Enquête sur la Lesbophobie – SOS Homophobie

Enquête sur la Lesbophobie - SOS Homophobie

Titre Français : Enquête sur la Lesbophobie

Titre Original : Enquête sur la Lesbophobie

Auteur : Nadine Cadiou, Sylvie Gras, Nathalie K.

Date de Sortie : Avril 2008

Nationalité : Française

Genre : Etude

Nombre de Pages : 59 pages

Editeur : KTM Éditions

ISBN : 978 2917010-01-3

Enquête sur la Lesbophobie : Quatrième de Couverture

La lesbophobie est-elle un phénomène marginal ?

La lesbophobie désigne les manifestations hostiles à l’égard des lesbiennes où se conjuguent homophobie et sexisme. À ce titre, ses divers aspects sont-ils difficiles à identifier ?
Quels en sont les acteurs, les manifestations, les conséquences, les mécanismes ?

La Commission Lesbophobie de SOS homophobie a lancé une grande enquête afin de palier le manque d’informations et d’études spécifiques d’ampleur sur le sujet dans le but de mettre en place des actions de lutte ciblées. Un questionnaire, conçu pour quantifier et analyser le phénomène en France, a été diffusé fin 2003-début 2004. 1793 réponses ont été récoltées, elles font ici l’objet d’analyses statistiques.

63% des répondantes évoquent des épisodes lesbophobes dans leur vie. Les domaines les plus cités sont la vie quotidienne, la famille, le milieu amical et le contexte professionnel (respectivement par 45%, 44%, 24% et 24% des répondantes).

L’objectif de cette enquête est de rendre cette discrimination visible auprès du plus grand nombre en espérant que d’autres approches scientifiques et militantes suivront.

Enquête sur la Lesbophobie : Avis Personnel

Enquête sur la Lesbophobie est une analyse des résultats obtenus suite au questionnaire proposé par l’association loi 1901 SOS Homophobie. Après avoir constaté que malgré les années, les lesbiennes témoignent toujours beaucoup moins que les gays d’actes homophobes sur la ligne d’écoute de l’association, cette dernière a décidé de lancer en 2003 une étude à partir d’un questionnaire diffusé de manière très généraliste, grâce à plusieurs partenaires de la communauté LGBT.

Ce livre est le résultat de cette enquête. Il présente une analyse très intéressante qui permet d’éclairer une manière particulière de voir la vie et le monde du point de vue lesbien.

Comme toute étude sérieuse, c’est loin d’être digeste ni amusant. Par contre c’est une initiative à souligner, étant donné qu’il s’agit de la première enquête sur la question. C’est un livre à découvrir et une prise de position en faveur des femmes homosexuelles à soutenir.

À posséder.

Enquête sur la lesbophobie : Synthèse  ( Broché )

par Nadine Cadiou, Sylvie Gras

Prix : EUR 8,00
5 neufs & occasions à partir de EUR 8,00

(0 commentaires client)

Enquête sur la Lesbophobie : Extraits

« Notre travail met en évidence une grande fréquence de la lesbophobie en France. Les chiffres varient en fonction de l’approche. Si l’on s’intéresse au fait de se déclarer victime de lesbophobie (en cochant la case « oui » à la question posée), ce sont 57% des femmes ayant participé à l’enquête qui sont concernées. Notons cependant une influence de l’auto-sélection. Ainsi, les femmes sollicitées lors du Rainbow Attitude sont 49% à se déclarer victime contre 67% de celles répondant par le web. Si l’on s’intéresse au fait de signaler au moins l’un des lieux, acteurs, situations, ou manifestations proposés dans le questionnaire, ce sont 63% des femmes qui sont concernées par la lesbophobie. Indépendamment de la définition donnée, on peut retenir que la majorité des lesbiennes rapporte avoir vécu de la lesbophobie au moins une fois dans leur vie.

A eux-seuls, ces chiffres apportent une réponse à l’une des questions ayant motivé l’enquête : bien que les lesbiennes aient tendance à moins témoigner que les gays sur la ligne d’écoute anonyme de SOS Homophobie, la lesbophobie est loin d’être un phénomène marginal. » (Pages 50-51)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre