Millenium 3 – La reine dans le palais des courants d’air

Une fin réussie et impressionnante pour cette histoire prenante

Année de Production : 2009

Date de Sortie : 28 Juillet 2010

Réalisation : Daniel Alfredson

Scénario : Ulf Ryberg d’après l’oeuvre de Stieg Larsson

Avec : Michael Nyqvist (Mikael Blomkvist), Noomi Rapace (Lisbeth Salander), Lena Endre (Erika Berger), Peter Haber (Martin Vanger), Sven-Bertil Taube (Henrik Vanger), Peter Andersson (Nils Bjurman), Ingvar Hirdwall (Dirch Frode), Marika Lagercrantz (Cecilia Vanger), Björn Granath (Gustav Morell), Ewa Fröling (Harriet Vanger), Michalis Koutsogiannakis (Dragan Armanskij), Annika Hallin (Annika Giannini), Sofia Ledarp (Malin Erikson), Tomas Köhler (‘Plague’), David Dencik (Janne Dahlman)

Nationalité : Suédoise

Genre : Policier & Thriller

Titre Original : Luftslottet som sprängdes

Millenium 3 – La reine dans le palais des courants d’air : Résumé

La confrontation entre Lisbeth et son père a été terrible. Tous les deux sont grièvement blessés et hospitalisés dans un grand hôpital. Opérée en urgence, Lisbeth s’est vue retirer une balle du cerveau par un chirurgien qui va s’occuper de sa convalescence. Immobilisée sur son lit, elle voit plusieurs chefs d’accusation peser sur elle.

Refusant de l’abandonner et toujours persuadé de son innocence, Mikael Blomkvist continue son enquête de son côté. Grâce au meilleur ami de Lisbeth, un hacker comme elle, il met à jour la conspiration d’un groupe dissident des services secrets. Mais ces hommes sont prêts à tout pour sauver leur peau et si le mensonge ne suffit plus à les blanchir, ils sont capables de tuer…

La confrontation entre Lisbeth et son père a été terrible. Tous les deux sont grièvement blessés et hospitalisés dans un grand hôpital. Opérée en urgence, Lisbeth s’est vue retirer une balle du cerveau par un chirurgien qui va s’occuper de sa convalescence. Immobilisée sur son lit, elle voit plusieurs chefs d’accusation peser sur elle. Refusant de l’abandonner et toujours persuadé de son innocence, Mikael Blomkvist continue son enquête de son côté. Grâce au meilleur ami de Lisbeth, un hacker comme elle, il met à jour la conspiration d’un groupe dissident des services secrets. Mais ces hommes sont prêts à tout…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Salander, une héroïne bisexuelle.

Note des lectrices : 4.43 ( 3 votes)
54

Suite et fin de trilogie Millénium. Et quelle fin mes amis. J’avais été très impressionnée par le premier épisode, le second m’avait aussi tenue en haleine mais je reconnais que ce troisième volet surpasse à mon sens le précédent. Il y a une tension soutenue du début à la fin qui va crescendo. Le procès est tout simplement le summum de ce suspense. Et c’est justement là toute la force de cette histoire. Réussir à rendre un simple procès à huis-clos aussi incroyable et haletant. Parce qu’on se demande à chaque instant si les héros vont parvenir à s’en sortir et à prouver leur bonne foi alors qu’en face, le procureur ne s’appuie que sur des hommes qui mentent pour demander la condamnation et l’internement à vie de Lisbeth.

Noomi Rapace est toujours aussi douée. Elle dégage une force difficile à expliquer tant physiquement que psychologiquement. La manière dont elle s’oblige à faire ses exercices de rééducation, ces pompes et ces abdominaux qu’elle fait, seule dans sa cellule, montre à quel point la volonté peut prendre le dessus sur le physique. Parce que c’est grâce à cette volonté de fer qu’elle se relève à chaque fois et qu’elle continue à avancer.

Pour en revenir au sujet principal du site, la représentation, sachez qu’il n’y a strictement rien de sexuel dans cet opus. Rien d’homo, de bi ou d’hétéro. Le seul rapport au sexe c’est encore une fois ce viol si intolérable et dérangeant du premier volet. Par contre, Lisbeth reste un personnage fascinant. On ressent très bien son immaturité sentimentale et son incapacité à faire confiance ou à être redevable de quelque chose. Elle a tout d’une handicapée des sentiments et en même temps donne l’impression, parfois, de faire des efforts pour que ça change. Tout cela la rend très attachante et fait de ce personnage un personnage fort de femme capable de se battre, de se servir d’une arme à feu, de pirater n’importe quoi avec un ordinateur et de coucher aussi bien avec un homme qu’avec une femme.

En conclusion, c’est le genre de personnage féminin que j’aimerais voir beaucoup plus souvent au cinéma.

Une belle fin, très réussie qui met un terme parfait à cette histoire. Après c’est à vous de voir ce que vous désirez regarder et ce que vous attendez d’un long-métrage.

Millenium 3 – La reine dans le palais des courants d’air : Critiques Presse et Récompenses

« Un thriller effrayant et palpitant. » Hubert Lizé (Le Parisien)

« Suite et fin de l’adaptation sur grand écran, fidèle et réussie, de la trilogie à succès du Suédois Stieg Larsson. […] Noomi Rapace est toujours aussi bluffante […] » Barbara Théate (Le Journal du Dimanche)

« Des scénaristes qui ont su retranscrire avec fidélité, finesse et intelligence l’essence des textes originaux. » Gilles Penso (L’Ecran Fantastique)

« Clichés psy et longues séquences de procès gâtent un peu le spectacle, mais les scènes d’action compensent allègrement. » Viviane Pescheux (Télé 7 Jours)

« Suite et fin de la trilogie suédoise tirée des romans à succès de Stieg Larsson. Peu de cinéma, c’est clair, mais l’avènement d’une héroïne moderne, Lisbeth Salander, et la grâce de son interprète, Noomi Rapace. » Nicolas Journet (Critikat.com)

« Cet ultime épisode paraît le plus fragile et le moins bon. Il n’en reste pas moins que cet aboutissement délivre quelques passages virtuoses lors de scènes en huis clos juridique. » Nicolas Schiavi (Excessif)

« (…) une réussite. » Julien Fournier (La Croix)

« La mise en scène de Daniel Alfredson ne gagne pas en virtuosité par rapport au chapitre précédent. Mais on appréciera une dernière fois la prestation colorée, tendance noire, de Noomi Rapace. » La rédaction (Ouest France)

« (…) ce troisième volet ne brille pas plus que le précédent par sa mise en scène (…) il y a un recentrage sur les deux héros et leur communication quasi télépathique. » Isabelle Danel (Première)

« Autant le précédent nous avait paru un poil simpliste, autant celui-ci est haletant sans être (trop) racoleur. » Jacques Morice (Télérama)

« Ce dernier volet de la trilogie ne se distingue en rien du précédent. Le rythme est plus soutenu, grâce à une longue séquence de tribunal […] » Thomas Sotinel (Le Monde)

« (…) les films 2 et 3 sont insipides et sans mise en scène. » Dominique Martinez (Positif)

Millenium 3 – La reine dans le palais des courants d’air : Extraits

Son nom est Lisbeth Salander. Elle a 28 ans. Dans ce numéro de Millénium, nous vous révèlerons comment des fonctionnaires de l’État suédois ont conspiré contre Lisbeth Salander afin de protéger un assassin pathologique, Alexander Zalachenko, un ancien transfuge des services secrets soviétiques. Au palmarès sordide des crimes et délits qu’il a commis en Suède on trouve le trafic d’armes, de drogue, la traite des blanches et de nombreuses agressions. Alexander Zalachenko est le père de Lisbeth Salander. Ce numéro de Millénium est destiné à corriger les injustices qu’elle a subies.

LISBETH : J’ai pas besoin d’avocat pour me défendre.
ANNIKA : Tu es poursuivie pour tentative de meurtre contre ton papa et Mikael m’a dit qu’ils essaieraient de te renvoyer en clinique psychiatrique alors il te faut vraiment un bon défenseur. Mais tu peux choisir quelqu’un d’autre. À moins que tu préfères patienter et accepter l’avocat d’office commis par la cours. Ce silence veut-il dire que tu préfères que je parte ? À toi de décider.
LISBETH : Est-ce que tu aurais une cigarette ?

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre