El Favor

Une femme demande à son frère d’inséminer sa compagne

Année de Production : 2004

Réalisation : Pablo Sofovich

Scénario : Martín Greco

Avec : Javier Lombardo (Felipe), Victoria Onetto (Roberta), Bernarda Pagés (Mora), Mariana Briski (Faustina), Luis Margani (Caligari)

Nationalité : Argentine

Genre : Comédie

Durée : 1h 30min.

Titre Original : El Favor

El Favor : Résumé

Mora vit en couple avec Roberta à Buenos Aires. Ce soir est un grand soir puisque son frère qui habite la Patagonie et qu’elle n’a pas revu depuis plusieurs années vient dîner chez elles. Mais Mora n’a pas que son coming-out à faire, elle a également une petite faveur à demander.

Roberta et elle veulent un enfant et ont pensé à Felipe comme donneur de sperme. Mais pour tout compliquer, c’est ce soir que Roberta ovule, c’est ce soir que Faustina, la fiancée de Felipe, vient dîner et c’est ce soir que Felipe doit rencontrer son futur associé…

Mora vit en couple avec Roberta à Buenos Aires. Ce soir est un grand soir puisque son frère qui habite la Patagonie et qu’elle n’a pas revu depuis plusieurs années vient dîner chez elles. Mais Mora n’a pas que son coming-out à faire, elle a également une petite faveur à demander. Roberta et elle veulent un enfant et ont pensé à Felipe comme donneur de sperme. Mais pour tout compliquer, c’est ce soir que Roberta ovule, c’est ce soir que Faustina, la fiancée de Felipe, vient dîner et c’est ce soir que Felipe doit rencontrer son futur associé…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un enfant à tout prix.

Note des lectrices : Soyez la première !
65

El Favor est une Comédie venue d’Argentine réellement hilarante. Le film serait une pièce de théâtre fantastique et donne d’ailleurs l’impression que l’on assiste à une telle représentation. Le lieu est un appartement, les personnages principaux sont au nombre de quatre et l’histoire se déroule en une seule et unique soirée à notre époque.

Le principe de départ est extrêmement simple. Mora doit demander une faveur à son frère. Mais ce dernier ignore tout de sa vie et plusieurs intrusions viennent perturber la soirée. Le tout est joué avec légèreté et élégance et les évènements s’enchaînent avec une fluidité captivante.

Les clichés qui ont la vie dure sont ici joliment égratignés notamment lorsque Felipe apprend que sa sœur est lesbienne. Il demande comment font les homosexuelles au lit, qui fait l’homme et Mora se contente de rétorquer qu’il n’y a pas d’homme mais deux femmes. Pareil pour le côté anormal et le désir d’enfant. Faustina, présentée au début comme le summum de l’ignorance, du sectarisme et de l’intolérance étant donné qu’elle est catholique, s’avère ouverte d’esprit et d’un réel secours pour sa belle-sœur.

J’ai adoré le personnage du frère qui se veut un homme viril et macho alors que c’est un romantique fini au coeur tendre. Il se met en tête de tout réparer dans l’appartement de sa soeur et n’y parvient pas, provocant une série de catastrophes.

Une excellente Comédie qui a le don de se moquer d’un sujet critique et sérieux, l’homoparentalité. À découvrir pour relativiser et apprécier la famille.

El Favor : Extraits

MORA : Franchement, ce qui m’est arrivé a été une surprise. Je ne pensais pas que ça m’arriverait.
FELIPE : (qui regarde un film porno) Surprise… Elle en a une belle, cette fille.
MORA : Je t’ai dit que les gens changeaient. J’ai beaucoup changé. C’est ça : j’ai beaucoup changé.
FELIPE : (toujours en regardant la télévision) Tu vas pas t’asseoir pendant une semaine ! (Il regarde sa soeur) C’est à elle que je parle.
MORA : Felipe, tu m’écoutes ? Je meurs de honte mais tant pis. Je sais que tu me comprendras.
FELIPE : Non, non, non. En fait, je l’ai jamais vu. (Il parle toujours du film porno)
MORA : Au réveil, un matin, elle dormait près de moi et je ne suis jamais repartie. Depuis, on vit ensemble.
FELIPE : (il quitte soudain l’écran télé des yeux et regarde sa soeur) Qui ?
MORA : Roberta et moi.
FELIPE : Vous partagez l’appart, c’est ça ?
MORA : Tout.
FELIPE : Tout… C’est bien. C’est super. Tu sais, les goûts et les couleurs… C’est vrai, vous faites de mal à personne. C’est pas moi qui te jugerai, je suis ton frère. Tu es heureuse ? Alors, moi aussi. Point. Je te le dis très sincèrement. Vraiment. Je te comprends.
MORA : Je savais que tu me comprendrais.

FELIPE : Attends… t’as toujours été comme ça ?
MORA : Comme quoi ?
FELIPE : Comme ça, comme maintenant.
MORA : Comment « comme ça » ?
FELIPE : Comment ? Je vais te le dire. (Silence) Anormale.
MORA : C’est la première fois. Je suis tombée amoureuse.
FELIPE : Tu es tombée amoureuse !
MORA : Oui.
FELIPE : Vous allez vous marier ?
MORA : En la voyant, mon coeur battait vite.
FELIPE : Trop de tension, peut-être.
MORA : J’ai résisté mais elle m’écoutait, et elle m’a séduite.
FELIPE : Elle a vu quoi en toi ?
MORA : Ce que personne n’avait vu. Regarde son cadeau. (Elle lui montre la bague qui orne son annulaire gauche)
FELIPE : C’est une bague de fiançailles ? Elle doit beaucoup t’aimer.
MORA : Il s’agit d’amour, andouille !
FELIPE : Non, tu te trompes ! Voilà le problème. Je peux pas croire qu’on parle de ça. Dis, excuse-moi mais… Je me suis toujours demandé… tu fais l’homme ?
MORA : Il n’y a pas d’homme. On est deux femmes.
FELIPE : Je sais que vous êtes deux femmes. C’est pour ça que tout est cassé, ici.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre