Hine Te Ana (Le Rivage Sacré)

Hine Te Ana de Jennifer Fulton

Titre Français : Hine te Ana (Le Rivage Sacré)

Titre Original : The Sacred Shore

Auteur : Jennifer Fulton

Date de Sortie : 19 Juin 2015

Nationalité : Néo-zélandaise

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 231 pages

Editeur : KTM Éditions

ISBN : 978-2913066595

Hine te Ana (Le Rivage Sacré) : Quatrième de Couverture

Prenez une femme d’affaires, une auteure de chansons, une universitaire et son assistante, une avocate, une jeune maman et son bébé, une bimbo et envoyez tout ce beau monde aux îles Cook, sur Moon Island, où elles seront accueillies par Annabel et Cody. Organisez en même temps une cérémonie rituelle maorie en hommage à Hine te Ana et laissez la magie de la déesse opérer !

Hine te Ana (Le Rivage Sacré) : Avis Personnel

Hine Te Ana est en quelque sorte une suite de Un Coin de Paradis sans vraiment en être une non plus. Je m’explique parce que ce début n’est pas clair ! On revient sur l’île qui avait fait le succès du roman précédent de Jennifer Fulton, Moon Island. On retrouve Annabel et Cody qui sont toujours en couple, mais elles ne sont plus au centre de l’histoire. D’autres personnages arrivent et prennent de l’importance même si on continue de suivre les deux jeunes femmes et qu’on découvre leur avenir.

Lorsque j’ai commencé la lecture de Hine Te Ana, je me suis dit, au bout de trois chapitres, que ça n’allait pas le faire. Je savais déjà ce qui allait se dérouler, quels couples allaient se former, qui allait mourir et qui allait survivre, ce qui allait advenir des enfants, etc… La suite de ce qui allait se passer était tellement évidente que je me suis demandé si je n’allais pas m’arrêter là tant tout été téléphoné. Je ne l’ai pas fait et je ne le regrette pas. À partir de la moitié du livre, l’histoire devient plus intéressante et captivante en grande partie grâce au côté magique de la cérémonie rituelle. J’ai adoré ces passages.

Il est évident qu’il y a d’énormes facilités et raccourcis dans cette histoire. J’ai trouvé vraiment dommage que le seul avenir du couple Annabel/Cody soit l’adoption d’un enfant. Il méritait mieux à mon avis. Et pourtant, je me suis attachée à cette universitaire dont je n’avais pas un instant soupçonné le secret et j’ai regretté qu’elle n’ait pas une place plus importante dans le livre. Pareil pour son assistante qui nourrit des sentiments amoureux profonds à son égard. Elle aurait mérité un peu plus d’espace pour se révéler.

Au final, Hine Te Ana est un livre qui se lit tranquillement en plein été, les pieds dans l’eau ou sur le sable. L’histoire est facile, peut-être trop parfois et le style très fluide. Les personnages sont attachants et sympathiques. Ils auraient mérité d’être plus fouillés, mais ils étaient trop nombreux pour cela. Un gentil livre lesbien pour l’été en résumé.

HINE TE ANA ou le Rivage sacré  ( Broché )

par Jennifer Fulton

Prix : EUR 17,75
6 neufs & occasions à partir de EUR 14,41

5.0 étoiles sur 5 (2 commentaires client)

Hine te Ana (Le Rivage Sacré) : Extraits

Tu entres avec tes rêves intacts. Tu les laisses derrière toi, éparpillés dans les pièces que vous avez partagées, laissant leurs empreintes sur les murs qui en ont trop entendu, glissés sous les tapis dont tu as appris les motifs par cœur pendant les silences insupportables.

Comment l’amour pouvait-il échouer ? Olivia se sentait comme un capitaine qui aurait sabordé son navire et se rendait compte trop tard que la terre n’était pas là où elle aurait dû être. La passion n’est pas un instrument de navigation fiable. Le cœur n’est pas une carte en laquelle on peut avoir confiance.

Les personnes sensées qui n’étaient pas amoureuses lui avaient dit que c’était cuit depuis le début. Les signes étaient visibles pour tout le monde. Elle avait été assez folle pour se convaincre que l’amour allait triompher, quoi qu’il arrive. Aujourd’hui, elle aussi pouvait rompre le pain à la table de la désillusion. Ses amies appelaient cela, revenir sur terre.

— Ah, le coup de grâce, annonça Abigail tandis que le serveur approchait.

— Bavarois aux framboises, entonna-t-il, ne croisant aucun regard.

Olivia fixa le plateau. Le gâteau était en forme de cœur, rouge sang. Bizarrement, il était servi sur un plateau en bois. Un couteau tout droit sorti de la scène de la douche de Psychose était posé à côté.

Abigail se leva et brandit l’arme du meurtre.

— Joyeuse Saint-Valentin, mes chéries ! dit-elle, pétillante, avant de plonger la lame au beau milieu du cœur où elle frémit, fermement plantée dans la planche en dessous. » (Page 10)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre