Fresno

Une histoire d'amour fraternel et de remise en question

Année de Production : 2014

Date de Sortie : 2 octobre 2015

Réalisation : Jamie Babbit

Scénario : Karey Dornetto

Avec : Natasha Lyonne (Martha Jackson), Judy Greer (Shannon Jackson), Aubrey Plaza (Kelly), Ron Livingston (Edwin), Malcolm Barrett (Eric), Allison Tolman (Ruby), Fred Armisen (Gerald), Molly Shannon (Margaret), Jessica St. Clair (Kristen), Michael Hitchcock (David), Clea DuVall (Regina)

Nationalité : États-Unis

Genre : Comédie

Durée : 1h 25min.

Titre Original : Addicted to Fresno

Fresno : Résumé

Martha est une femme de ménage généreuse, souriante, joyeuse et contente de sa vie, même si son ex-petite-amie vient de la quitter. Shannon, sa sœur aînée, est son opposé : rabat-joie, sarcastique, égoïste, ingrate et irresponsable. Cette dernière étant une accro du sexe a été obligée de suivre une cure de désintoxication lorsque sa dépendance lui a fait perdre son travail. Ayant besoin de retrouver un emploi, elle s’installe chez sa sœur à Fresno et devient à son tour femme de ménage dans le même hôtel qu’elle.

Un jour, Shannon tue accidentellement un client et convainc Martha de l’aider à se débarrasser du corps. Elles décident donc d’aller l’incinérer, mais les gérants du cimetière à qui elles font appel les font chanter et leur demandent 25 000 dollars pour ne rien raconter à la police. S’en suivent des tentatives désespérées de braquages pour trouver l’argent en question.

Martha est une femme de ménage généreuse, souriante, joyeuse et contente de sa vie, même si son ex-petite-amie vient de la quitter. Shannon, sa sœur aînée, est son opposé : rabat-joie, sarcastique, égoïste, ingrate et irresponsable. Cette dernière étant une accro du sexe a été obligée de suivre une cure de désintoxication lorsque sa dépendance lui a fait perdre son travail. Ayant besoin de retrouver un emploi, elle s’installe chez sa sœur à Fresno et devient à son tour femme de ménage dans le même hôtel qu’elle. Un jour, Shannon tue accidentellement un client et convainc Martha de l’aider à se…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Peu drôle.

Note des lectrices : 2.65 ( 3 votes)
41

Fresno est le nouveau film de Jamie Babbit à qui l’on doit But I’m a Cheerleader et Itty Bitty Titty Committee. Ce long-métrage se concentre sur le personnage de Martha (Natasha Lyonne de Orange is the New Black et But I’m a Cheerleader) et de Shannon (Judy Greer, qui interprète la petite-amie de Lily Tomlin dans Grandma), deux sœurs habitant dans la petite ville de Fresno.

La bande-annonce laissait présager une comédie divertissante. Raté. Alors, oui, il y a bien deux-trois blagues qui fonctionnent et font sourire (je pense à l’allergie aux cacahuètes et à une réplique du propriétaire du cimetière), mais les autres sont lourdes et/ou prévisibles, et certaines situations sont simplement gênantes, de mauvais goût, pas drôles en somme (et pourtant j’adore l’humour noir). Je fais notamment référence au fait d’accuser l’homme de viol, puis d’annoncer à sa famille qu’il ne les aime plus et ne veut plus les voir, en laissant sa sœur dans le pétrin.

En soi, l’histoire entre les deux sœurs est intéressante. On sait tous que l’amour fraternel peut parfois être très compliqué, et le début et la toute fin du film sont bien, sympathiques tout en étant sérieux et en traitant correctement le comportement et les failles des deux sœurs. Mais toute cette dépense d’énergie à tenter d’être drôle en imaginant des situations cocasses est inutile et très mal exploitée. Dommage que le film n’ait, à mon sens, pas trouvé d’équilibre en sérieux et humour absurde.

De plus, si le personnage de Martha est attachant, celui de Shannon est antipathique et ne nous donne pas de vraies raisons de l’aimer ou de vouloir lui laisser une chance de se repentir. Il faut attendre les dix dernières minutes pour la voir se poser des questions et tenter de changer. Mais pour nous comme pour sa sœur, c’est trop tard. Pour preuve, lorsque Martha la met enfin à la porte, on la comprend et on ne compatit pas une seconde à la situation de Shannon.

Passons au côté lesbien. Martha est lesbienne et vient de se faire quitter par sa petite-amie. Elle plaît beaucoup à sa prof de krav-maga, interprétée par Aubrey Plaza, mais se sert constamment de sa sœur ou de sa récente rupture pour la rejeter, jusqu’à ce qu’elle accepte enfin d’avoir, elle aussi, droit au bonheur. Le thème principal du film étant la relation entre les deux sœurs, le côté lesbien n’est pas vraiment mis en avant et nous n’avons le droit qu’à un tout petit bisou. Martha pourrait aussi bien être hétéro, ça ne changerait rien (mis à part quelques blagues). Niveau banalisation, c’est donc parfait.

Rien à dire non plus du côté des acteurs, ils sont tous très bons. Judy Greer est parfaite en sœur égoïste et insupportable et il est agréable de voir Aubrey Plaza en prof de sport homo, souriante et joyeuse.

En bref, le casting et les deux-trois moments amusants n’arrivent pas à sauver le film. À vous de vous faire votre avis maintenant.

Fresno : Critiques Presse et Récompenses

« Une farce mesquine dont le mauvais goût fatiguant se transforme rarement en véritables rires » (Dennis Harvey – Variety.com)

« La comédie farfelue de Jamie Babbit nous fait grimacer et n’est pas drôle » (Kimber Myers – Indiwire.com)

Sélection Officielle au Festival du Film Gay, Lesbien, Bi, Trans Queer Chéries Chéris 2015

Sélection Officielle au SXSW Film Festival 2015

Sélection Officielle au Honolulu Rainbow Film Festival 2015

Sélection Officielle au Festival International du Film LGBT de Tel-Aviv 2015

Sélection Officielle au Festival International du Film LGBTQ Frameline de San Francisco 2015

Sélection Officielle au Festival du Film Lesbien et Gay de Hong-Kong 2015

Fresno : Extraits

Martha : Une sœur c’est comme une petite-amie dont on ne peut pas se débarrasser.

Eric : Ta sœur ne plaisantait pas en disant que tu étais rabat-joie.

Martha : Je te déteste. Ce qui, au cas où tu l’aurais oublié, veut dire que je t’aime comme une sœur.

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre