Homo et Alors ?!?

Un documentaire sur l'homophobie en Europe en 2014

Affiche : Homo et Alors ?!?

Année de Production : 2014

Date de Sortie : 12 Mai 2015

Réalisation : Peter Gerhardt

Scénario : Peter Gerhardt

Avec : Marius Gorochovskis (Lui-Même), Petras Grazulis (Lui-Même), Akif Pirinçci (Lui-Même), Tamas Dombos (Lui-Même), Ausma Sakalauskaité (Elle-Même), Robert Alföldi (Lui-Même), Michael Adam (Lui-Même), Brahim Naït-Balk (Lui-Même), Frigide Barjot (Elle-Même), Vincent Boileau-Autin (Lui-Même), Bruno Boileau-Autin (Lui-Même)

Nationalité : Allemande

Genre : Documentaire

Durée : 54 minutes

Titre Original : Gleiche Liebe Falsche Liebe ?!? Homophobie In Europa

Homo et Alors ?!? : Résumé

Qu’en est-il de la reconnaissance de l’homosexualité suite aux dernières avancées législatives ? Alors que celle-ci semblait de mieux en mieux acceptée et défendue en Europe, les discriminations persistent. Dans certains pays de l’Est, les décisions prises à l’encontre des personnes LGBT se durcissent. La situation n’est guère mieux en France et en Allemagne. Un documentaire édifiant.

Avec l’adoption de lois antidiscrimination et l’ouverture progressive du mariage aux couples de même sexe, l’homosexualité semble de mieux en mieux acceptée et défendue en Europe. Pourtant, les statistiques européennes sont sans appel : la quasi-totalité des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bi et transsexuels) se disent victimes de discriminations – harcèlement à l’école, exclusion, agressions physiques, menaces de mort. Dans l’est du continent, on pourrait presque parler d’homophobie d’État. L’un des partis au pouvoir en Lituanie, pays catholique et conservateur, soutient une loi visant à empêcher la « propagande » en faveur de l’homosexualité tandis que la municipalité de Vilnius a interdit la Baltic Pride. En Hongrie, où le gouvernement de droite nationaliste a fait reculer la visibilité des LGBT, leurs lieux de réunion ferment les uns après les autres. La France et l’Allemagne ne sont pas en reste : la peur du qu’en-dira-t-on et les préjugés restent ancrés dans les esprits, notamment dans les régions rurales ou les quartiers sensibles.

Peter Gerhardt, lui-même ouvertement gay, dresse un état des lieux glaçant. Donnant la parole à des victimes (dont Wilfred de Bruijn, agressé à Paris avec son compagnon en 2013) mais aussi à des homophobes notoires, son documentaire se veut néanmoins porteur d’espoir.

Qu’en est-il de la reconnaissance de l’homosexualité suite aux dernières avancées législatives ? Alors que celle-ci semblait de mieux en mieux acceptée et défendue en Europe, les discriminations persistent. Dans certains pays de l’Est, les décisions prises à l’encontre des personnes LGBT se durcissent. La situation n’est guère mieux en France et en Allemagne. Un documentaire édifiant. Avec l’adoption de lois antidiscrimination et l’ouverture progressive du mariage aux couples de même sexe, l’homosexualité semble de mieux en mieux acceptée et défendue en Europe. Pourtant, les statistiques européennes sont sans appel : la quasi-totalité des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bi et transsexuels) se…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un documentaire touchant à découvrir

Note des lectrices : 3.5 ( 2 votes)
76

Homo et Alors ?!? est un documentaire allemand réalisé par un homosexuel. Je précise d’emblée parce que cela explique le côté parfois décalé que j’ai trouvé très réussi pour détendre l’atmosphère et casser les préjugés. Quand il se présente, Peter Gerhardt dresse tous les stéréotypes envers les gays avant de terminer en précisant qu’il est en fait très ordinaire et qu’il se fond dans la masse des citoyens ordinaires.

Ce documentaire est composé d’images d’archives, d’interview et de passages sous forme de cartoon. Le résultat est très agréable et on n’a pas l’impression de voir quelque chose de déprimant ou de plombant. C’est parfois un peu le problème, quand vous vous mettez devant ce type de travail, vous vous dites que vous allez ressortir en pleurs en vous disant que le constat est épouvantable.

Le fait est que le constat fait peur. L’homophobie, loin de reculer, avance parfois et reste un combat de chacun tous les jours. J’ai trouvé très intéressante cette notion de recul des libertés des LGBT notamment avec cette idée de manifestations qui étaient possibles avant et qui ne le sont plus aujourd’hui ou alors seulement dans des cages sous haute protection policière.

Je pense que nombreuses sont les personnes qui ont ressenti cette peur et cette montée de l’homophobie en France lors des discussions sur le mariage pour tous. Régulièrement je crains que tout ne réexplose lors des discussions pour les prochaines présidentielles avec les programmes de chacun des candidats. Pourtant la situation n’est pas la pire dans notre pays.

J’ai trouvé la découverte de ce qui se passe en Hongrie et en Lituanie très angoissante. Ce sont des pays voisins, tout comme la Russie (mais elle n’est pas dans l’Europe) et l’homophobie atteint des sommets.

J’ai une seule petite réserve et elle concerne le choix des pays sur lesquels le réalisateur Peter Gerhardt s’est le plus penché. J’aurais aimé avoir la vision de ce qui se passe en Espagne, en Italie et en Grèce par exemple. En Espagne parce que le mariage gay a été autorisé il y a plusieurs années mais, avec le retour de la droite au pouvoir, il a été remis en question. Et puis il y a une grosse différence entre les grandes villes et les petites villes dans ce pays. Et en Italie et en Grèce, l’extrême droite fait un score de plus en plus important avec un sentiment d’insécurité croissant sur les minorités dont les LGBT.

En tout cas un documentaire très réussi à découvrir.

Homo et Alors ?!? : Extraits

Dans l’union européenne, seuls 47% des homosexuels osent se tenir la main en public. Dans certains pays, ce pourcentage est encore inférieur : 39% en France, 35% en Hongrie et 30% en Lituanie. L’Allemagne fait figure d’exception avec 61%. L’Allemagne serait-elle donc un paradis pour les homos ?

 Dans tous les pays d’Europe, la loi interdit les discriminations liées à l’orientation sexuelle. Dans ce cas, pourquoi aussi peu de victimes se défendent-elles ? Parce que cela n’apporte pas de résultat selon 49% des homosexuels. 40% pensent que cela fait malheureusement partie du quotidien, 37% ont peur des conséquences et ils sont aussi 37% à ne pas réagir pour ne pas avoir à dévoiler leur vie privée.

Nous, les lesbiennes et les gays, on risque toujours de se faire agresser. D’après une étude publiée par l’Union Européenne, plus d’un quart d’entre nous ont été passé à tabac au moins une fois. La France se situe exactement dans la moyenne et l’Allemagne un peu en dessous. En Hongrie et surtout en Lituanie, le danger est nettement plus élevé.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre