Knighthood

Une jeune fille et son ami imaginaire face à un soutien-gorge

Année de Production : 2013

Réalisation : Pei-Ju Hsieh

Scénario : Pei-Ju Hsieh

Avec : Zi-Ting Peng, Yao-Jen Chang

Nationalité : Taïwanaise

Durée : 10 : 00 minutes

Titre Original : Knightood

Knighthood : Résumé

Wang Li est une petite fille qui adore se prendre pour une chevalière. Elle se bat, se cache dans les bois qui entourent sa maison et fait tout cela accompagnée de son ami imaginaire, un vrai chevalier. Mais un jour, sa mère lui achète son premier soutien-gorge et le monde qui l’entoure change du tout au tout…

Wang Li est une petite fille qui adore se prendre pour une chevalière. Elle se bat, se cache dans les bois qui entourent sa maison et fait tout cela accompagnée de son ami imaginaire, un vrai chevalier. Mais un jour, sa mère lui achète son premier soutien-gorge et le monde qui l’entoure change du tout au tout...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Drôle et décalé. A voir.

Note des lectrices : Soyez la première !
39

Knighthood est une petite merveilleuse d’innocence et de retour en enfance. Et autant l’avouer tout de suite, j’ai adoré ce court-métrage taïwanais. L’héroïne est une jeune fille qui se comporte en véritable garçon manqué et adore jouer dans la forêt à manier l’épée (en l’occurrence un long bâton qui fera illusion) avec son ami imaginaire, un véritable chevalier en armure. Elle se sauve par la fenêtre quand sa mère l’appelle pour aller au marché, se cache sous de grandes feuilles pour lui échapper, court et saute dans tous les sens. Bref, elle s’amuse.

Sauf qu’un jour elle se retrouve harnachée par un soutien-gorge. Et là c’est la honte et l’obligation de devenir adulte. Elle repousse son ami imaginaire parce qu’elle ne se sent plus elle, elle tente de faire bonne figure en devant la « grande » qu’on attend d’elle etc. Sauf que ce n’est pas elle. C’est tout sauf elle. Et alors que son ami imaginaire tente de la convaincre de reprendre leurs jeux d’enfants, elle lui fait comprendre l’enfer qu’elle vit en l’affublant d’un soutien-gorge rose par-dessus son armure. Elle éclate alors de rire et le chevalier tente d’enlever le morceau de tissu sans succès. Une folle poursuite commence alors entre les deux, comme avant…

La jeune fille qui joue le personnage principal est juste fantastique. Elle est énorme et porte le film sur ses épaules. Le chevalier en armure est parfait, ami imaginaire presque réel. J’ai adoré quand la petite fille le repousse et qu’il se retrouve à errer seul et qu’il rencontre d’autres amis imaginaires abandonnés comme lui : un ninja et un cow-boy. C’est juste énorme cette idée des amis imaginaires esseulés. J’étais sous le charme.

La réalisation est géniale et les transitions en forme de dessin animé ont séduit tout le monde dans la salle.

Un court-métrage fantastique que je vous recommande. J’ai passé un excellent moment à le découvrir.

Knighthood : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Lesbien et Féministe Cineffable 2014.

Sélection Officielle au Festival du Film Roze Filmdagen d’Amsterdam en 2014.

Sélection Officielle au Festival du Film Queer de Bangalore en 2014.

Knighthood : Extraits

Mère : Wang Li, va te changer. Maman t’amène au marché. Wang Li tu m’entends ? C’est pas possible !

Vendeuse : Tu lèves tes bras un peu plus haut maintenant.

Mère : Tu es une demoiselle maintenant. Arrête de courir partout comme un singe tu as compris ?

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre