À Mon Cher Disparu d’Anne Alexandre

A mon cher disparu - Anne Alexandre

Titre Français : À Mon Cher Disparu

Titre Original : À Mon Cher Disparu

Auteur : Anne Alexandre

Date de Sortie : 05 Décembre 2014

Nationalité : Française

Genre : Roman Policier

Nombre de Pages : 302 pages

Éditeur : Anne Alexandre

ISBN : 978-2-9551106-1-4

À Mon Cher Disparu : Quatrième de Couverture

En héritant de la maison de sa grand-mère, dans un village de Haute-Loire, Pauline Vogel pensait trouver la tranquillité mais un meurtre l’impliquant directement, l’embraque dans une nouvelle affaire criminelle.

Prenant la défense du suspect arrêté sur les lieux du crime, elle sera bientôt rejointe par le fidèle Antoine Vidal. Ensemble, ils perceront les secrets bien cachés des habitants du village. Elle ne sera pas épargnée par les surprises. Saura-t-elle faire face aux révélations inattendues sur sa propre famille et séduire la ravissante architecte que le destin a placé sur son chemin ?

Anne Alexandre baigne dans le monde judiciaire depuis plus de vingt ans. Passionnée de roman policier, elle a créé le personne de Pauline Vogel, avocate homosexuelle au caractère bien trempé. Ses intrigues s’inscrivent dans une Auvergne qu’elle entend bien nous faire découvrir sous un autre jour.

À Mon Cher Disparu : Avis Personnel

Je dois le reconnaître, j’ai adoré ce nouveau roman d’Anne Alexandre. J’étais réellement ravie de retrouver le personnage de Pauline Vogel. Cette héroïne est peu banale. Avocate à Clermont-Ferrand, elle a perdu la femme qu’elle aimait il y a de nombreuses années. Aujourd’hui, elle tente de concilier son désir de retomber amoureuse et son métier qu’elle apprécie mais qui est particulièrement chronophage. Nous l’avions abandonnée en 2007, dans La Dernière Note et les retrouvailles sont plus qu’agréables.

Pauline a hérité d’une maison dans un petit village de Haute-Loire qu’elle a prévu de retaper. Il faut dire que vu la manière dont la petite bicoque est décrite, elle a plutôt intérêt si elle veut y passer ses vacances et ses week-ends de repos. J’ai beaucoup aimé la manière dont le livre commence, avec un regard différent de celui de l’héroïne. D’ailleurs l’intrigue policière met longtemps à arriver et c’est plutôt bien fait parce que j’avais besoin de retrouver un peu Pauline, ça faisait longtemps qu’on s’était quittées et il fallait qu’on fasse le point sur sa vie (professionnelle et amoureuse).

Après concernant l’enquête, je reconnais que je n’avais pas vu arriver le tueur alors que le reste collait plutôt bien. Peut-être que ça va un peu trop vite sur la fin, quand on nous livre la solution. Ou alors il aurait fallu qu’on ait aussi des flash-backs de lui peut-être. Je ne sais pas. J’ai trouvé que c’était un poil rapide et abrupt. En même temps c’est aussi ce que j’apprécie, n’avoir aucune idée de qui est le tueur. C’est quand même plus agréable que d’avoir compris lors des deux premières pages.

En plus, Pauline a oublié sa juge exilée à l’autre bout de la France et je reconnais que c’est tant mieux. Ça tournait un peu en rond et il fallait y mettre un terme. Là, elle a rencontré une autre femme qu’elle va croiser plusieurs fois et avec laquelle les choses vont vite se concrétiser. J’avoue, j’ai hâte de savoir comment leur histoire va se continuer, si elle se continue. Parce qu’elles ont l’air d’avoir toutes les deux un travail prenant et une grande indépendance.

Un très bon roman que je vous conseille même si vous n’avez pas lu les précédents tomes. Les personnes qui comme moi sont originaires de Haute-Loire ou connaissent les petits villages apprécieront d’autant plus cette plongée dans un univers dur et désabusé. À découvrir.

Pour information, seule la version numérique est disponible sur Amazon via le lien ci-dessous. Si vous désirez acheter le livre en format papier, il vous faudra vous rendre à sur le site officiel de la romancière Anne Alexandre.

A mon cher disparu: Roman lesbien  ( Format Kindle )

par Anne Alexandre

Prix : ---
0 neufs & occasions à partir de

4.7 étoiles sur 5 (13 commentaires client)

À Mon Cher Disparu : Extraits

« Sauveur Marin s’arrêta au bord du chemin et chercha des yeux son chien. Le berger allemand se faisait vieux et avait parfois du mal à suivre le rythme, pourtant peu vif, donné par son maître lors de leur périple quotidien.

Ça faisait longtemps qu’il ne débusquait plus de lapins et qu’il ne partait plus dans des courses effrénées derrière un petit rongeur. Ils se contentait désormais de renifler avec insistance un talus herbeux ou une entrée de terrier avant de reprendre sa promenade au petit trot, en remuant la queue. Lorsque son chien parvint à sa hauteur, Sauveur Marin lui jeta un regard complice. Ils prenaient de l’âge ensemble, constataient que leurs promenades devenaient de plus en plus difficiles à terminer et pourtant il savait que son chien, fidèle compagnon de plus de treize ans, partirait le premier.

Le soleil disparaissait lentement derrière les monts de la Margeride, annonçant les heures froides. Sauveur Marin serra ses poings dans les poches de son gilet de grosse laine, essayant de réchauffer ses doigts ankylosés. Il revenait du village du Mazel par le sentier traversant le Prat Garey. Il n’y avait pas une grande distance, mais il se sentait fourbu, sans vivacité. Il regarda une nouvelle fois le chien en haussant les épaules. Deux vieilles choses ramollies par l’âge et les soucis, ils formaient un couple bien assorti. » (Page 5)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

4 commentaires

  1. Vous avez réussi à piquer ma curiosité, mesdames ! Je crois que je vais me lancer dans la découverte de cette auteure. Juste pour avis, vaudrait-il mieux que je commence par le commencement ou je peux attaquer avec celui-ci direct ?

  2. Merci pour cette critique :) Je suis aussi avec beaucoup d’intérêt les aventures de Pauline et j’ai beaucoup aimé ce nouveau roman. J’avais déjà publié un avis sur le livre et du coup, je le remets ici:

    J’avais adoré les trois premiers livres mettant en scène l’avocate Pauline Vogel et c’est donc avec grand plaisir que je l’ai retrouvée pour une nouvelle enquête. Je n’ai pas été déçue car il s’agit d’un très bon livre policier avec une intrigue intéressante et des personnages approfondis. De plus, les histoires d’Anne Alexandre se déroulent en Auvergne et c’est toujours très agréable de (re)découvrir cette belle région à travers un roman. Roman lesbien? Oui, car l’héroïne est homosexuelle mais ce n’est pas le thème de l’histoire, il s’agit avant tout d’une très bonne enquête policière.
    Je ne peux donc que vous recommander la lecture de ce livre. Et si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à lire ses autres romans. Anne Alexandre est une auteure qui mérite d’être connue! Quant à moi, j’attends déjà avec impatience le prochain roman :)

Répondre