Kate’s Addiction

Une lesbienne psychopathe amoureuse de sa meilleure amie

Année de Production : 1999

Réalisation : Eric DeLaBarre

Scénario : Eric DeLaBarre

Avec : Kari Wuhrer (Kate McGrath), Farrah Forke (Sara), Matthew Porretta (Dylan Parker), Matt Borlenghi (Ezra Parker), Joel Gretsch (Jack), Natalie Radford (Zoey), Daniel Henry Murray (Jasper)

Nationalité : Américaine

Genre : Drame, Policier & Thriller

Durée : 1h 35min.

Titre Original : Kate's Addiction

Kate’s Addiction : Résumé

Dans Kate’s Addiction, Kate est une jeune lesbienne qui vit avec sa petite amie. Un jour, elle apprend que sa meilleure amie de lycée, Sara, vit avec un homme qu’elle est sur le point d’épouser. Profondément perturbée par la nouvelle, Kate se rend à Los Angeles et s’incruste dans la vie de Sara.

Elle devient amie avec le futur mari et le frère de ce dernier. Puis elle s’arrange pour être seule avec Dylan et l’assassine. Hébergée par Sara, elle réconforte celle-ci et la soutient dans son deuil avec une seule et unique obsession, la posséder.

Lorsque Sara se remet de ce terrible drame et rencontre un autre homme, Kate devient incontrôlable et se transforme en tueuse psychopathe assoiffée de sang.

Dans Kate's Addiction, Kate est une jeune lesbienne qui vit avec sa petite amie. Un jour, elle apprend que sa meilleure amie de lycée, Sara, vit avec un homme qu'elle est sur le point d'épouser. Profondément perturbée par la nouvelle, Kate se rend à Los Angeles et s'incruste dans la vie de Sara. Elle devient amie avec le futur mari et le frère de ce dernier. Puis elle s'arrange pour être seule avec Dylan et l'assassine. Hébergée par Sara, elle réconforte celle-ci et la soutient dans son deuil avec une seule et unique obsession, la posséder. Lorsque Sara se remet…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Une lesbienne psychopathe de plus.

Note des lectrices : Soyez la première !
19

Un navet de première. Juré ! Lamentable et désolant. En plus, je n’étais pas d’humeur à rire alors je n’ai même pas pu me moquer. J’ai subi avec patience cette insupportable torture et j’avoue avoir été terriblement soulagée au générique de fin.

Kate est une lesbienne psychopathe, meurtrière et possessive qui est amoureuse de sa meilleure amie depuis le lycée, ne l’a jamais oubliée et souhaite passer sa vie avec elle. Elle est manipulatrice, mythomane, jalouse, tueuse en série etc., etc. Toutes les qualités nécessaires pour qu’on l’adore.

Ah oui, j’oubliais la scène d’amour. Je ne vais pas dire qu’elle est nulle (même si elle l’est) mais je dois dire que j’ai surtout remarqué ce détail anodin et insipide mais qui m’a obnubilée, la bretelle du soutien-gorge qui est une fois sur l’épaule, une fois sur le bras et une fois sur l’épaule. Ah, le montage !!! Navrant comme tout le reste.

Ce téléfilm est tout simplement une horreur. Rien à sauver, tout à jeter.

Kate’s Addiction : Critiques Presse et Récompenses

Vainqueur d’un Maverick Award en 1999 au Festival du Film de Newport Beach pour Eric DelaBarre.

Kate’s Addiction : Extraits

KATE  : (À sa petite amie) Écoute, je ne veux plus parler de ça. Regarde un film ou autre chose. Ok ? Je t’appelle.

SARA  : Alors, comment as-tu dormi ?
KATE  : Je suis vraiment désolée à propos de la nuit dernière. Tout le truc sur le fait que tu ne sois pas rentrée à la maison.
SARA  : Non, Katie, je devrais être celle qui s’excuse. J’aurais dû t’appeler. J’aurais dû t’appeler.
KATE  : Non. Si ce mec est le bon, je suis vraiment heureuse pour toi. Un peu jalouse mais très heureuse.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre