Le Festival de Cineffable 2011 vécu et raconté par Magali Lehane et Magali Pumpkin

Cineffable / Univers-L 2011

03/11/11 – Parce que Cineffable, c’est d’abord et surtout de merveilleuses femmes qui crient à qui veut l’entendre combien elles sont pro-féminisme et ne vivent que d’eau fraîche  et de culture lesbienne, nous à Univers-L, on a voulu les prendre au mot (homo?).
On a eu cette idée folle : leur lancer un défi sous forme de blind test ciné/série afin de mesurer dans la bonne humeur la plus totale l’ampleur de leur culture générale communautaire.
Le tout donne lieu à une déferlante de fous rires et de mauvaise foi : une bien agréable façon de découvrir nos hôtesses côté coulisses.

02/11/11 – Bonjour à toutes et à toutes !
Nous y étions pourtant préparées mais  c’est finalement arrivé, le rideau s’est baissé sur cette éblouissante 23ème édition Cineffable. Consolons-nous vite avec le palmarès dévoilé en début de soirée :

Prix TêtuE : Circumstance (En Secret).
Meilleur court-métrage de fiction : Mosa.
Meilleur court-métrage documentaire : Gevald.
Meilleur court-métraged’animation/expérimental/clip : Les lapines grand arbre.
Meilleur long-métrage de fiction : Circumstance (En Secret).
Meilleur long-métrage documentaire : Lion Women.

Et  après contrôle d’huissier,  on souhaitait aussi vous faire partager notre bilan chiffré à nous :
Bilan sommeil :  avec un record inégalé de 12h30 de sommeil en l’espace de 4 nuits, Magali Lehane rafle la médaille d’or, suivie de près  par Pumpkin et ses 14h30.
Bilan carbone : avec 2 aller-retour Montgallet-> Guy Mocquet quotidiens en moyenne, notre total d’émission de CO2 s’éleve à un honorable  4572g. Eh oui, chez Univers-L, on est aussi écolos dans l’âme !
Bilan junk food inavouable (secret de notre productivité)  Nous tenons à remercier par ordre alphabétique et sous vos applaudissements : les cookies Cadbury©, les Délichocs©, les Figolus©, les Granolas© noix de coco, les tuiles aux amandes Delacre©, les sablés miel sésame Céréal©, le Nutella© et les Mikado© fournis par nos ravitailleuses préférées Bee, Mag3 et V (qui se reconnaîtront).
Bilan calorique alarmant contrebalancé par : les pommes Granny Smith© ,Pink Lady© et Royal Gala© ainsi que l’eau d’Évian© et la Vittel© (pour tenter de se donner bonne conscience !)

Plus sérieusement, c’est avec des étoiles plein les yeux et un sentiment d’appartenance communautaire encore renforcé que nous quittons cette équipe de fabuleuses Cineffabuleuses. Merci à vous d’avoir encore une fois relevé le défi, et à l’année prochaine au théâtre de Ménilmontant !

01/11/11 – On vous avait annoncé un programme alléchant pour ce mardi, et nous n’avons pas été déçues tant la journée nous a offert d’œuvres de qualité et riche en coups de cœurs !
Le premier d’entre eux a été la diffusion de la websérie argentine Plan V (attention, pour les non hispanophones (comme moi), Plan V ne se prononce pas « Plan cinq », – bien que quand elle est au complet, la bande d’amis est au nombre de cinq -, ni « Plan Vé », mais bien « Plan B » !). Ce petit bijou d’humour a véritablement conquis toutes les festivalières et a provoqué des crises de fous rires presque non stop durant une heure quarante !
La séance suivante, que nous n’attentions pas particulièrement, nous a offert le genre de bonne surprise dont Cineffable a le secret. Nous sommes toutes tombées sous le charme du documentaire Louis(e) de Ville, Portrait of a Bad Girl, qui suit les tribulations d’une performeuse de cabaret burlesque et dont les spectacles sont à thématique féministe. Cette séance a été d’autant plus appréciée que nous avons pu échanger en fin de séance avec la réalisatrice et la protagoniste du film !
Sitôt la séance terminée, nous avons enchaîné avec le film Comment t’oublier, que personnellement je redoutais, car je m’étais mis en tête (pourquoi, je ne sais pas…?) qu’il allait vraiment m’ennuyer… Au final, j’ai été totalement séduite par ce film brésilien (c’est d’ailleurs la première fois qu’une œuvre de cette nationalité est sélectionnée au festival). Vous en saurez bientôt plus grâce à la critique que vous concocte Magali (laquelle, vous le saurez bientôt !).

Voilà pour nos coups de cœurs de la journée ! Et aujourd’hui mercredi, au programme des séances sur les thèmes du combat ouvrier, de l’homoparentalité et sur les violences faites aux femmes. Si vous passez par Paris ce soir, ne ratez surtout pas la dernière séance : à 18h45, c’est une rencontre avec l’équipe qui vous est proposée, et à 19h30, ce sera la remise de prix ! Quels seront les grands vainqueurs ? Vous aurez la réponse demain, avec notre palmarès final pour cette édition !

31/10/11 – Aujourd’hui 31 octobre fut une journée particulièrement riche en émotions. D’abord grâce à la séance matinale consacrée aux « genres en révolution », et donc à la transsexualité qui nous a touchées par ses témoignages émouvants et terriblement humains. Dans ce domaine, le court-métrage I’m A Girl  en aura sûrement bouleversé plus d’une. Et ensuite tout au long de la journée avec des sujets aussi variés que l’homophobie (avec Gevald), un état des lieux des lesbiennes noires en Afrique du Sud (Difficult Love) ou le très attendu et sublime  En Secret de Maryam Keshavarz dont nous sommes heureuses de vous annoncer qu’il sortira dans les salles en février en France (!)
Enfin, le clou de la soirée aura été cette décoiffante programmation d’Hallogouine, une merveilleuse invention des Cineffabuleuses pour que les gouines puissent fêter Halloween même au plein cœur du festival. Et on peut dire qu’elles n’ont comme d’habitude pas hésité à donner de leur personne puisque les courts-métrages (tous plus déjantés les uns que les autres grâce notamment à Cried Suicide et à l’inclassable Cupcake : A Zombie Lesbian Musical) furent ponctués de quelques saynètes dont elles seules ont le secret : chorégraphie chantée en hommage à The Rocky Horror Picture Show ou petites lapines innocentes et court vêtues se faisant traquer par des monstres et autres créatures aux intentions bien peu avouables. Du grand spectacle et de quoi terminer la nuit entre crises d’angoisse et crises de rire !
On change de registre demain avec une thématique qui met à nouveau l’accent là où ça fait mal : de Tasnim à Grace, Milly, Lucy : Fillettes soldates nos cœurs risquent à nouveau de se serrer, mais impossible de se voiler la face lorsqu’on veut prendre conscience ou dénoncer certaines réalités insoutenables. Mais en début d’après-midi, la websérie Plan V, diffusée dans son intégralité devrait nous promettre de nous plonger dans un univers au ton résolument plus léger.

Ce sera tout pour aujourd’hui, et comme toujours, n’hésitez pas à visiter régulièrement le site car les mises à jour et les vidéos des coulisses y sont encore plus nombreuses que d’habitude…

Répondre