Lengua Materna

Une mère découvrant que sa fille est lesbienne décide d'en apprendre plus sur l'homosexualité

Année de Production : 2010

Réalisation : Liliana Paolinelli

Scénario : Liliana Paolinelli

Avec : Claudia Lapacó (Estela), Virginia Innocenti (Ruth)

Nationalité : Argentine

Genre : Comédie

Durée : 1h 18min.

Titre Original : Lengua Materna

Lengua Materna : Résumé

Lengua Materna est un long-métrage de Liliana Paolinelli sorti en 2010 et diffusé lors du vingt-quatrième festival du film de Cineffable.

Estela, la soixantaine dynamique, apprend un jour que sa fille Ruth est lesbienne. Elle vit en couple depuis plusieurs années avec Nora, la femme qu’elle a toujours présentée comme une amie. Estela est sous le choc en apprenant la nouvelle. Elle s’attendait à tout sauf à cela.

Désireuse de comprendre sa fille et Nora, Estela se met alors à lire des livres traitant de l’homosexualité féminine, à se rendre dans des bars lesbiens et sa curiosité devient vite étouffante pour Ruth.

Lengua Materna est un long-métrage de Liliana Paolinelli sorti en 2010 et diffusé lors du vingt-quatrième festival du film de Cineffable. Estela, la soixantaine dynamique, apprend un jour que sa fille Ruth est lesbienne. Elle vit en couple depuis plusieurs années avec Nora, la femme qu'elle a toujours présentée comme une amie. Estela est sous le choc en apprenant la nouvelle. Elle s'attendait à tout sauf à cela. Désireuse de comprendre sa fille et Nora, Estela se met alors à lire des livres traitant de l'homosexualité féminine, à se rendre dans des bars lesbiens et sa curiosité devient vite étouffante…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : L'acceptation de l'homosexualité avec humour.

Note des lectrices : 4.15 ( 1 votes)
64

Je n’avais pas du tout entendu parler de ce long-métrage avant de le découvrir lors de la vingt-quatrième édition du festival de Cineffable. Autant reconnaître tout de suite que vu la bande annonce et la qualité de ce film, je le regrette. Mais heureusement j’ai eu la chance de me rattraper. Parce que soyons honnête, personnellement j’ai beaucoup aimé Lengua Materna.

Alors oui, ce long-métrage n’est pas qu’une Comédie. Le fond est d’ailleurs assez triste et sombre. Mais j’ai beaucoup ri des répliques percutantes et enlevées et des actrices incroyables et justes. C’est avant tout l’histoire d’Estela qui apprend un jour que ses deux filles ne sont pas les femmes qu’elle pensait. La première, Ruth, est lesbienne. La seconde a cumulé les avortements en en totalisant plus de quatre. En apprenant tout cela, lors d’une journée normale, forcément, Estela fait un malaise et perd connaissance.

Et cette découverte de la véritable nature de ses filles va pousser Estela à vouloir les connaître de manière plus intime et réelle. Elle va donc s’incruster dans la vie de Ruth pour comprendre ce qu’elle a raté. C’est amusant de voir que son premier réflexe est d’aller acheter tous les livres traitant d’homosexualité. Puis ensuite elle entraîne sa meilleure amie dans un bar gay pour savoir. Avant de finalement choisir plus simple et de passer la soirée en compagnie de sa fille et de sa compagne à leur domicile.

Autant le dire tout de suite, même si l’humour prime, le fond est assez dur. Parce que mine de rien Estela est complètement passée à côté de ses filles. Et puis ses filles, elles n’ont pas une vie facile. Et ce n’est pas parce que Ruth est en couple avec Nora depuis des années que ce dernier est parfait. Au contraire. On sent qu’il bat de l’aile assez rapidement.

Mon seul regret concerne la fin. Je l’ai trouvé un poil trop abrupte. Comme si la scénariste n’avait pas su comment terminer son histoire. Alors oui, on n’avait pas besoin d’une fin définitive et une fin ouverte était une très bonne idée. Sauf que finir par une petite blague de ce type, j’ai trouvé cela dommage vu la profondeur du reste du film.

En tout cas une belle réussite qui a quand même été élue prix du public à Cineffable.

Lengua Materna : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film de Cineffable en 2012.

Lengua Materna : Extraits

ESTELA : Au fait, je voulais te demander quelque chose…
RUTH : Oui…
ESTELA : Qu’est-ce qu’il se passe avec Nora ?
RUTH : En fait, voilà… On est ensemble.

NORA : Elle a posé des questions ?
RUTH : Elle n’a pas arrêté. Elle voulait tout savoir jusqu’à la couleur de ma culotte.

ESTELA : J’ai une fille homosexuelle.

ESTELA : Maintenant je comprends pourquoi aux anniversaires il n’y avait que des filles qui venaient toujours à deux.

ESTELA : Ce que je ne comprends pas c’est comment tu as pu le cacher pendant quatorze ans…
RUTH : Vingt-huit ans, maman.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Un commentaire

  1. Je l’ai vu au cinéma et qu’est ce que j’ai ris. La fin est certes brutale mais tout le reste est juste très très bien fait et surtout très drole :)

Répondre