Midsummer in Paris

Une jeune lesbienne tente d'oublier son ex

Année de Production : 2014

Date de Sortie : 2015

Réalisation : Kuei-Yin Chou

Scénario : Kuei-Yin Chou

Avec : Vera Su (Joe), YiHsien Wu (Min)

Nationalité : Taïwanaise

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 15 : 00

Titre Original : 微夏巴黎

Midsummer in Paris : Résumé

Joe est une jeune femme qui a quitté Taipei pour Paris afin d’oublier son ex petite amie, Jenny. Malheureusement, même à l’autre bout du monde, elle continue de penser à elle. Un jour, Min, une amie de Jenny débarque à Paris. Elle apporte à Joe un cadeau de Jenny. Jenny qui a refait sa vie et qui vient de se marier.

Joe et Min passent plusieurs jours à visiter la capitale française, Min oubliant systématiquement d’apporter le cadeau à Joe. Lorsqu’enfin elle pense à ce dernier, Joe se retrouve avec un cadenas verrouillé et une Min qui a disparu…

Joe est une jeune femme qui a quitté Taipei pour Paris afin d'oublier son ex petite amie, Jenny. Malheureusement, même à l'autre bout du monde, elle continue de penser à elle. Un jour, Min, une amie de Jenny débarque à Paris. Elle apporte à Joe un cadeau de Jenny. Jenny qui a refait sa vie et qui vient de se marier. Joe et Min passent plusieurs jours à visiter la capitale française, Min oubliant systématiquement d'apporter le cadeau à Joe. Lorsqu'enfin elle pense à ce dernier, Joe se retrouve avec un cadenas verrouillé et une Min qui a disparu...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Contemplatif mais sympathique

Note des lectrices : Soyez la première !
45

Mindsummer in Paris est un gentil court-métrage racontant l’histoire de Joe, qui après avoir rompu avec sa copine part à l’autre bout du monde pour l’oublier. Malheureusement cela ne fonctionne pas du tout et elle continue à vivre dans le souvenir de son ex. Seulement un jour, Min, une connaissance de son ex débarque à Paris et amène avec elle un vent de fraîcheur. Les deux jeunes filles apprennent à se découvrir en visitant la ville jusqu’à ce moment fatidique où Min confie à Joe qu’elle aurait aimé que cette dernière ne rencontre jamais Jenny. Comme ça Joe serait capable d’aimer à nouveau.

L’histoire est sympathique mais sans plus. Le scénario bien que convenu se laisse voir sans être particulièrement marquant. Je pense que je ne me souviendrais plus de ce court-métrage dans quelques mois. Même si les actrices font leur maximum, leurs déambulations dans Paris sont convenues. J’ai finalement craqué quand elles sourient et sont détendues loin de l’air grave et déprimant que traîne Joe en permanence. D’ailleurs je dois souligner que j’ai eu un vrai souci avec la mise au point (et non ce ne sont pas mes lunettes) certaines images étaient quand même bien bien floues !

En résumé un court-métrage qui nous prouve encore une fois que les lesbiennes n’arrivent pas à oublier leurs ex et à aller de l’avant, même à l’autre bout du monde. Heureusement que d’autres ont un minimum d’imagination et d’obstination. J’avoue, j’ai adoré le coup du cadenas !

Se laisse regarder mais s’oublie vite. A vous de juger.

Midsummer in Paris : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Cineffable 2015.

Sélection Officielle au Festival du Film Queer de Corée 2015.

Sélection Officielle au Festival du Film Gay et Lesbien de Long Island 2015.

Sélection Officielle au Festival du Film Féminin d’Aichi 2015.

Midsummer in Paris : Extraits

JOE: Joyeux anniversaire ! Qu’est-ce que tu veux comme cadeau d’anniversaire ?
JENNY : Je veux qu’on se marie.
JOE : Mais le mariage n’est pas reconnu.

MIN : Tu t’es échappée au loin, mais tu n’arrives toujours pas à te sentir libre, même en France ?

JOE : Je crois que les êtres humains ne sont jamais libres, peu importe où nous sommes.

MIN : J’ai encore oublié…
JOE : Le cadeau ?
MIN : Oui.
JOE : Apporte-le demain alors.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre