L’Ecchymose d’Ex Nihilo Vox

L'Ecchymose d'Ex Nihilo Vox

Extrait de l'Album : Ordre et Chaos

Date de Sortie : 2006

Paroles : Anne-Claire Bondon

Musique : Anne-Claire Bondon, Vanessa Harnois, Martin Golzio, Lucie de Guillebon

Nationalité : Française

Genre : Folk, Pop, Rock

Durée : 4 : 10 minutes

Titre Original : L'Ecchymose

L'Ecchymose : Avis Personnel

Ex Nihilo Vox est un groupe tout ce qu’il y a de plus français malgré son nom. Né en 2004 à Orléans, il a été créé par deux amies partageant une même passion pour le rock, Vanessa Harnois et Anne-Claire Bondon. Toutes les deux musiciennes, elles choisissent ce nom de scène qui signifie : « la voix sortie de nulle part ». Les mois passent et elles sont rejointes par de nouveaux membres. Martin Golzio intègre la formation en tant que batteur puis Sandra Gaillardon arrive à la basse. La dernière arrivée, Lucie DeGuillebon joue à la fois de la guitare électrique et du piano.

Tous étudiants, ils jouent en parallèle de leurs études au départ et le manque de moyens est flagrant. Pourtant grâce à de nombreux amis et surtout à Nadia Bouhlel, la manageuse du groupe, ils s’imposent sur la scène Orléanaise à partir de juin 2006. Pour se faire connaître au-delà de leur ville natale, ils enregistrent un premier EP de six titres en septembre 2006.

À partir de 2007 les concerts s’enchaînent et les interviews du groupe se multiplient. Après le départ de Sandra Gaillardon qui continue ses études en Auvergne, le groupe se restructure à quatre. Entre 2009 et 2010 le groupe travaille sur de nouveaux titres et continue à tourner à travers la France.

Paroles

Je suis ton émotion
Je suis l’enfant qui ment
Qui sanglote en dedans

Je suis le corps à corps
L’accord, le désaccord
La foule qui scande ton nom

Je suis l’entaille au cœur
Je suis l’entaille au cœur
Ce qui te bouffe à l’intérieur

Je suis l’entaille au bras
Je suis l’entaille au bras
Je suis la plaie, non, qui ne guérit pas

Je serai ton dernier souffle
Je serai ton dernier souffle
Avant, mais avant quoi ?

Ce pourquoi l’on étouffe
Ce pourquoi l’on se bat
Pour quelque chose qui ne viendra pas
Qui ne viendra pas…

Mais si tu souffres un peu trop fort
Et si tu pleures encore
Et si tu souffres un peu trop fort
Et si tu crèves encore
Je serais là…

Je suis ta défaillance, ton enfance, tes faux pas
Je suis le manque qui ne se comble pas.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre