Histoire d’O

La soumission comme preuve d'amour

Année de Production : 1975

Réalisation : Just Jaeckin

Scénario : Sébastien Japrisot d’après le roman de Pauline Réage

Avec : Corinne Cléry (O), Udo Kier (René), Anthony Steel (Sir Stephen), Jean Gaven (Pierre), Christiane Minazzoli (Anne-Marie), Martine Kelly (Thérèse), Jean-Pierre Andreani (Eric / maître II), Li Sellgren (Jacqueline), Alain Noury (Ivan), Gabriel Cattand (le commandant), Nadine Perles (Jeanne), Henri Piegay (maître I), Jehanne Blaise (Yvonne), Sylvie Olivier (Claire), Laure Moutoussamy (Norali), Albane Navizet (Andrée), Judith Novak (Madeleine), Ewa Carson (Monique), Stéphane Macha (Georges)

Nationalité : Française

Genre : Erotique

Durée : 1h 52min.

Titre Original : Histoire d'O

Histoire d’O : Résumé

Un jour, René, l’amant de O, la fait monter en voiture et lui demande d’ôter son slip et son soutien-gorge avant de l’emmener à Roissy. Là, la jeune femme pénètre dans un étrange château où elle est accueillie par des hommes munis de cravaches.

Victime consentante et volontaire, O accepte que ces hommes la violent, la fouettent, l’attachent et la torturent durant des journées entières. Elle n’a ni le droit de parler ni le droit de regarder ces hommes dans les yeux. Entièrement offerte et libérée de tout sentiment de honte et de pudeur, O ressent bientôt un troublant plaisir à cet asservissement.

C’est René, son amant, qui a souhaité que O se prostitue. Et comme il s’agit de son souhait, O qui l’aime, a accepté. Lors du retour de O à la vie ordinaire, loin du château de Roissy, René l’offre à Sir Stephen, un homme dédaigneux, froid et distant. O supporte tout de ce dernier, les humiliations, les tortures, la brutalité. Et bientôt, elle tombe amoureuse de Sir Stephen qui succombe au charme de la jeune femme.

René de son côté s’est éloigné de O et se meurt d’amour pour Jacqueline, une femme plus attirée par O que par celui-ci. Souhaitant le bonheur de son ex-amant, O décide de séduire Jacqueline et de l’emmener ensuite à Roissy afin de la soumettre et de l’offrir à René.

Un jour, René, l'amant de O, la fait monter en voiture et lui demande d'ôter son slip et son soutien-gorge avant de l'emmener à Roissy. Là, la jeune femme pénètre dans un étrange château où elle est accueillie par des hommes munis de cravaches. Victime consentante et volontaire, O accepte que ces hommes la violent, la fouettent, l'attachent et la torturent durant des journées entières. Elle n'a ni le droit de parler ni le droit de regarder ces hommes dans les yeux. Entièrement offerte et libérée de tout sentiment de honte et de pudeur, O ressent bientôt un troublant plaisir…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : "Cinquante Nuances de Grey" version 1975.

Note des lectrices : Soyez la première !
29

Histoire d’O est un film érotique datant des années 70. À l’époque, c’était osé, aujourd’hui, c’est à peine si ce serait interdit aux moins de 16 ans. Avec le développement de la pornographie, ce type de long-métrage apparaît extrêmement démodé.

Basé sur le roman de Pauline Réage, cette adaptation cinématographique a pourtant totalement oublié l’histoire de celle-ci et le contenu de son livre pour ne devenir qu’un simple film érotique. Le fond est noyé sous les scènes de sexe, de torture et d’avilissement au point de perdre tout son sens. On peut penser ce que l’on veut du livre de Pauline Réage et des idées qu’il véhicule mais le fait est que cette adaptation n’est absolument pas fidèle au roman.

Après Emmanuelle, le réalisateur Just Jaekin adapte un autre succès littéraire avec l’espoir d’en faire un film érotique léché aux décors somptueux et à l’image lisse et luxueuse. Malheureusement le spectateur a surtout le sentiment que celui-ci surfe sur la libération des moeurs et la diminution de la censure. Le film se veut subversif et osé mais le happy-end final est décevant, criminel et injurieux pour le spectateur.

Forcément dans un long-métrage de ce type, il y a plusieurs scènes saphiques. Le lesbianisme, ça fait chic. O trouve Jacqueline belle et séduisante. Toutes les deux deviennent amies mais rapidement Sir Stephen, l’amant de O, lui demande d’aller plus loin. Il veut qu’elle attire Jacqueline dans ses filets de manière à l’amener à Roissy afin de l’offrir ensuite à René. Vous suivez. Jacqueline n’est absolument pas intéressée par René mais par O. Elle est peut-être lesbienne ou bisexuelle et pourtant résiste longtemps à O avant d’abdiquer. Enfin Jacqueline est séduite par O et en tombe amoureuse si bien qu’elle demande à ce que celle-ci l’emmène à Roissy. C’est un plan froid, une machination et de la manipulation de la part de O.

Ce n’est pas la seule scène érotique lesbienne mais c’est la plus longue. O couche avec une autre femme ensuite, mais uniquement pour son plaisir. Pas pour satisfaire son amant.

Ici, l’homosexualité féminine est douce, gentille, sécurisante et sans conséquences. Un petit jeu entre femmes qui veulent se donner du plaisir avant de retrouver leur homme. La sexualité de Jacqueline n’est pas claire mais une chose est sûre, elle est amoureuse de O puisqu’elle accepte de se rendre au château de Roissy afin de la satisfaire.

Quelques mots sur les deux autres lesbiennes de l’histoire. Thérèse est une jeune fille soumise et jalouse amoureuse de sa maîtresse, Anne-Marie. Anne-Marie est une femme frivole de la haute bourgeoisie qui couche avec toutes les jeunes femmes qu’elle héberge.

Des représentations superficielles destinées avant tout à satisfaire le public (principalement masculin) et à lui en donner pour son argent. On a connu mieux d’autant plus que cette voix off qui explique quasiment tout devient rapidement horripilante.

À vous de juger.

Histoire d'O  ( DVD )

De Corinne Clery, Udo Kier, Anthony Steel, Jean Gaven, Christiane Minazzoli

Avec Corinne Clery, Udo Kier, Anthony Steel, Jean Gaven, Christiane Minazzoli

Prix : EUR 69,90
2 neufs & occasions à partir de EUR 30,00

3.0 toiles sur 5 (21 commentaires client)

Histoire d’O : Critiques Presse et Récompenses

 » The standard, with Emmanuelle, against which all late-night Cinemax films are measured.  » Christopher Null (FilmCritic.com)

Histoire d’O : Extraits

Un jour, son amant emmène O dans un endroit où ils ne vont jamais. Le Parc Monceau, le Parc Montsouris ou ailleurs, dans une allée claire bordée d’une forêt sombre, sans limites. Ce n’est pas loin du soir et c’est presque l’automne.

Là, René lui demande d’ôter ce qu’elle porte sous sa robe. Dans cette voiture qui va on ne sait pas où, O n’ose rien demander. Elle a peur que le chauffeur se retourne.

O se sentait profanée et coupable du plaisir qu’elle avait pris dans les bras d’un étranger. Mais plus tard, son amant lui expliqua qu’il tenait d’autant plus à elle qu’il la livrait davantage. Le fait qu’il la livre à d’autres était la preuve qu’elle lui appartenait.

RENÉ : On ne donne que ce qui vous appartient.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre