Imagine Me And You

Une superbe histoire d'amour qui finit bien

Année de Production : 2005

Date de Sortie : 27 Janvier 2006

Réalisation : Oliver Parker

Scénario : Oliver Parker

Avec : Piper Perabo (Rachel), Lena Headey (Luce), Matthew Goode (Heck), Celia Imrie (Tessa), Anthony Head (Ned), Darren Boyd (Cooper), Sue Johnston (Ella), Boo Jackson (H – Henrietta), Sharon Horgan (Beth), Eva Birthistle (Edie)

Nationalité : Américaine, Britannique, Canadienne

Genre : Comédie, Romance

Durée : 1h 34min.

Titre Original : Imagine Me and You


Interview(s) :

Interview de Lena Headey pour le site Afterellen.com (06/02/2006)
Interview de Lena Headey pour le site Afterellen.com (08/09/2008)
Interview des Actrices Piper Perabo et Lena Headey

Imagine Me And You : Résumé

Imagine Me And You est une comédie romantique culte écrite et réalisée par Oliver Parker et sortie en 2006.

Heck et Rachel sont ensemble depuis de nombreuses années et forment un jeune et joli couple. De meilleurs amis ils sont passés à amoureux puis amants et s’apprêtent à se marier.

Mais, le jour de son mariage, alors que Rachel rejoint son futur époux devant l’autel, son attention est soudain attirée par une invitée inattendue qui se sauve discrètement. Elle apprendra qu’il s’agissait de Luce, une jeune femme engagée pour s’occuper des fleurs durant la cérémonie.

Après l’échange des vœux, Rachel et Luce se croisent devant le punch et commencent à discuter. Elles deviennent rapidement amies et se revoient à plusieurs reprises. Luce, qui est lesbienne, réalise bientôt qu’elle est en train de tomber amoureuse de Rachel, mais elle refuse de faire quoi que ce soit étant donné que Rachel est mariée.

Rachel, de son côté, doute de plus en plus de son amour pour Heck. Elle s’éloigne de son mari et se rapproche de Luce. Elle a pourtant conscience qu’elle ne peut pas vivre ce qu’elle ressent pour cette dernière puisqu’elle est mariée à Heck, mais elle ne parvient pas à quitter la fleuriste pour autant.

Imagine Me And You est une comédie romantique culte écrite et réalisée par Oliver Parker et sortie en 2006. Heck et Rachel sont ensemble depuis de nombreuses années et forment un jeune et joli couple. De meilleurs amis ils sont passés à amoureux puis amants et s'apprêtent à se marier. Mais, le jour de son mariage, alors que Rachel rejoint son futur époux devant l'autel, son attention est soudain attirée par une invitée inattendue qui se sauve discrètement. Elle apprendra qu'il s'agissait de Luce, une jeune femme engagée pour s'occuper des fleurs durant la cérémonie. Après l'échange des vœux, Rachel…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un incontournable lesbien.

Note des lectrices : 4.49 ( 54 votes)
80

Une très belle histoire d’amour qui se termine bien. Et comme je suis une incurable romantique très fleur bleue, je dois bien avouer que j’ai adoré. D’accord, j’avoue que le scénario est convenu et extrêmement prévisible mais c’est le cas dans quasiment toutes les histoires d’amour et à vrai dire, on s’en moque. Je reconnais également que le monde dépeint et tout beau, tout gentil, tout joli et tout et tout et tout. Parfait en somme. Mais ça aussi, c’est obligatoire dans ce type de film.

Je vous passe les détails du couple de parents qui se déchire mais s’avère toujours amoureux comme au premier jour. Je vous passe la famille qui réagit de manière idéale au coming-out de Rachel et qui la soutient dans la conquête de Luce. Je vous passe le mari, véritable prince charmant qui s’efface devant ce nouvel amour. Je vous passe le jeu du « je t’aime, je peux pas et je t’aime je veux passer ma vie avec toi » qui se termine sur une fin improbable, exagérée et tout en baiser.

Et même si cette Comédie romantique véhicule tous les clichés habituels de ce genre de films, il y a cet humour britannique qui lui donne toute sa saveur. En plus, il est porté par un casting impressionnant et parfait. À noter l’amusante prestation d’Anthony Head, le Giles de Buffy contre les Vampires, à des années lumières de son rôle dans la série. Et puis il y a la petite « H » avec ses adorables questions qui tombent toujours à pic. Quant au duo d’actrices, il est simplement superbe. Il y a une très belle alchimie entre Piper Perabo et Lena Headey. Elles sont tout simplement époustouflantes.

C’est doux et cela se savoure comme un bonbon fond sur la langue.

À découvrir durant les longues soirées d’hiver, blotties sous la couette.

Imagine Me And You : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film de Toronto en 2005.

« Un très joli film d’amour qui n’évite pas les clichés, mais qui est porté par sa distribution enjouée et son humour anglais au moins aussi savoureux. Romantisme, amitié, le tout est attendrissant et certainement pas désagréable, même si on aurait souhaité un peu plus de travail sur les dialogues et sur l’histoire trop prévisible. » K.F. (Cinoche.com)

Imagine Me And You : Extraits

HECK  : Peu importe. Et toi ? Mariée ? Tu as déjà été mariée ? Tu vas te marier ?
LUCE  : Non. Non. Peut-être maintenant que les lois ont changé.
HECK  : Que veux-tu dire ?
LUCE  : Je suis gay.
HECK  : (il rit) Mmmm. Charmant. Bravo !

LUCE  : Tu as un petit ami. Tu as un petit ami.
H  : Non, je n’en ai pas. Pas encore. Je ne peux pas attendre jusqu’à ce que tu aies un petit ami.
LUCE  : Tu pourrais peut-être, réellement.
H  : Tu pourrais même avoir un mari. Tu es suffisamment vieille. Trouves-en un comme Heck.
LUCE  : H, je dois t’expliquer quelque chose. Je pense réellement que je passerai le reste de ma vie avec une personne mais cette personne sera une femme.
H  : Je comprends.
LUCE  : Vraiment ?
H  : Ma meilleure amie est Natalie Curtis. Je passerais plutôt le reste de ma vie avec elle qu’avec un garçon. […] Ça ne veut pas dire que tu es une lesbienne ou quoi que ce soit.

RACHEL  : Dis-moi à propos du lys.
LUCE  : Tu ne veux pas savoir à propos du lys.
RACHEL  : C’est mon préféré.
LUCE  : Questionne-moi sur les azalées.
RACHEL  : Très bien. Qu’en est-il des azalées ?
LUCE  : Les azalées signifient « peut-être que vous obtiendrez la sécurité financière ».
RACHEL  : Bah.
LUCE  : Tu vois ?
RACHEL  : Charmant. Maintenant, dis-moi à propos du lys.
LUCE  : Le lys signifie… Le lys signifie « je te mets au défi de m’aimer ».

COOPER  : Vraiment, tu sais, j’ai 29 ans.
HECK  : Tu as 31 ans.
COOPER  : Précisément. Je deviens vieux. Et quand je te vois. Je vois ce que tu as avec… Je vois cette stabilité… Et cette confiance et cette permanence… Et je pense… « Mon Dieu, je suis content, je ne suis pas toi. »

LUCE  : Salut. (À Rachel en souriant)
RACHEL  : Non, non. Tu n’es pas heureuse de me voir. Tu ne peux pas. Je ne veux pas que tu sois heureuse de me voir.
LUCE  : Ok.
RACHEL  : Ok. Donc, je suis là parce que je ne sais pas ce qui se passe. Je ne sais pas. Tu me fais ressentir quelque chose. Quelque chose que je ne peux absolument pas ressentir. Je suis mariée. Je suis mariée pour l’amour de Dieu. J’ai un mari, cet homme que je… Ce charmant garçon. Il n’a rien fait de mal.
CLIENT  : (À Luce) Je me demandais si vous pouviez m’aider ? J’espérais débuter un jardin d’herbes. C’est un petit espace en coin nord, n’est-ce pas ?
LUCE  : Cela, cela. Dans votre maison. Partez ! (Elle le met dehors)
RACHEL  : Ok, donc est-ce que tu vois ? Tu dois voir. Je ne peux pas faire ça. Je ne peux réellement pas faire ça. Alors peu importe ce que c’est ou ce que c’était, ça doit s’arrêter. Ça doit s’arrêter maintenant. Tu comprends ? C’est fini.

LUCE  : Rachel ! Rachel, attends !
RACHEL  : Luce, s’il te plaît !
LUCE  : Parle-moi juste.
RACHEL  : Qu’est-ce que tu veux que je dise ? Je l’ai entendu. Mon Dieu, je mens, et je l’ai entendu, il se blâme.
LUCE  : Tu peux mettre fin à cela.
RACHEL  : Comment ?
LUCE  : Dis-moi de partir. Dis-moi que c’est ce que tu veux et je partirai et tu ne me reverras plus jamais.
RACHEL  : C’est ce que tu veux ?
LUCE  : Je te veux toi.
RACHEL  : Luce.
LUCE  : Je sais.
RACHEL  : Je ne peux pas.
LUCE  : Je sais. Nous irons bien. Ne m’oublie pas.
RACHEL  : Je ne me rappellerai de rien d’autre.

LUCE  : J’ai rencontré cette fille. Elle est avec quelqu’un d’autre.
SA MÈRE : Et est-ce qu’elle t’aime ?
LUCE  : Je ne sais pas. Non. Oui. Mais ça n’a aucune importance.
SA MÈRE : Oh, c’est tout ce qui importe.
LUCE  : Elle est avec quelqu’un d’autre. Elle ne peut pas.

RACHEL  : Tu es un branleur, le numéro 9 !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

4 commentaires

  1. Mon film préféré de tous les temps. Je ne m’en lasse pas de le revoir et re revoir. Un grand classique.

  2. Typiquement le genre de film qui fait du bien. Léger, drole, romantique et cet humour anglais qui me déplait pas. J’ai passé un bon moment plein de douceur. Suis fan

  3. Un film assez bien mais il faut vraiment attendre la fin du film pour l’aimer vraiment (pour ma part) la fin est mignonne quoi :) !

  4. Jeu 26 Mai 2011 10:38

    ce film a une petite histoire particulière pour moi et, en plus, c’est le premier film lesbien que j’ai vu. donc il aura toujours une place particulière.

    a part ça, je n’ai pas vraiment répondu à la question :mrgreen: oui j’ai aimé!

Répondre