Fernando de Abba

Fernando de Abba

Extrait de l'Album : Arrival

Date de Sortie : 1976

Paroles : Benny Andersson, Bjorn Ulvaeus

Musique : Benny Andersson, Bjorn Ulvaeus

Nationalité : Suédoise

Genre : Pop

Durée : 4 : 10 minutes

Titre Original : Fernando

Fernando : Avis Personnel

ABBA est un groupe formé en Novembre 1970 en Suède, à Stockholm et composé de Agnetha Fältskog, Benny Andersson, Björn Ulvaeus et Anni-Frid Lyngstad. Le nom du groupe est composé des quatre initiales de leurs prénoms et en 1974, le groupe adopte un nouveau logo avec le B inversé qui est toujours utilisé aujourd’hui.

En 1974 ABBA gagne le grand concours de l’Eurovision avec la chanson « Waterloo » qui représente le point de départ de leur fulgurante et impressionnante carrière. Alors que les débuts avaient été difficiles, là le succès est total. Les textes, les musiques, les arrangements vocaux tout est travaillé avec efficacité et permet au public de reconnaître dès la première audition ce style particulier.

Leurs mélodies accrocheuses permettent au groupe d’enchaîner les tubes à l’image de « Dancing Queen », « Money Money Money », « Knowing Me, Knowing You », « Take A Chance On Me »…

Le succès est mondial mais après de nombreuses difficultés et deux divorces, celui de Agnetha et Björn en décembre 1978 et celui de Anni-Frid et Benny en Février 1981, le plaisir des débuts n’est plus au rendez-vous. Le groupe finit par se séparer fin Décembre 1982.

Pourquoi parler de cette chanson ici, me direz-vous. Parce ce titre est présent lors du dernier épisode de la série Young Americans. On y retrouve Katherine Moennig qui a avoué qu’elle était une fille à ses amis et la moitié du groupe est réunie en voiture et part à l’aventure. Un très joli moment que me rappelle chaque écoute de ce titre présent sur l’un des rares cds que j’apprécie chez mes parents.

Paroles

Can you hear the drums Fernando?
I remember long ago another starry night like this
In the firelight Fernando
You were humming to yourself and softly strumming your guitar
I could hear the distant drums
And sounds of bugle calls were coming from afar

They were closer now Fernando
Every hour every minute seemed to last eternally
I was so afraid Fernando
We were young and full of life and none of us prepared to die
And I’m not ashamed to say
The roar of guns and cannons almost made me cry

There was something in the air that night
The stars were bright, Fernando
They were shining there for you and me
For liberty, Fernando
Though I never thought that we could lose
There’s no regret
If I had to do the same again
I would, my friend, Fernando

Now we’re old and grey Fernando
And since many years I haven’t seen a rifle in your hand
Can you hear the drums Fernando?
Do you still recall the frightful night we crossed the Rio Grande?
I can see it in your eyes
How proud you were to fight for freedom in this land

There was something in the air that night
The stars were bright, Fernando
They were shining there for you and me
For liberty, Fernando
Though I never thought that we could lose
There’s no regret
If I had to do the same again
I would, my friend, Fernando

There was something in the air that night
The stars were bright, Fernando
They were shining there for you and me
For liberty, Fernando
Though I never thought that we could lose
There’s no regret

If I had to do the same again
I would, my friend, Fernando
Yes, if I had to do the same again
I would, my friend, Fernando…

Traduction Française

Peux-tu entendre les tambours Fernando ?
Je me rappelle il y a longtemps d’une autre nuit étoilée comme celle-là.
A la lumière du feu Fernando
Tu chantonnais pour toi et grattais doucement ta guitare
Je pouvais entendre les tambours au loin
Et les sons des clairons me parvenaient de très loin

Ils étaient plus près maintenant Fernando
Chaque heure chaque minute semblait durer une éternité
J’étais si effrayée Fernando
Nous étions jeunes et pleins de vie et aucun de nous n’était préparé à mourir
Et je n’ai pas honte de dire
Les rugissements des fusils et des canons m’ont amenée au bord des larmes

Il y avait quelque chose dans l’air cette nuit là
Les étoiles brillaient, Fernando
Elles brillaient là pour toi et moi
Pour la liberté, Fernando
Bien que je n’aurais jamais cru que nous puissions perdre
Je n’ai aucun regret
Si j’avais à le refaire encore
Je le referais, mon ami, Fernando

Maintenant nous sommes vieux et grisonnants Fernando
Et depuis des années je n’ai pas vu de fusil dans tes mains
Peux-tu entendre les tambours Fernando ?
Te rappelles-tu encore de la nuit effroyable où nous avons traversé le Rio Grande ?
Je peux le voir dans tes yeux
À quel point tu étais fier de te battre pour la liberté de ce pays

Il y avait quelque chose dans l’air cette nuit là
Les étoiles brillaient, Fernando
Elles brillaient là pour toi et moi
Pour la liberté, Fernando
Bien que je n’aurais jamais cru que nous puissions perdre
Je n’ai aucun regret
Si j’avais à le refaire encore
Je le referais, mon ami, Fernando

Il y avait quelque chose dans l’air cette nuit là
Les étoiles brillaient, Fernando
Elles brillaient là pour toi et moi
Pour la liberté, Fernando
Bien que je n’aurais jamais cru que nous puissions perdre
Je n’ai aucun regret

Si j’avais à le refaire encore
Je le referais, mon ami, Fernando
Oui, si j’avais à le refaire encore
Je le referais, mon ami, Fernando…

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre