La cineffabuleuse aventure de deux Magali au festival

INTRODUCTION :

Tout le monde connaît le célèbre adage « What happens in Vegas stays in Vegas ».

À Cineffable, c’est un peu le même concept. Il n’y a que celles qui y viennent qui savent ce que les absentes ont manqué… Pour autant, ne vous désolez pas car c’était sans compter sur les deux Magali de l’équipe, j’ai nommé Red et Pumpkin, qui ont enquêté en sous-marins et vont se faire un plaisir de partager leur enrichissante expérience…

Je vous rassure tout de suite, nous n’avons pas l’intention de parler de nous à la troisième personne pendant tout le texte (ouf nous ne souffrons pas encore du syndrome Alain Delon…!). Parfois ce sera moi qui écrirai (Magali), mais parfois ce sera Magali (non pas moi, mais l’autre Magali, un peu de concentration s’il vous plaît !) ; ce qui est certain, c’est qu’à tout instant vous pourrez être sûrs que le texte a été écrit par Magali.

Mais bref je m’égare un peu ; pour en revenir au sujet qui nous préoccupe, nous allons essayer de vous raconter comment nous avons vécu ce festival, du voyage à l’arrivée sur place, en passant par le festival lui-même et sans oublier la programmation et nos avis sur celle-ci. Et surtout lisez jusqu’au bout, car comme tout bon compte-rendu, celui-ci comporte un bêtisier…! Mais avant tout, une petite présentation s’impose non ?

PRÉSENTATION DES PROTAGONISTES :

Magali a 29 ans, un chat nommé Xena (mais on n’a pas le droit de dire qu’elle est fan de la série), qui l’aide activement dans son travail pour Univers-L (comme le prouve la photo graphie ci-dessous) et un BMX noir à tête de mort. Connue sur le site sous le nom de Pumpkin (Pump de son petit nom, mais il ne faut pas lui dire que je vous ai dit ça), c’est elle qui traduit les interviews pour notre plus grand plaisir.

Magali et Magali à Cineffable

(Le repos de la guerrière… après avoir longuement contribué à la rédaction d’articles pour Univers-L)

Magali et Magali à Cineffable

(Vous noterez le clin d’œil du pseudo à la couleur de cheveux…!)

Note pour plus tard : en cas d’inscription sur Meetic, penser à demander à Red d’écrire ma fiche de présentation. Je trouve qu’elle a un don pour trouver le détail qui tue qui met tout de suite la personne en valeur : infaillible pour pécho à coup sûr !

Magali a 26 ans, un B’Twin argenté et a eu un poisson rouge qui a trépassé un soir de diffusion du Monde de Némo à la télé (si si c’est possible…). Connue sous le surnom de Red sur le forum, elle adore entre autres relire les textes à la recherche de fautes à éradiquer, écrire des news sur l’actualité ou encore proposer des idées folles.

Magali et Magali à Cineffable

(Mon poisson il était comme ça, un vrai warrior qui a vécu plusieurs années – pas étonnant que je l’aie appelé Ken…! Par contre je tiens à préciser que sur la photo, ce n’est pas Ken, Ken il était plus fort d’abord !)

Magali et Magali à Cineffable

(Oui non pas de cheveux roux pour Red…!)

On peut porter le même prénom, à la lettre près, avoir la même passion commune pour le chocolat, mais avoir des conceptions totalement différentes de la vie ; la preuve en images :

– Les valises.

Magali et Magali à Cineffable

(Qui a une valise rose fluo ? Qui a une valise énorme à tel point qu’on ne peut plus la fermer ?)

Notez la différence totale de style. Quand Red a opté pour la sobriété avec une valise noire, Pumpkin a elle craqué pour un magnifique rose fushia. On remarquera la petite taille de la valise de Pumpkin, qui lui permet de passer partout et surtout de ne pas être trop lourde ; celle de gauche, au contraire, avait beau être « la valise la plus légère du monde » selon le prospectus, une fois remplie, elle s’est avérée être tout le contraire (surtout quand on galère pour la fermer tellement il y a de choses dedans).

– Les couteaux suisses.

Magali et Magali à Cineffable

(Pique nille douille c’est toi l’andouille ! Ok lequel est à qui ?)

Quelle ne fut pas notre surprise en nous apercevant que nous avions toutes les deux apporté un couteau suisse dans nos bagages. Quand celui de Pumpkin (à gauche), ressemble plus à l’idée classique que l’on s’en fait, à la fois par la forme et la couleur, celui de Red (le mien, à droite) est beaucoup plus novateur n’est-ce pas ? Regardez un peu cette jolie couleur argentée, cette forme originale et surtout (on ne le voit pas ici, dommage), le nombre d’outils disponibles en cas de pépin (un téléphone fax, une bouillote et un matelas gonflable. Qui a dit que les lesbiennes bricoleuses, c’était un mythe ?).

– Les ordinateurs portables.

Pas de photographie, mais juste pour vous faire une idée, l’ordinateur de Pumpkin est deux fois plus petit (et au moins cinq fois moins lourd !!!) que le mien. Pour ma défense, mon ordinateur est plutôt âgé, d’où le poids et la taille surdimensionnée (eh oui, 17 pouces et pas mal de touches du clavier effacées… c’est dur de vieillir pour les ordinateurs aussi). Le bébé portable de Pump donc est d’un blanc immaculé et navigue sur Explorer, tandis que celui de Red est noir et utilise Firefox.

Pourtant, malgré toutes ces différences, on peut affirmer que l’on partage toutes deux le même amour du travail bien fait, comme en témoignent les photographies ci-dessus : on avait toutes les deux prévu calepin et stylo pour prendre des notes…!

Répondre