Histoire Belge

Un court-métrage drôle et touchant sur l'envie d'être mère

Année de Production : 2011

Réalisation : Myriam Donasis

Scénario : Myriam Donasis

Avec : Juliette Poissonnier (Muriel), Lily Ben Sliman (Emmanuelle), Michel Nabokoff (le médecin), Dominique Baeyens (la psychologue)

Nationalité : Française

Genre : Comédie, Court-Métrage

Durée : 25 : 44 minutes

Titre Original : Histoire Belge

Histoire Belge : Résumé

Muriel a trente-neuf ans, est lesbienne et se retrouve en chaussettes dans le cabinet de sa gynécologue parce qu’elle ne voit pas pourquoi elle les enlèverait. Lorsque celle-ci lui pose la question fatidique « Vous envisagez toujours d’avoir des enfants ou vous avez renoncé ? », le décor est planté. L’horloge biologique de Muriel la travaille et elle prend alors la décision qui s’impose et part en Belgique, à Liège, pour entamer les démarches qui l’aideront à être mère. Seul hic, Emmanuelle, sa compagne ne semble pas prête à l’idée d’avoir un enfant…

Muriel a trente-neuf ans, est lesbienne et se retrouve en chaussettes dans le cabinet de sa gynécologue parce qu’elle ne voit pas pourquoi elle les enlèverait. Lorsque celle-ci lui pose la question fatidique « Vous envisagez toujours d’avoir des enfants ou vous avez renoncé ? », le décor est planté. L’horloge biologique de Muriel la travaille et elle prend alors la décision qui s’impose et part en Belgique, à Liège, pour entamer les démarches qui l’aideront à être mère. Seul hic, Emmanuelle, sa compagne ne semble pas prête à l’idée d’avoir un enfant…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Coup de cœur Univers-L.

Note des lectrices : Soyez la première !
83

Jamais je n’aurais cru que le combat d’une jeune femme homosexuelle pour avoir un enfant en Belgique me ferait autant rire et me toucherait à ce point. Dès les premières secondes de ce court-métrage, on se prend d’affection pour Muriel qui nous embarque dans son parcours du combattant pour avoir un enfant. Les dialogues sont d’une agréable justesse. Drôles comme lorsque la gynéco demande à Muriel si elle est la Vierge Marie et si elle compte avoir un enfant par l’opération du Saint-Esprit et touchants lorsque Muriel est confrontée aux mots durs d’Emmanuelle qui refuse de signer la convention qui lui permettrait d’avoir l’accord du comité d’éthique.

Du rendez-vous chez le psy où elle explique toutes les possibilités qu’elle a déjà envisagées (ami homo pour être le père, ami hétéro, coup d’un soir dans un bar…) jusqu’au traitement qu’elle doit prendre quotidiennement, on suit Muriel avec le sourire, le ressort comique de l’actrice Juliette Poissonnier y étant pour beaucoup. On se prend d’affection pour cette femme qui nous fait passer du rire aux larmes comme seuls les bons acteurs savent le faire.

Myriam Donasis, la réalisatrice a déclaré dans une interview à l’AFP « une femme d’une cinquantaine d’années est venue vers moi en me disant ‘Merci. Je suis hétérosexuelle, j’ai des enfants, je suis catholique et en 25 minutes vous avez fait tomber tous mes a priori ‘ ». Cette phrase en dit long sur la qualité de ce court-métrage. L’excellente nouvelle dans tout ça c’est qu’une version longue est en préparation.

Bref, Histoire Belge, vous l’aurez compris, est mon coup de cœur court-métrage du festival Cineffable 2012. Rarement un film ne m’aura procuré autant d’émotion en si peu de temps. Une réalisation juste, des actrices exceptionnelles, de l’humour, des situations réalistes pour parler d’un vrai problème de fond, voilà les ingrédients clés de cette histoire à voir absolument.

Histoire Belge : Critiques Presse et Récompenses

Grand Prix du Jury Festival du Film Hyères les Palmiers en 2012.
Sélection Officielle au Festival du Film de Cineffable en 2012.

Histoire Belge : Extraits

MURIELLE : L’histoire que je voudrais te raconter débute à Paris dans le cabinet de ma gynécologue.
GYNÉCOLOGUE : Vous envisagez toujours d’avoir des enfants ou vous avez renoncé ?

MURIELLE :  J’ai appelé sans intention de monter à l’assaut. Juste pour voir. Et c’est comme ça que je me suis retrouvée dans le train.

EMMANUELLE : Je ne veux pas d’enfant, Murielle. Je ne veux pas d’enfant. Je ne suis pas faite pour ça.

A propos de Gaëlle Carrion

Gaëlle Carrion
Chargée de communication digitale dans la vraie vie je partage mes coups de cœur sur le site d'Univers-L !

Répondre