Just Dandy

Une histoire d'amour entre une autochtone et une puissante reine

Affiche : Just Dandy

Année de Production : 2013

Date de Sortie : 2013

Réalisation : Thirza Jean Cuthand

Scénario : Thirza Jean Cuthand

Avec : Thirza Jean Cuthand

Nationalité : Canadienne

Genre : Court-Métrage

Durée : 08 : 00

Titre Original : Just Dandy

Just Dandy : Résumé

La narration d’une histoire d’amour fantasmée, drôle et déjantée entre une reine maléfique, des Playmobil et des pissenlits envahissants.

La narration d'une histoire d'amour fantasmée, drôle et déjantée entre une reine maléfique, des Playmobil et des pissenlits envahissants.

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Encore un coup de la Méchante Reine !

Note des lectrices : Soyez la première !
49

Dans Just Dandy, Thirza Cuthand nous lit un passage de son journal intime et le met en illustration avec des playmobil. L’histoire se passe au Canada, Thirza est une autochtone et elle tombe sous le charme d’une femme appelée la Méchante Reine (et là je ne peux m’empêcher d’y voir un rapport avec Once Upon a Time, mais c’est peut-être ma légère obsession pour Regina qui parle).

Un jour, la Méchante Reine lui offre une fleur qui vient de son pays : un pissenlit. D’abord ravie, Thirza se rend compte que ce n’est qu’une mauvaise herbe qui se répand partout. Elle a beau tout tenter pour essayer de s’en débarrasser, c’est trop tard : le pissenlit a tout colonisé. Pour se venger, elle essaie d’apporter une plante qui deviendrait invasive en Angleterre, mais elle n’y parvient pas.

Plus qu’une simple histoire d’amour un peu déjantée, Thirza Cuthand se sert d’une espèce exotique envahissante pour faire le parallèle avec la colonisation du Canada par l’Angleterre. La réalisation est parfois trop brusque, mais dans l’ensemble, le court-métrage est sympathique.

Just Dandy : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Cineffable 2015.

Just Dandy : Extraits

Thirza : Mais elle semble gentille, pas méchante du tout, et de toute façon j’aime les mauvaises filles parce qu’elles sont suffisamment dangereuses pour être intéressantes.

Thirza : Les amants de la Reine ne font jamais long feu. Elle est mignonne ceci dit, elle m’a offert une fleur appelée pissenlit. Elle m’a dit qu’elle poussait dans son pays.

Thirza : Donc la morale de l’histoire est que si son prénom est Méchante Reine, il y a une raison et vous devriez faire attention.

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre