Rizzoli & Isles : Interview de Sasha Alexander, l’interprète de Maura Isles

Interview liée à la série Rizzoli & Isles

Sasha Alexander rizzoli & isles

Interview accordée à J. Halterman le 25 Juin 2013 pour le site Afterellen.com

C’est une nouvelle saison où l’on retrouve les petits regards complices, le sport, les conseils vestimentaires et, bien sûr, les arrestations de quelques méchants.

Oui, c’est une nouvelle saison de Rizzoli & Isles sur la TNT.

Comme vous le constaterez ce soir, dans le premier épisode de la nouvelle saison, les filles font du jogging ensemble en tenues très moulantes et sont plus magnifiques que jamais. Mais, qu’allons-nous voir dans la nouvelle saison ? Qui est mieux placé que Maura Isles elle-même pour nous répondre ? L’actrice Sasha Alexander a rencontré AfterEllen le mois dernier lors de la promotion des programmes de la TNT à New York. Elle nous a dit ce qu’elle et sa covedette Angie Harmon allaient faire dans la saison quatre.

Que va-t-il se passer concernant Maura Isles cette saison-ci ?

Concernant Maura nous allons explorer un peu plus profondément sa famille. Paddy Doyle est en procès et lors de son procès nous allons découvrir que Hope (la mère biologique de Maura, jouée par Sharon Lawrence) garde bien d’autres secrets. Au milieu de tout ça, Maura essaye d’établir une relation avec sa sœur, Kayleen. La saison débute quelques mois après qu’elle ait donné son rein à Kayleen et elle est toujours en convalescence. Mais Maura est un petit peu embêtée de ne pas avoir reçu un « Merci » ou un panier de fruits ou un « Merci d’avoir fait ça pour moi ! ».

Les secrets entre Hope et Paddy sont irrésistibles et je pense qu’il y a aussi quelques choses intéressantes entre Maura et Hope également. Elle n’est pas qui elle pense être. Et ce qui était intéressant pour moi fut l’idée que nous sommes tous liés à nos parents, même si on ne les connait pas, que nous soyons adoptés ou autre chose. Les rencontrer ensuite et découvrir que peut-être ce sont des personnes avec qui vous n’aimeriez pas être amie, cela est intéressant.

Pour Maura cette découverte passe du « j’ai été élevée d’une certaine façon » au fait que maintenant ils sont tellement originaux que moralement il n’y a plus de limites pour elle. Je pense que c’est ce qui l’a forcée à plonger vers son côté sombre. Il y a un épisode où Maura est suspecte de meurtre et ce fut vraiment drôle à tourner. Il se trouve qu’elle est innocente et qu’elle a été piégée mais ils ne savent pas vraiment comment prouver que ce n’est pas elle. Elle est en prison. Elle est à nue et est maltraitée ! C’est mauvais !

Portez-vous réellement l’habit de prison orange ?

Oui ! Je suis un peu du genre « Pourrais-je ajouter une ceinture Fendi à cela ? »

J’aime le fait que vous arriviez sur une scène de crime resplendissante dans une magnifique robe et en talons ! Êtes-vous également comme cela dans la vraie vie ?

Merci, mais non ! C’est Angie qui se ramène avec des talons chics de dix centimètres de haut alors que moi je suis en tongs ; bien que, j’ai interdiction de les porter maintenant. Elle les déteste tellement, elle dit qu’elle ne peut pas se concentrer lorsque je les porte, donc je porte des chaussures plates plus chics. Mais, oui, je suis une fille girly dans le sens où j’aime les choses féminines mais parfois je pense que Maura pousse cela jusqu’à ce que ça devienne sa tenue de travail ! Elle est comme ça !

Verrons-nous encore quelques rapprochements entre Maura et Jane ? On n’en a jamais assez de ces deux-là !

Tout à fait ! On fait plus de yoga cette saison-ci. Leur vie amoureuse est quelque peu statique et elles n’ont pas été très chanceuses. Jane se languit toujours de Casey et Maura n’a simplement pas de chance en amour. Elles sont là l’une pour l’autre et j’ai vraiment l’impression que souvent lorsqu’elles ne travaillent pas ensemble, elles sont ensemble juste pour se relaxer. On essaye toujours de profiter au maximum de ces situations, ces trucs de filles. Ils ont créé de très bons trucs cette année.

Et une grande partie de la série est centrée sur la relation entre les deux femmes. C’est une histoire d’amour, que ce soit écrit dans les scénarii ou bien qu’Angie et vous mettiez cela en valeur.

C’est marrant. Voilà le truc : je ne sais pas si Janet [Tamaro – productrice exécutive] a consciemment fait cela ou non. Angie et moi ne le tirons pas forcément des pages mais je pense que c’est assez naturel pour nous. Nous le faisons même lorsque nous répétons une scène et que l’on est très tactiles. Donc, si se toucher autant signifie être gay, alors je suis la personne la plus gay de la Terre.

Et voilà mon gros titre !

[rires] Parce que l’on est comme ça. Ceci dit, je suis fière de cette relation dans le sens où peu importe ce que les gens y voient, du moment qu’ils pensent que c’est de l’amour et du respect. Mais l’important là-dedans doit être, pour moi, une représentation des relations entre femmes qui ne sont pas en compétition les unes avec les autres.   Elles sont compétitives, mais pas l’une avec l’autre.

Pour nous deux, c’est vraiment important de garder ça. C’est pour cela, je pense, que le côté comique aide là-dedans.

Nous ne nous disons pas à chaque fois que l’on fait quelque chose : « Oh, woah ! Je viens juste de te faire ça ! ». Mais je dirais que parfois nous allons un peu plus loin que ce qui est écrit dans le scénario et parfois les bêtisiers sont assez provocants !

Interview Originale sur le Site Afterellen.com

Retour à la fiche de présentation Rizzoli & Isles

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre