Libera Me de Karin Kallmaker

Libera Me de Karin Kallmaker

Titre Français : Libera Me

Titre Original : Wild Things

Auteur : Karin Kallmaker

Date de Sortie : 15 Novembre 2003

Nationalité : Américaine

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 201 pages

Editeur : KTM Éditions

ISBN : 2-913066-15-1

Libera Me : Quatrième de Couverture

À 34 ans, Faith songe enfin à quitter le nid familial, mais ses parents, fervents catholiques, ne voient pas cela d’un très bon oeil. Même avec un emploi honorable, professeur d’histoire à l’université de Chicago, on ne quitte le toit paternel que pour se marier.
De son côté, Sydney s’apprête à se présenter aux élections sénatoriales d’Illinois et fait de son mieux pour avoir une conduite irréprochable.
La rencontre de ces deux femmes va mettre à mal leur tentative de respectabilité, telle qu’on la leur impose. Mais comme toujours, l’amour finira par triompher.

Après plus d’une vingtaine d’ouvrages à son actif, Karin Kallmaker est la reine du roman lesbien sentimental anglo-saxon. Libera Me est son premier titre traduit en français.

Libera Me : Avis Personnel

Libera Me est le premier roman de Karin Kallmaker traduit en français. Autant vous dire tout de suite que j’adorerai découvrir les suivants. J’ai beaucoup apprécié l’histoire, plus complexe qu’elle n’y parait au premier abord et j’ai passé un excellent moment en compagnie des deux héroïnes. C’est un livre à lire en été, au bord de la plage, pour se détendre. Ou alors le week-end, au chaud sous sa couette quand il fait -15° dehors et qu’on se traite de lâche parce qu’on refuse de sortir de cet endroit douillet.

Bien sûr, j’ai trouvé exagéré le coup de la mort du copain gay dont on ignorait tout de son homosexualité. Bien sûr, j’ai trouvé exagérée la compréhension évidente du petit ami. Bien sûr, j’ai trouvé exagérée l’intolérance de la famille trop catholique. Bien sûr mais bon…

Au-delà de ces quelques exagérations, j’ai particulièrement apprécié le personnage de Sydney, ancienne alcoolique, avocate de renom, qui passe ses journées perdue dans le travail pour ignorer l’appel de la boisson. J’ai adoré ses parents qui ont l’air de se moquer de tout l’argent qu’ils possèdent et sont restés très accessibles. Et puis il y a Faith, qui à 34 ans vit toujours chez ses parents parce que ce serait mal vu qu’elle les quitte. Mais il y a aussi son frère qui se remet de plusieurs greffes de peaux après avoir été gravement brûlé dans un incendie. Il y a sa sœur qui revient auprès de ses parents suite au décès de son mari, un juif que personne n’avait accepté. Et enfin il y a les parents qui vivent dans une foi bornée et intolérante ne laissant aucune place aux personnes différentes.

Au final vous obtenez une bonne et belle romance qui offre sa dose d’évasion, d’amour et de richesse en quelques pages. Que demander de plus ?

Libera Me : Extraits

« Sydney me gratifia d’un sourire étincelant.
– Je savais que c’était toi. Où as-tu rencontré Liz ?
Un peu nerveuse, je lui racontais l’interview.
– Tu dois faire partie de ce qu’elle appelle les femmes exceptionnelles, terminai-je, en espérant qu’elle ne trouvait pas ma réflexion idiote.
– Peut-être. Liz connaît tout le monde, ceci dit.
Sydney désigna trois autres femmes politiques, une actrice du coin qui venait de signer pour un feuilleton sur une chaîne nationale et une soprano colorature de l’opéra de Chicago.
– Et il y a toi. Faith Fitzgerald, écrivaine. Quand Eric t’a présentée, je n’ai pas fait le rapprochement. Mais un peu plus tard ce soir-là, j’ai commencé à me demander si c’était toi qui avais écrit Isabelle. Je l’ai ressorti et tu te trouvais sur la couverture. J’ai adoré ce livre.
– Merci beaucoup, dis-je, émue.
Son expression était si sincère qu’il était clair qu’elle ne disait pas cela pour me flatter. J’ouvris la bouche pour en dire plus, puis perdis ce que j’avais l’intention de dire. Ses yeux étaient d’un marron de velours, avec des reflets violets. Pas du tout comme ceux d’Eric. Je repris mon souffle, laissai filer cette pensée, et j’aurai rougi si Liz ne s’était pas approchée à ce moment. » (Page 55)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre