Lackawanna Blues

La vie, la musique, le blues

Année de Production : 2005

Réalisation : George C. Wolfe

Scénario : Ruben Santiago-Hudson

Avec : S. Epatha Merkerson (Rachel « Nanny » Crosby), Marcus Carl Franklin (Ruben Santiago Jr.), Mos Def (The Bandleader), Carmen Ejogo (Alean), Louis Gossett Jr. (Ol’lem Taylor), Macy Gray (Pauline), Terrence Howard (Bill Crosby), Ernie Hudson (Dick Barrymore), Delroy Lindo (Mr. Lucious), Rosie Perez (Bertha), Ruben Santiago-Hudson (Freddie Cobbs), Liev Schreiber (Ulysses Ford), Jimmy Smits (Ruben Santiago Sr.), Patricia Wettig (Laura’s Mother), Charlayne Woodard (Bill’s Woman)

Nationalité : Américaine

Genre : Drame

Durée : 1h 35min.

Titre Original : Lackawanna Blues

Lackawanna Blues : Résumé

Dans Lackawanna Blues, Rubén Santiago naît dans une petite ville au nord de l’État de New York, Lackawanna. Nous sommes dans les années 50 et ses parents sont incapables de prendre soin de lui, trop occupés à se disputer et à vivre.

Refusant de le confier à l’assistance sociale, Nanny décide de se charger de son éducation. Nanny est la propriétaire d’une petite pension où logent plusieurs personnes, toutes noires et émigrées cherchant un nouveau sens à leur existence.

Rubén grandit auprès de tous ces individus à la vie trépidante et au passé mystérieux. Nanny devient sa mère et Bill, le mari de celle-ci, son modèle paternel.

Dans Lackawanna Blues, Rubén Santiago naît dans une petite ville au nord de l'État de New York, Lackawanna. Nous sommes dans les années 50 et ses parents sont incapables de prendre soin de lui, trop occupés à se disputer et à vivre. Refusant de le confier à l'assistance sociale, Nanny décide de se charger de son éducation. Nanny est la propriétaire d'une petite pension où logent plusieurs personnes, toutes noires et émigrées cherchant un nouveau sens à leur existence. Rubén grandit auprès de tous ces individus à la vie trépidante et au passé mystérieux. Nanny devient sa mère et Bill,…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Personnage lesbien au second plan.

Note des lectrices : Soyez la première !
55

Un superbe téléfilm, intelligent, sensible, magnifique et inoubliable. L’ambiance, les décors, la musique, le blues sont autant de beautés et de sonorités qui nous hantent et ne laissent pas indifférents. Il règne sur Lackawanna Blues une bonne humeur et une attitude positive capables de redonner le sourire à n’importe qui alors que le sujet et la vie du héros sont loin d’être des plus faciles.

Lackawanna Blues est une adaptation télévisée de la pièce de théâtre autobiographique de Rubén Santiago-Hudson. Et pour la petite information, le téléfilm est produit par l’actrice Halle Berry.

L’histoire est donc celle de Rubén Santiago. De sa naissance à ses premiers pas dans la vie adulte en passant par son enfance et son adolescence. Rien n’est épargné à l’enfant, des parents qui se séparent rapidement, une mère incompétente qui l’abandonne et un père incapable de veiller sur lui. Heureusement, Nanny devient rapidement le rayon de soleil du jeune garçon. Elle le prend sous son aile, l’élève et l’éduque chez elle.

Autour de Nanny gravitent son mari, Bill, un homme sûr de lui, alcoolique, qui trompe sa femme régulièrement. Pauline, une femme extrêmement jalouse qui refuse que son mari regarde une autre qu’elle et n’hésite pas à jouer du rasoir pour lui rappeler qui dirige. Mr Paul, un assassin repenti et la seule personne qui nous intéresse véritablement, Ricky.

Ricky est une jeune lesbienne que l’on pourrait qualifier de « butch ». Elle évolue en second plan et n’a pas autant d’importance que certains autres personnages secondaires mais elle est toujours là, présente et amusante. Elle se rend aux soirées habillées en homme, vit librement et est acceptée de tous.

Interprété par Adina Porter, le personnage de Ricky est une réelle preuve de tolérance et de visibilité. Aucun jugement n’est porté et même si elle n’a pas d’histoire propre, elle est là, tout simplement.

Un téléfilm sublime et fort. À découvrir absolument.

Lackawanna Blues : Critiques Presse et Récompenses

Vainqueur aux American Cinema Editors en 2006 dans la Catégorie Meilleure Mini Série.
Vainqueur aux Black Movie Awards en 2006 dans la Catégorie Meilleur Téléfilm.
Vainqueur aux Black Reel Awards en 2006 dans la Catégorie Meilleure Actrice de Télévision pour S. Epatha Merkerson.
Vainqueur aux Black Reel Awards en 2006 dans la Catégorie Meilleur Réalisateur pour George C. Wolfe.
Vainqueur aux Black Reel Awards en 2006 dans la Catégorie Meilleur Téléfilm.
Vainqueur aux Black Reel Awards en 2006 dans la Catégorie Meilleur Scénario pour Ruben Santiago-Hudson.
Vainqueur aux Black Reel Awards en 2006 dans la Catégorie Meilleur Second Rôle Masculin pour Jeffrey Wright.
Vainqueur aux Black Reel Awards en 2006 dans la Catégorie Meilleur Second Rôle Féminin pour Carmen Ejogo.
Vainqueur d’un Emmy Awards en 2005 dans la Catégorie Meilleure Mini Série.
Vainqueur d’un Emmy Awards en 2005 dans la Catégorie Meilleure Actrice de Téléfilm pour S. Epatha Merkerson.
Nommé aux Emmy Awards en 2005 dans la Catégorie Meilleur Réalisateur pour George C. Wolfe.
Nommé aux Emmy Awards en 2005 dans la Catégorie Meilleure Coiffures pour Charles Gregory Ross et Fay Kelly.
Vainqueur d’un Golden Globe en 2006 dans la Catégorie Meilleure Actrice de Téléfilm pour S. Epatha Merkerson.

Lackawanna Blues : Extraits

RUBEN  : Pour la plupart de ceux-là, c’était simplement un autre vendredi soir. Mais pour moi, cette nuit était spéciale. Ce fut la nuit où mon voyage avec Nanny débuta.

RUBEN  : Ce ne fut pas la dernière fois que Nanny vint à mon secours.

MÈRE DE LAURA   : Thé ?
NANNY  : Oui, merci.

MÈRE DE LAURA   : Merci d’avoir sauvé la vie de ma fille.
NANNY  : N’importe qui aurait fait de même.
MÈRE DE LAURA   : Jeune homme ?
RUBEN  : Vous avez un Pepsi Cola frais ? Thé. Oui, merci.
MÈRE DE LAURA   : Miss Rachel, j’ai compris que vous étiez la mère de la communauté. Toujours la main tendue et le cœur ouvert.

NANNY  : C’était comme un conte de fée. La mère de Laura nous traitait comme des personnes royales. C’est la première fois que j’ai pensé combien Nanny devait être fatiguée.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre