entendre des choses difficiles et qui offre de véritables bouffées d’oxygène au moment opportun.

C’est une traversée des États-Unis qui permet de se découvrir soi-même. Les héros grandissent tous et ressortent plus forts et soudés que jamais de cette expédition. Un très beau film à découvrir.

Drool : Extraits

IMOGENE : Bonjour !
ANORA : Bonjour…
IMOGENE : Je suis votre nouvelle voisine. Imogene. Imogene Cochran.
ANORA : Oh !
IMOGENE : Quel est votre nom ?
ANORA : Anora…
IMOGENE : Eh ! Venez par là. (Anora se rapproche) Maintenant, quel est votre nom ?
ANORA : Anora… Fleece.
IMOGENE : Ravie de vous rencontrer Anora Fleece. (Elle lui sert la main) Waouh ! Vos mains ! Vous devriez venir à la maison, je travaille pour les cosmétiques Kathy K. On a les meilleures crèmes pour des mains comme les vôtres.
ANORA : Ça ira.
IMOGENE : Pourquoi ? Vous n’aimez pas Kathy K. ?
ANORA : Non. Je ne la connais pas vraiment.
IMOGENE : Je plaisante avec vous, idiote. Venez !

TABBY : Je ne me souviens pas que maman aie jamais eu une amie. Jusqu’à ce qu’Imogene arrive.

TABBY : Mon Dieu, je me rappelle si bien de cet instant. Juste là. Il était parti. Juste parti. Bien sûr que j’étais triste mais il y avait quelque chose d’autre. Je pense que je savais que je n’aurai plus peur dorénavant. Et ça, ça me faisait vraiment peur !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre