Good As You

Une comédie italienne totalement déjantée

Année de Production : 2012

Réalisation : Mariano Lamberti

Scénario : Mariano Lamberti, Riccardo Pechini

Avec : Enrico Silvestrin (Claudio), Daniela Virgilio (Silvia), Lucia Mascino (Francesca), Elisa Di Eusanio (Mara), Diego Longobardi (Marco), Micol Azzurro (Marina), Luca Dorigo (Nico), Lorenzo Balducci (Adelchi)

Nationalité : Italienne

Genre : Comédie

Durée : 1h 23min.

Titre Original : Good As You

Good As You : Résumé

C’est le soir du nouvel an. Adelchi, un jeune gay timide a rendez-vous avec Claudio, un gay rencontré sur Internet. Sauf qu’Adelchi ne chatte pas depuis plusieurs mois avec Claudio, séropositif introverti persuadé qu’il doit finir sa vie seul mais avec la sœur de ce dernier, Francesca.

Francesca qui est en couple avec Marina, une femme très belle mais pas très intelligente. Francesca qui a rompu avec Mara, son ex qu’elle continue à voir comme amie. Mara, qui après avoir revu Silvia, la sœur d’Adelchi dont elle était amoureuse adolescente est prête à tout pour la reconquérir.

En plus de ce petit monde il y a Marco, le meilleur ami d’Adelchi qui est raide dingue amoureux d’un jeune argentin du nom de Nico. Sauf qu’il est persuadé que Nico lui est infidèle…

Tous vont se retrouver pour passer le réveillon et, l’alcool aidant, vont commencer à se révéler leurs petits secrets…

C’est le soir du nouvel an. Adelchi, un jeune gay timide a rendez-vous avec Claudio, un gay rencontré sur Internet. Sauf qu’Adelchi ne chatte pas depuis plusieurs mois avec Claudio, séropositif introverti persuadé qu’il doit finir sa vie seul mais avec la sœur de ce dernier, Francesca. Francesca qui est en couple avec Marina, une femme très belle mais pas très intelligente. Francesca qui a rompu avec Mara, son ex qu’elle continue à voir comme amie. Mara, qui après avoir revu Silvia, la sœur d’Adelchi dont elle était amoureuse adolescente est prête à tout pour la reconquérir. En plus de…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Sympathique mais sans plus.

Note des lectrices : Soyez la première !
55

Good As You est une comédie sympathique sans être inoubliable. Certainement partie d’un très bon sentiment avec l’objectif de présenter divers personnages LGBT très différents les uns des autres, le long-métrage tombe pourtant dans quelques clichés qu’il aurait été bon d’éviter.

Si l’on fait abstraction des personnages masculins puisque ce qui nous intéresse ici est la représentation et la visibilité lesbienne, j’ai été un peu surprise par les lesbiennes justement. Il y a Maura, la lesbienne camionneuse qui aime le foot et se comporter de manière agressive. Il y a aussi Silvia, l’hétérosexuelle curieuse qui rêve de rencontrer le grand amour, peu importe avec qui et prend la poudre d’escampette en réalisant que non, ce ne sera pas dans les bras d’une femme. Et il y a cette relation entre une lesbienne et une hétéro qui finit mal et que j’aimerai arrêter de voir dépeinte sur grand et petit écran.

Et pourtant, Good As You est une comédie assez drôle et intéressante qui m’a permis de passer un bon moment. Ce long-métrage engagé a d’ailleurs valu quelques frayeurs à son scénariste et réalisateur, Mariano Lamberti puisqu’en Italie, les salles projetant le film ont été menacées par un groupe catholique extrémiste. Du coup ce genre de prise de position devant et derrière la caméra a pour moi une importance capitale. En montrant que les homosexuels existent, le créateur a permis une visibilité salvatrice dans un pays pas si ouvert que cela aux droits des personnes LGBT. Comme l’a d’ailleurs expliqué Mariano Lamberti : « Ce qui était censé être une comédie désopilante, et tout le monde s’accorde sur sa valeur de divertissement, a touché un nerf très sensible, en provoquant un malaise dans la communauté LGBT, révélant qu’un grand nombre de gays et de lesbiennes est encore dans le placard en Italie, toujours mal à l’aise quand il s’agit de se voir représentés à la lumière d’une comédie à la place des habituels drames au ton cathartique si fréquents dans les films gays italiens. »

Au final un film sympathique et engagé qui ne restera pas inoubliable.

Good As You : Extraits

« Vu du dehors Marco fait penser à Tueurs nés mais dans sa poitrine bat le cœur d’une diva des années 40 : Carmen Miranda. Il s’occupe de relations publiques dans les boîtes de nuit romaines. Et en particulier, dans la plus transgressive de la capitale : La Vache Assassine ! Mais depuis un mois, toutes ses questions n’ont qu’une seule réponse fontamentale : Nico ! Nico vient d’arriver dans la capitale, sur les traces de son oncle. En Argentine il joignait les deux bouts en s’arrangeant comme il pouvait. »

« Mara, l’ex de Francesca. Impétueuse et passionnée… comme un homme ! Un vrai, ceux d’autrefois. Comme d’importe quel romain qui se respecte, elle a deux passions : les femmes et le foot… »

MARA : T’es vraiment une « 3L » !
FRANCESCA : Je ne suis pas une 3 L !
MARA : Cherche 3 L dans le dico et tu trouveras ta photo. (Lesbienne, Lubrique, Libidineuse)
FRANCESCA : Fais-toi inviter par quelqu’un de l’équipe.
MARA : Bien sûr ! Ils vont m’attendre parce que j’ai une copine conne qui me laisse toute seule le soir du Réveillon.
FRANCESCA : Et en plus je suis une conne. On s’est quittées il y a trois ans et tu habites encore chez moi…
MARA : C’est ça ton problème ? Je vais faire ma valise !
FRANCESCA : Et puis au moment de décrocher les posters de la Roma tu as le cafard.
MARA : Cette fois je vais te faire plaisir !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre