Fuck Dolls

Vous ne verrez plus jamais les barbies de la même manière

Affiche : Fuck Dolls

Année de Production : 2014

Date de Sortie : 2014

Réalisation : Zahra Stardust

Scénario : Zahra Stardust

Nationalité : Australienne

Genre : Court-Métrage, Pornographie

Durée : 14 : 00

Titre Original : Fuck Dolls

Fuck Dolls : Résumé

Un porno subversif et met en scène des actrices joueuses et des poupées en plastique. Barbie va s’animer comme jamais !

Un porno subversif et met en scène des actrices joueuses et des poupées en plastique. Barbie va s’animer comme jamais !

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Pauvres barbies !

Note des lectrices : Soyez la première !
35

Pour vous situer l’action de ce court-métrage pornographique découvert à Cineffable en 2015, les deux actrices sont dans une chambre de jeune fille au papier peint délavé, sur un lit rose entourées de Barbies. Elles sont vêtues de cuir et ressemblent elles-mêmes à des Barbies. Soudain elles prennent vie et commencent à jouer avec les poupées qui les entourent. Les poupées sont alors montrées nues dans différentes positions ne faisant aucun doute sur ce qu’elles font et Ken se fait prendre par un autre Ken. mais bientôt comme si ce jeu sexuel avec les poupées ne suffisait pas, les deux jeunes femmes se retrouvent à se dévêtir et à s’envoyer en l’air.

Jusque-là, ça fonctionnait plutôt bien même si l’utilisation de jouets que les enfants ne sexualisent pas pour en faire des bêtes de sexe me dérangeait un peu. Passant sur mon côté prude, j’ai donc continué le visionnage en essayant de mettre de côté ce sentiment désagréable. Seulement ensuite l’une des actrices a pris un harnais et a mis la Barbie à la place du gode et a pénétré sa copine avec les jambes de Barbie (après avoir mis un préservatif sur les jambes s’il vous plait, safe sex !) Je pense que pour moi ça a été trop loin à ce moment-là.

On peut me dire ce qu’on veut sur le côté féministe du film, sur le fait qu’il s’agit d’une réappropriation du corps de la femme et des moyens de se faire plaisir etc… Il n’empêche que l’utilisation de jouets dans un contexte ouvertement pornographique comme celui-ci m’a dérangé. C’est un peu comme si un homme ou une femme se pénétrait avec Oui-Oui. C’est un jouet pour les petits, ce n’est pas sexuel.

Bref, du coup j’ai eu du mal avec le court-métrage. D’ailleurs, je n’ai compris le côté voyeur des poupées (comment des objets peuvent-ils être voyeurs) et l’aspect fétichiste des pieds que quand j’ai lu les résultats des Feminist Porn Awards. J’avais bien noté le problème de l’omniprésence des bottes à talons dans un contexte qui ne les nécessitait pas mais sans plus (en cas de raté, si le talon transperce la cage thoracique d’une fille, c’est le pneumothorax assuré !)

Honnêtement, j’ai préféré Crash Pad’s Guide to Fisting et Crash Pad Compilation. A vous de voir.

Fuck Dolls : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Cineffable 2014.

Vainqueur 2015 du Feminist Porn Awards.

Fuck Dolls : Extraits

Aucun.

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre