Le sexe est-il vital pour le couple?

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Répondre
Fleming

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par Fleming »

Downtown a écrit :
Après je ne pense pas que l'amour soit un sentiment pur... C'est 2 pulsions qui s'opposent: celle sexuelle et celle de posséder.
Combien de personne tue l'être aimé. Y a un nom à ça crime passionnel. Comme si un meutre d'amour, par amour, contre l'amour trouvait plus d'explication qu'un autre meurtre...
je suppose que quand tu définis l´amour comme deux pulsions qui s´opposent tu continues d´écrire ce que toi tu penses et non une généralité? parce que de mon côté je ne m´y reconnais pas.
Un crime passionnel dit ce qu´il est: crime de passion. Ce n´est pas un crime d´amour. On pourrait là encore tenter de définir ce qu´est la passion :D
Je ne crois pas qu´un crime passionnel soit jugé de facon plus clémente qu´un crime d´une autre nature, mais là il faudrait peut-être demander à une forumeuse qui s´y connait en droit ;) genre... zut, :roll: je cherche son pseudo..... Duez!


petitegazelle

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par petitegazelle »

Fleming a écrit :petitegazelle, j´ai une question peut-être trop perso, à toi de juger, mais la réponse pourrait être intéressante par rapport au sujet de ce topic:
si ta femme et toi avez d´abord eu une amitié, et que vous vous êtes mises ensuite en couple... il se peut que cette amitié ait simplement été un temps de... d´apprivoisement, de... d´approche et fait partie intégrale de votre histoire de couple, mais sans doute es-tu bien placée pour noter la, les différence-s qu´il y a dans une relation d´amitié et une relation de couple... Pourrais-tu les nommer? qu´est-ce qui a changé pour vous deux?
Vraiment intéressante ta question!
J'en ai discuté du coup avec ma femme, qui trouve que tu as très bien analysé les choses.
Disons que ce n'était pas prémédité, on pensait réellement que c'était de l'amitié. Mais les choses sont allées vite, et en même temps pas si vite, puisqu'on a été amies pendant un an avant de sortir ensemble. Mais au bout de quelques mois, on était très proches physiquement et on avait envie d'être tout le temps ensemble.
Je dirais que là où ça a vraiment changé, c'est quand au bout de quelques mois, on a ressenti du désir l'une pour l'autre :roll:
Au début, on a fait connaissance et on a cherché à bien se connaître. J'étais curieuse, je voulais tout savoir de sa personnalité, on avait des fous rires, on se posait beaucoup de questions sur notre façon de voir la vie, nos projets, etc...donc, pour moi, c'était une amitié, simplement, une amitié intense.
Mais tu as peut-être raison: c'était peut-être une manière de s'apprivoiser, comme tu dis si joliment ;)

Avatar du membre
Liklaugh
Messages : 1604
Enregistré le : sam. 30 oct. 2010 14:59
Localisation : Au gré du vent

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par Liklaugh »

Pour ceulles que ça intéressent, et ceulles qui captent Chérie25, il y a ce soir l'émission Sans Tabou qui propose le documentaire 'Abstinence sexuelle : a-t-on toujours le choix ?' à 20h45, suivi d'un débat.
Des retours seraient les bienvenus !

Par ailleurs, dans une brochure 'Santé sexu'elles' de AIDES, je suis tombée sur le paragraphe suivant :
Absence de désir
Le manque de désir peut être lié à de nombreux facteurs (dépression, traumatismes, ménopause, VIH, traitements, y compris esthétiques, sur ordonnance ou non...). On peut en parler à un(e) gynéco, médecin, sexologue et, bien sûr, à AIDES.
Le manque de désir serait donc 'anormal'.
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." Socrate

Carmilla fan

DJ Lik !

Avatar du membre
ipso
Messages : 183
Enregistré le : dim. 5 juin 2011 21:27

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par ipso »

Ce n'est pas qu'il serait "anormal" Lik, c'est juste qu'il serait la résultante d'un problème physique ou psychologique ou physiologique. Rien d'anormal à cela juste une réaction de cause à effet, un petit domino qui tombe et paf tout s'écroule.
Ou bien rien de tout ça, juste une absence sans explication aucune, point barre.
Le bonheur n'est pas aussi exigeant que nous.
Il se contente de peu.
Un rien le réjouit.
C'est dans le détail et l'insignifiant que se logent ses plus grandes sources de satisfaction et de plénitude.

Fleming

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par Fleming »

je n´avais pas voulu réagir en me disant que quelqu´un le ferait mieux que moi. Ce fut Ipso 8-)
Je changerais peut-être juste le mot "problème" par... :roll: changement?

Avatar du membre
Liklaugh
Messages : 1604
Enregistré le : sam. 30 oct. 2010 14:59
Localisation : Au gré du vent

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par Liklaugh »

J'avais justement écrit à la base que ce paragraphe présentait le manque de désir comme un 'problème'.
Et ça me gêne autant que si on le remplaçait par 'changement', puisque ça voudrait dire qu'il y a effectivement une raison, et que l'on cherche des solutions à ce problème.
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." Socrate

Carmilla fan

DJ Lik !

Avatar du membre
Arizona
Messages : 656
Enregistré le : mer. 21 avr. 2010 10:57

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par Arizona »

Je suis tombée en travaillant sur cette citation de Françoise Sagan
On a aussi peu de liberté maintenant qu'il y a vingt ans : faire l'amour était alors interdit aux jeunes filles ; maintenant c'est presque devenu obligatoire. Les tabous sont les mêmes.
Sinon, par rapport à cette citation de la brochure de AIDES, le problème vient pour moi de la confusion qu'ils font entre "absence de désir" et "manque de désir", la première expression semblant plus correspondre à l'asexualité (comment ressentir un manque si l'on est naturellement peu porté sur l'acte sexuel?) et la seconde à des changements plus ponctuels dans la vie sexuelle de quelqu'un....
Modifié en dernier par Arizona le mar. 5 mars 2013 19:42, modifié 1 fois.
Nous ne vivons que pour découvrir la beauté. Tout le reste n'est qu'attente.

Avatar du membre
ipso
Messages : 183
Enregistré le : dim. 5 juin 2011 21:27

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par ipso »

Fleming a écrit :je n´avais pas voulu réagir en me disant que quelqu´un le ferait mieux que moi. Ce fut Ipso 8-)
Je changerais peut-être juste le mot "problème" par... :roll: changement?
J'ai utilisé le mot "problème" parce que Lik présentait ce résumé :
Liklaugh a écrit : Par ailleurs, dans une brochure 'Santé sexu'elles' de AIDES, je suis tombée sur le paragraphe suivant :
Absence de désir
Le manque de désir peut être lié à de nombreux facteurs (dépression, traumatismes, ménopause, VIH, traitements, y compris esthétiques, sur ordonnance ou non...). On peut en parler à un(e) gynéco, médecin, sexologue et, bien sûr, à AIDES.
Le manque de désir serait donc 'anormal'.
Mais loin de moi l'idée de l'avoir utilisé dans le sens où ce problème doit être résolu à tout prix.
Il serait alors peut être plus judicieux, toujours pour expliquer cet article de AIDES, que l'absence de désir pourrait être le résultat de etc etc etc ;) . Je pense que pour AIDES c'est une tentative d'explication pour "déculpabiliser" les personnes qui auraient cet absence de désir car comme le dit si bien la citation donnée par Arizona :
"On a aussi peu de liberté maintenant qu'il y a vingt ans : faire l'amour était alors interdit aux jeunes filles ; maintenant c'est presque devenu obligatoire. Les tabous sont les mêmes."
Le bonheur n'est pas aussi exigeant que nous.
Il se contente de peu.
Un rien le réjouit.
C'est dans le détail et l'insignifiant que se logent ses plus grandes sources de satisfaction et de plénitude.

Avatar du membre
Liklaugh
Messages : 1604
Enregistré le : sam. 30 oct. 2010 14:59
Localisation : Au gré du vent

Re: Le sexe est-il vital pour le couple?

Message par Liklaugh »

Merci pour cette citation Arizona, c'est exactement ce que j'observe de notre société.

Tu as raison de différencier 'absence' et 'manque'. Dans ce cas, ça me choque moins étant donné que ça n'exclut pas l'asexualité.

C'est peut-être pour rassurer, Isop, certes. Mais ça rejoint donc la pensée de Françoise Sagan, et je trouve cette obligation sociétale vraiment triste.
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." Socrate

Carmilla fan

DJ Lik !

Répondre