En quoi la série a-t-elle changé la représentation des lesbiennes à la télévision ?

Article lié à la série Buffy Contre Les Vampires

image buffy 41image buffy 42image buffy 43

Un traitement exceptionnel : trois lesbiennes récurrentes (Willow, Tara, Kennedy) et deux relations très différentes (Willow-Tara, Willow-Kennedy).

Aujourd’hui, alors que Buffy contre les Vampires a cessé d’exister depuis deux ans déjà, nous pouvons essayer de découvrir quelle est la contribution de la série à la visibilité lesbienne. Bien que de nombreuses histoires aient été controversées et que l’audience ait baissé au fil des années, personne ne peut nier le succès de ce programme. Il est indéniable que celui-ci a eu un impact durable sur la représentation des femmes à la télévision. Outre le fait que le casting était principalement féminin, les portraits dressés étaient ceux de femmes fortes, volontaires qui prenaient leur vie en main. En faisant tomber de nombreux tabous et en introduisant des personnages complexes et intéressants avant d’introduire des personnages gays obligatoires, la série a permis une grande avancée en matière de lesbianisme.

La série a vu le jour en 1997 sur la chaîne WB aux Etats-Unis. Elle mettait en scène une adolescente, Buffy Summers (Sarah Michelle Gellar) élue pour lutter contre « les vampires, les démons et les forces de l’ombre ». A son arrivée à Sunnydale, la tueuse se lie d’amitié avec Alex (Nicholas Brendon) et Willow (Alyson Hannigan) et s’entraîne avec son Observateur, Rupert Giles (Anthony Stewart Head) qui lui sert également de substitut paternel. Alex est rapidement étiqueté comme ringard. Il est mauvais élève, déteste travailler, s’habille très mal et fait des plaisanteries minables. Tout du moins au début car ensuite il développe de grandes qualités humaines, trouve un métier qu’il aime et dans lequel il excelle et loue un superbe appartement. Willow est le prototype même de la fille sérieuse. Au fil du temps, elle mûrit, prend confiance en elle, ne se focalise plus sur les cours et s’initie à la magie pour finalement devenir une sorcière très puissante. Après avoir été amoureux d’Alex, elle rencontre Oz (Seth Green) qui devient son premier amant. Suite à sa rupture avec celui-ci, elle tombe amoureuse de Tara et fait son coming-out au milieu de la saison 4.

Buffy, Alex et Willow étaient le squelette de Buffy contre les Vampires. Rapidement, Willow est devenue l’un des personnages principaux les plus populaires. Elle ne s’est pas seulement contentée d’apparaît dans la plupart des 145 épisodes de la série puisqu’elle réussit à obtenir le second plus grand nombre de lignes dans les scripts, après Buffy. Les scénaristes, conscients de l’intérêt des téléspectateurs pour le personnage de Willow ont rapidement créé le sigle PWIP pour décrire les intrigues où l’émotion était à son comble. Ce sigle signifiait « Put Willow In Peril », littéralement « Mettre Willow En Péril ».

1) WILLOW

A 16 ans, Willow était une adolescente timide, introvertie, silencieuse et peureuse. Spécialiste en informatique, elle était également une grosse tête adorant passer des heures à la bibliothèque, entourée de manuels poussiéreux. Après l’arrivée de Buffy, Will se découvre. Elle prend petit à petit confiance en elle, devient un élément indispensable dans la lutte contre le mal et se libère. De novice en matière de magie, elle se métamorphose en une sorcière puissante et expérimentée.

Tout d’abord amoureuse d’Alex, son meilleur ami avec lequel rien ne se passera à part quelques chastes baisers, Willow rencontre ensuite Oz. Ce dernier, musicien et lycanthrope, la trompera puis la quittera pour apprendre à maîtriser le loup-garou qui est en lui. Désespérée, Willow se lancera dans la magie et rencontrera Tara, à la fac, une sorcière comme elle dont elle tombera amoureuse. La popularité de Willow ne souffrira pas de cette relation homosexuelle, bien au contraire.

Evidemment, Willow sera confrontée à son lot de difficultés. Sa rupture avec Oz, la folie de Tara, son addiction à la magie et la mort de la femme qu’elle aime. Mais en faisant face à tous ces problèmes, en continuant à vivre malgré tout, Willow est devenue une adulte. Une adulte forte et courageuse.

2) TARA

Lorsque nous découvrons Tara, elle est étudiante, timide et introvertie. Elle rappelle la Willow des débuts. Peu sûre d’elle, la jeune femme bégaye régulièrement, se cache derrière ses longs cheveux et a horreur d’attirer l’attention. Fragile et douce, sa personnalité contraste incroyablement avec les autres personnages féminins de la série.

Tara prend confiance en elle petit à petit. Elle s’épanouit aux côtés de Willow et prend une grande importance au sein du Scooby Gang qui devient, par la force des choses, sa famille adoptive. Même si ses blagues restent incomprises jusqu’à la fin, Tara, par sa douceur et son sens de l’écoute, devient une confidente privilégiée aussi bien pour Buffy que pour Dawn (Michelle Trachtenberg).

Bien sûr, tous les fans de Buffy contre les Vampires n’appréciaient pas ce personnage. Les critiques à son encontre ont d’ailleurs été très virulentes au début. Puis, au retour de Oz, de nombreuses personnes se sont révoltées contre le choix de Willow. En effet, beaucoup de téléspectateurs trouvaient Tara passive voir pleurnicharde. Mais dans l’ensemble, la plupart trouvait que la nature douce de la jeune femme entraînait une dynamique nouvelle dans la série.

Retour à la fiche de présentation Buffy Contre Les Vampires

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre