Macaron Citron de Claire Mazard

Macaron Citron de Claire Mazard

Titre Français : Macaron Citron

Titre Original : Macaron Citron

Auteur : Claire Mazard

Date de Sortie : 2001

Nationalité : Française

Genre : Jeunesse

Nombre de Pages : 96 pages

Éditeur : Syros Jeunesse

ISBN : 2-7485-0007-5

Macaron Citron : Quatrième de Couverture

Qu’est-ce que Colline aime, dans la vie ?

Jean-Jacques Goldman, les macarons citron et. Sara. Elle est au lycée, en première. Son premier amour.

Pas facile, à seize ans, d’être amoureuse !

Pas facile à vivre, pas facile à dire.

Ce que veut Colline avant tout, c’est que les êtres qu’elle aime la connaissent vraiment. Et l’aiment telle qu’elle est.

Macaron Citron : Avis Personnel

Macaron Citron est un très beau petit livre qui se dévore. C’est un bouquin pour la jeunesse qui ne comporte que peu de pages et les caractères sont relativement gros. Ce qui fait que pour tout lecteur régulier le temps passera trop vite et que pour tout les autres, ce sera également le cas.

L’histoire est racontée avec tendresse et pudeur. Colline va fêter ses 16 ans. Elle se découvre et découvre la vie. Elle est heureuse et ce bonheur elle le doit au fait d’être amoureuse. d’être amoureuse de Sara. Elle se sent tellement bien qu’elle voudrait que toute sa famille soit au courant et la connaisse véritablement. Alors elle décide de leur dire même si en même temps elle a très peur.

Macaron Citron n’est pas qu’un récit de plus sur le coming-out. En effet, en parallèle de cette acceptation de soi et de tout le cheminement que réalise Colline, ce qui rend le récit si agréable et doux, c’est la découverte du premier amour, cette histoire tout en romantisme et en douceur entre deux adolescentes. Et puis j’avoue, j’ai particulièrement adoré la grand-mère de Colline, ses déclarations et l’amour qui la lie à sa petite fille.

Un magnifique livre pour enfant, à mettre entre toutes les mains.

Discussion sur le Forum à propos de Macaron Citron

Macaron Citron : Extraits

« Les jours suivants, je me fais mon cinéma. Pourquoi, Sara, es-tu venue à notre table, à MA table ? Pourquoi m’as-tu souri ? Pourquoi, Sara, ci ce n’est parce que. « A bientôt », en disant cela, c’est moi seule que tu as regardée.
L’amour, dit-on, donne des ailes. Des antennes aussi. Sara. Sara.
Je n’ose y croire.
J’y crois de toutes mes forces. » (Page 31)

« – Dis, Maman.
– Ma chérie ?
– Comment fait-on quand on est amoureux pour contacter la personne qu’on aime ?
Elle est en train de beurrer une tartine. Elle suspend son geste.
– Tu es amoureuse, Colline ? Elle n’attend pas la réponse : Je m’en doutais, le jambon de Bayonne qui reste dans l’assiette, ça ne trompe pas.
– Réponds-moi, Maman.
– Tu veux savoir comment je m’y prendrais, si j’étais à ta place, pour joindre la personne que j’aime, c’est ça ?
– Oui.
Elle réfléchit :
– Je lui laisserais un message sur son portable.
Le portable. L’idée que Ludovic a eue. J’en rirais presque.
J’ai plutôt envie de pleurer.
– Tu sais, Maman.
– Ma chérie ?
– Eh bien. Ma voix tremble : La personne que j’aime, elle s’appelle Sara, elle est en première.
Ma mère a posé sa fourchette. C’est moi qui attends sa réaction, maintenant. Je la sens bouleversée. Doucement, elle prend ma main, sur la table. Dans sa voix, une émotion qu’elle ne peut contenir :
– Elle n’a pas de portable, cette Sara ? Elle a un sourire, et plus doucement encore : Ton bonheur est ce que je souhaite le plus au monde. » (Pages 45-46)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre