Girl Play

Une pièce de théâtre à succès transposée en film

Année de Production : 2004

Réalisation : Lee Friedlander

Scénario : Lee Friedlander, Robin Greenspan, Lacie Harmon

Avec : Robin Greenspan (Robin), Lacie Harmon (Lacie), Mink Stole (La mère de Robin), Dom DeLuise (Gabriel), Katherine Randolph (Audrey), Lauren Maher (Cass), Gina DeVivo (Robin, à 14 ans), Shannon Perez (Robin, à 6 ans), Dominic Ottersbach (L’assistant de Gabriel), Julie Briggs (Le docteur Katherine), Peter Ente (Le père de Robin)

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie, Romance

Durée : 1h 14min.

Titre Original : Girl Play


Interview(s) :

Interview de Robin Greenspan et Lacie Harmon

Girl Play : Résumé

Dans Girl Play, Robin est lesbienne et vit en couple depuis plus de six ans. Lacie est également lesbienne mais elle préfère les aventures d’un soir, elle refuse tout engagement. Toutes les deux sont actrices et se rencontrent pour jouer une pièce de théâtre où elles doivent incarner un couple d’homosexuelles.

Tout les oppose. Gabriel, le metteur en scène, essaye de les rapprocher et de créer une alchimie entre elles. Il les oblige donc à se livrer, à se parler, à travailler ensemble. Au fil des répétitions, leur attirance et leur désir grandissent. Le soir de la première, après l’effervescence de la pièce et le tourbillon du succès, Lacie et Robin s’avouent leur amour.

Dans Girl Play, Robin est lesbienne et vit en couple depuis plus de six ans. Lacie est également lesbienne mais elle préfère les aventures d'un soir, elle refuse tout engagement. Toutes les deux sont actrices et se rencontrent pour jouer une pièce de théâtre où elles doivent incarner un couple d'homosexuelles. Tout les oppose. Gabriel, le metteur en scène, essaye de les rapprocher et de créer une alchimie entre elles. Il les oblige donc à se livrer, à se parler, à travailler ensemble. Au fil des répétitions, leur attirance et leur désir grandissent. Le soir de la première, après l'effervescence…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un film en forme de pièce de théâtre.

Note des lectrices : 1.65 ( 1 votes)
60

Un film surprenant par son format, sa mise en scène et même sa durée. Les deux actrices exposent leur rencontre, leur vie et leur attirance sur un plateau dépourvu de décor. Elles parlent et leurs discussions sont entrecoupées d’épisodes romancés explicatifs. Une présentation qui surprend et séduit à la fois.

Les dialogues sont savoureux, l’humour décalé fait mouche et les actrices sont excellentes et ravissantes. Au final, Girl Play est un long-métrage qui se concentre plus sur la communication, les sentiments et le ressenti que sur les actes.

À noter que ce film est tiré d’une histoire vraie. Robin et Lacie qui interprètent leurs propres rôles se sont réellement rencontrées sur les planches et sont réellement tombées amoureuses. Elles ont ensuite coécrit, toutes les deux, une pièce de théâtre, Real Girls à partir de leur histoire. Et celle-ci a connu un véritable succès critique et populaire. D’où l’idée de réaliser un film.

Bien écrit, plaisant et intéressant, ce long-métrage se laisse écouter et savourer. Les dialogues sont justes et amusants et c’est là tout le charme de Girl Play.

Girl Play : Critiques Presse et Récompenses

« Du charme à revendre » (The Advocat)
« Vif, sexy, intelligent et original » (The Curve)

Meilleur Film au Festival Outfest du Film Gay et Lesbien de Los Angeles en 2004.

Meilleures Actrices pour Robin Greenspan et Lacie Harmon au Festival Outfest du Film Gay et Lesbien de Los Angeles en 2004.

Meilleure Actrice pour Lacie Harmon au Festival International du Film Gay et Lesbien de Tampa en 2004.

Meilleure Réalisatrice pour Lee Friedlander au Festival International du Film Gay et Lesbien de Tampa en 2004.

Meilleur Film Lesbien au Festival International du Film Gay et Lesbien à Fort Worth en 2004.

Meilleur Film Lesbien au Festival du Film Gay et Lesbien à Philadelphie en 2004.

Girl Play : Extraits

ROBIN  : Tout allait pour le mieux. On est ensemble depuis 6 ans, on a une maison, un cocker, un chat, un cercle d’amis, nos restaurants préférés à moins de 8 km, un portefeuille commun (pas trop agressif) une chambre d’amis pour quand on se dispute, des CD, des vidéos de vacances, des alliances. Notre avenir, tout tracé ! Et je l’ai rencontrée.

LACIE  : J’ai peu de règles personnelles : je bois un verre d’eau par jour, je rappelle ma mère dans les 24 heures. Et je prétendais à aucune prétendue !

LACIE  : Puis vient le passage où, d’après le script, je dois « passer mon corps sous elle et l’embrasser passionnément ». Ça me rend nerveuse. D’habitude, je le suis pas. Mais à cet instant, si. Très nerveuse. Mais comme je veux être convaincante. Je suis les instructions. […] Plus les répétitions avancent, plus j’en fais pour la pièce : je la serre plus fort, je l’embrasse plus longtemps. Même pendant les pauses, on devient de plus en plus intimes. Elle me tient la main, me caresse les épaules… Je joue avec ses cheveux, croque dans sa pomme. Chacune repousse plus loin les limites, fait monter les enchères un peu plus chaque fois. C’est nos personnages ? Dans quoi sommes-nous ? La vie est une série de lignes troubles. Il est devenu quasi-impossible de distinguer le bien du mal. Par exemple : si je la touche, ça va. Mais si je ressens quelque chose, ça ne va plus. Si c’est mon personnage qui ressent quelque chose.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre