Episode 225 – La plus belle journée de ma vie

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Ben et Béa continuent de s’embrasser quand soudain la porte s’ouvre. C’est un élève mais qui referme aussitôt la porte sans les avoir vus. Ben pense que c’est mieux qu’il parte là. Béa lui manque et c’est réciproque. Il lui donne son collier pour qu’elle le garde toujours avec elle.

Ronnie insulte son frère. Franck exige que les affaires de Ronnie aient disparu avant la fin de la journée. Il lui conseille également de se trouver un job car il ne lui donnera plus d’argent. Ronnie, fou de rage, lui dit qu’il n’en a rien à faire de cet argent et qu’il l’emmerde. Il part en faisant tomber une chaise de colère.

Jenny et Emma entrent main dans la main dans la cour du lycée.

JENNY : Ah, je n’aurais jamais pensé que je serais si heureuse de revoir ce bon vieux lycée Pestalozzi.
EMMA : Et penser que maintenant tu pourrais être dans un vieux château Irlandais avec des prairies vertes et des moutons.
JENNY : Et un test quotidien de mes urines et un couvre-feu. Merci d’avoir empêché ça.
EMMA : Je n’aurais pas tenu le coup ici sans toi.
JENNY : OK, la vraie vie nous appelle.
EMMA : En fait, cette journée est bien trop importante pour la passer à l’école.
JENNY : EMMA MULLER ! Est-ce que tu essayerais de me faire sécher les cours ? (Emma hausse les épaules en souriant) Et ce sortant de la bouche d’une élève modèle. Est-ce que tu sais au moins comment faire ?
EMMA : Je m’appuie totalement sur toi pour ça.
JENNY : Ah oui ? Eh bien, qu’est-ce qu’on fait de cette journée libre alors ? Enfin, je veux dire, on ne peut pas rentrer à la maison.
EMMA : Laisse-toi surprendre.

Emma et Jenny sortent alors du lycée.

Ronnie débarque avec ses affaires chez Sophie. Il ne lui avoue pas que Franck l’a jeté dehors mais qu’il veut juste mettre un peu d’espace entre eux. Sophie estime qu’il aurait pu la prévenir. Ronnie fait mine de partir car selon lui plein de filles n’attendent que ça de l’héberger. Sophie accepte néanmoins qu’il reste. Mais elle se doute que Ronnie n’est pas parti comme ça. Ronnie lui explique que Franck l’énerve et qu’il n’aime pas se faire mener à la baguette. Mais quand Sophie émet l’hypothèse que Franck l’ait mis à la porte, Ronnie s’énerve et précise que personne ne le met à la porte. Malgré tout, Sophie lui dit être ravie qu’il soit là.

Emma et Jenny arrivent au Chulos qui est fermé. Mais Emma a les clés pour y rentrer.

EMMA : Tu peux rentrer, personne n’est là.
JENNY : Eh bien si ça, ce n’est pas le summum de la liberté ! On sèche les cours et on vient ici à ton travail.
EMMA : C’est fermé aujourd’hui, il y a une soirée privée ce soir.
JENNY : Ah ah, et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?
EMMA : Eh bien on ne va certainement pas rester assises à ne rien faire.

Emma met alors une chanson « The girl of Ipanema » et invite Jenny à danser avec elle.

EMMA : Et juste pour que ça soit clair : aujourd’hui c’est moi qui mène.

Elles dansent avec sensualité sur la musique.

Ronnie est au téléphone et semble demander de l’argent. Mais quand Sophie veut savoir s’il veut revendre de la drogue, Ronnie lui conseille d’oublier ce qu’elle vient d’entendre. Il dit cela pour son bien et aimerait bien manger quelque chose là.

Béa regarde un plan dans la salle des profs. Gabriele lui demande s’il y a du nouveau concernant le projet de la directrice mais Béa pour l’instant ne sait pas comment faire pour arrêter celui-ci. Gabriele change de sujet et lui confie que Ben lui a rendu une copie blanche aujourd’hui et que son bac semble mal parti. Elle espère que Béa lui fera comprendre combien tout ça est important pour lui.

Emma et Jenny continuent de danser et Jenny tourne, tourne en souriant.

JENNY : C’était de loin la meilleure idée que tu aies eue depuis longtemps. Ah non, la deuxième meilleure, parce que sans la première, je ne serais même pas là.
EMMA : Je n’arrive pas à croire qu’il y ait eu certains jours où je ne comprenais pas que tu étais la femme de mes rêves.
JENNY : Ce qui compte c’est que tu le saches maintenant.

Jenny se penche alors pour embrasser Emma mais son ventre commence à gargouiller.

EMMA : C’était ton ventre ? Tu as faim et tu ne me l’as pas dit. Regarde. (Elle se lève) personne ne saura qu’on s’est servies.

Emma se précipite sous le bar et se relève avec un plateau plein de gâteaux dans les mains.

EMMA : Tadaa !!
JENNY : Wow ! Emma Muller tu me fais peur ! Mais ça a l’air bon.
EMMA : Sers-toi.

Héléna déjeune avec Stephan chez lui. Elle lui précise avec malice qu’elle a encore une heure pour prendre le dessert avant de retourner au lycée. Mais le téléphone sonne et celui-ci se met à répondre en anglais.

Emma nourrit Jenny avec un gâteau au chocolat du plateau.

JENNY : Hmm !!!

Emma prend un morceau de gâteau aussi.

EMMA : Wow !

Jenny lèche alors le doigt d’Emma qui a un peu de chocolat puis commence à embrasser sa main de façon délicate. Elle la regarde ensuite dans les yeux.

JENNY : La vie pourrait toujours être comme ça tu ne crois pas ?

Emma la regarde en souriant pendant que Jenny continue à embrasser sa main.

Stephan continue sa conversation au téléphone en anglais. Il demande à son interlocuteur s’il est sûr puis raccroche en promettant d’en parler à la personne concernée. Il se retourne ensuite vers Héléna. Celle-ci pense qu’il y a un problème avec leur projet. Mais Stephan lui explique que les parents de Jenny ont eu un accident d’avion.

Jenny et Emma sont allongées sur une couverture. Jenny caresse la joue d’Emma et commence à délicatement baisser l’étoffe qui recouvre l’épaule de son amie. Elle l’embrasse.

JENNY : Merci.
EMMA : Pourquoi ?
JENNY : Je crois que c’est le plus beau jour de ma vie.

Emma lui sourit et lui caresse délicatement l’épaule. Elles s’embrassent alors plus passionnément (Un des plus beaux moments de Jemma).

Ronnie est dans le parc quand deux de ses amis habillés en rocker débarquent. Ils lui font un gros crédit et ne veulent pas que Ronnie se moque d’eux. Ronnie a une semaine pour rendre cet argent. Sinon ils finiront bien par le retrouver où qu’il soit.

Sophie est seule chez elle et chante la chanson d’Aimée Mann – « Save me ».

On voit Franck au Chulos avec Piet. Piet comprend à la tête de son ami qu’il a parlé avec son frère. Piet lui assure qu’il sera là quand il voudra en parler.

Ronnie revend de la drogue à un élève. Ben lui tape alors sur l’épaule. Il est surpris de le voir revendre de la drogue car d’habitude il en met dans les boissons. Ronnie veut que Ben se taise. Ben lui fait alors remarquer qu’il ne pourra pas aller voir son frère vu que celui-ci l’a mis dehors. Ronnie veut lui casser la figure. Ben lui dit qu’il en a les genoux qui tremblent et s’en va sans oublier de lui faire un doigt d’honneur. Pendant qu’ils parlent une personne prend le sac de Ronnie qui contient tout son matériel de vente.

Ronnie veut prendre son sac et voit avec effarement qu’il a disparu.

Emma est allongée et Jenny a la tête posée sur la poitrine de son amie.

JENNY : Je pourrais rester comme ça toujours.
EMMA : Mon patron sera surpris quand il reviendra ce soir (elle caresse le front de Jenny).
JENNY : Laisse-le faire. J’ai le sentiment qu’ici, quand je suis avec toi, rien ni personne ne peut me blesser.
EMMA : Je ressens exactement la même chose. Le plus important c’est que tu sois là.
JENNY : Je ne sais vraiment pas si j’aurais eu le courage de conduire sur la piste de décollage comme ça et d’arrêter l’avion.
EMMA : C’était probablement le pouvoir du désespoir ou du pur égoïsme, je ne voulais juste pas te perdre.
JENNY : Et tu ne me perdra pas, plus jamais.

Jenny se lève du lit, elle est en t-shirt et boxer.

EMMA : Eh qu’est-ce que ça veut dire ?
JENNY : Je dois aller quelque part une seconde, mais je reviens promis (Elle donne un baiser sur le front d’Emma).

Le téléphone de Jenny sonne, Emma répond en anglais.

EMMA : Jenny Hartmann’s phone. Emma Müller speaking, what can I do for you? – Uh, i-it’s not Jenny. It’s Emma, a friend, um… – Could you please repeat that? I think I-I I got this wrong. My English is not so good. – … Oh non.

Béa discute avec Ben de sa mauvaise copie en histoire. Il lui explique qu’il avait un mauvais jour. En plus il ne peut pas se concentrer car il ne pense qu’à Béa toute la journée. Elle veut qu’il se ressaisisse pour pouvoir avoir son bac. Elle ne comprend pas qu’ils prennent de tels risques pour que lui gâche tout en n’apprenant rien. Ben est déçu de la réaction de Béa et trouve qu’elle réagit comme son père.

Jenny revient alors qu’Emma reste assise et choquée par la nouvelle qu’elle vient d’apprendre. Jenny derrière le bar décide d’ouvrir une bouteille de champagne pour fêter cette si belle journée. Jenny se rend compte qu’Emma ne dit rien et pense qu’elle n’aime pas le champagne.

EMMA : J’ai répondu à ton téléphone.
JENNY : Ce n’est pas grave, ou tu veux aussi lire mes emails maintenant ?
EMMA : C’était un appel de Londres.
JENNY : Mes parents ?
EMMA : Jenny, quelque chose de terrible vient de se passer. Tes parents…l’avion…il s’est écrasé…ils sont morts.

Comment Jenny va-t-elle réagir à cette terrible nouvelle ?


Hand Aufs Herz - Episode 225Hand Aufs Herz - Episode 225Hand Aufs Herz - Episode 225

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre