Les Vigilantes

Deux femmes se vengent des hommes

Année de Production : 2014

Date de Sortie : 2015

Réalisation : Zoé Cauwet

Scénario : Zoé Cauwet

Avec : Audrey Bastien (Marie), Vinciane Amilhon (Eve)

Nationalité : Française

Genre : Drame, Moyen-Métrage

Durée : 45 minutes

Titre Original : Les Vigilantes

Les Vigilantes : Résumé

En rentrant chez elle, Marie, jeune étudiante en théâtre, se fait violemment agresser et violer. Traumatisée, elle commence à se refermer sur elle et à craindre tous ceux qui l’entourent. Un soir, alors qu’elle prend le métro, un homme commence à la harceler verbalement. Marie se tait et ne doit son salut qu’à l’intervention d’Eve, une marginale qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Un étrange lien se tisse alors entre Marie et Eve, entre alcool et envie de revanche sur les hommes. Elles se mettent à errer dans la nuit à la recherche de proies…

En rentrant chez elle, Marie, jeune étudiante en théâtre, se fait violemment agresser et violer. Traumatisée, elle commence à se refermer sur elle et à craindre tous ceux qui l'entourent. Un soir, alors qu'elle prend le métro, un homme commence à la harceler verbalement. Marie se tait et ne doit son salut qu'à l'intervention d'Eve, une marginale qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Un étrange lien se tisse alors entre Marie et Eve, entre alcool et envie de revanche sur les hommes. Elles se mettent à errer dans la nuit à la recherche de proies...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Les victimes deviennent bourreaux...

Note des lectrices : Soyez la première !
28

Comment dire… Le nom de la séance à laquelle appartenait ce moyen-métrage lors de la projection au festival du film Cineffable était « On ne se laisse pas faire ! ». Un indice de ce qui nous attendait et je reconnais que la bande-annonce ne m’avait pas trop réjouie. Je crois que je sentais d’avance le film sombre, dérangeant et violent.

Pas manqué, ces adjectifs sont parfaitement adaptés à l’œuvre que nous avons vue Lou et moi. Une jeune femme timide et maladroite quitte sa campagne pour la grande ville où elle se fait violer. Elle ne porte pas plainte et se lie avec une marginale qu’elle va accompagner pour casser du macho.

Même si les actrices offrent une incroyable prestation, j’ai eu beaucoup de mal avec le propos des Vigilantes et avec le scénario. Le côté paumé, alcoolisé et défoncé m’a autant dérangée que le viol, point de départ de l’horreur. Si la souffrance psychologique de la victime n’est pas oubliée, elle est mise de côté au profit de l’action et même après, quand Marie cherche à retrouver une vie « normale », j’ai trouvé surprenante sa manière d’évacuer le problème.

Au final le court-métrage est pour moi très (trop) sombre et violent. Je me doute que l’objectif était de pousser les spectatrices à s’interroger et à ressentir des émotions mais je suis toujours très mal à l’aise quand la salle entière se met à applaudir lorsqu’un homme (même coupable d’un crime) se fait tabasser.

Les Vigilantes : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Lesbien et Féministe de Paris Cineffable en 2015.

Sélection officielle au Portobello Film Festival de Londres en 2014.

Festival Paris Courts Devant – carte blanche Maison du Film Court – SACEM en 2014.

Projection à Commune Image en partenariat avec madmoiZelle en 2015.

Sélection officielle au Festival International de Contis en 2015.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre