Chronique Mon Œil du Web – 19 Février 2012

Chronique Mon Oeil du Web

Parce qu’on n’a pas toujours le temps de tout lire sur le web, parce que chaque chose que nous apprenons n’a pas toujours besoin de faire l’objet d’une news sur le site, « Mon œil du web » est là pour vous faire une petite session de rattrapage. Sur un ton plus personnel, voici les news du web de la semaine…

Kate MoennigKate Moennig interprètera de nouveau une lesbienne à la télévision américaine !
C’est le site TV Line qui a lâché la bombe, Kate Moennig (Shane de The L-Word), qu’on ne présente plus dans le petit monde lesbien, va de nouveau jouer le rôle d’une lesbienne dans le pilote de la série Ray Donovan. Dans cette série, Kate interprètera le rôle de Lena, officier en second de Ray Donovan (Liev Shrieber) un expert régulièrement appelé pour aider à résoudre les affaires controversées et confidentielles de l’élite de L.A. Lena est décrite comme une jeune femme de 28 ans « sombre et intense ». Le personnage apparaitra pour la première fois à l’écran lorsque son boss Ray l’appellera pour lui dire de le retrouver au bureau. Ce qui est écrit dans le script ensuite est plus qu’intéressant : Elle raccroche, se tourne vers la jeune femme à côté d’elle dans le lit. Puis elle dit «Je dois y aller. Habille-toi ! ». Une série de plus à laquelle il faudra jeter un œil !
Source : http://www.tvline.com/

She WiredL’amour lesbien célébré en photo noir et blanc !
Je ne sais pas si vous avez remarqué mais sur le site cette semaine on a été plus que soft en matière de Saint-Valentin étant donné que… nous n’en avons absolument pas parlé. Pourtant, au détour du net je suis tombée sur une initiative dont je ne peux m’empêcher de vous parler. Le site internet Shewired a compilé pour l’évènement des photos de lesbiennes de toutes les époques en noir et blanc. Une façon de nous rappeler que l’amour lesbien n’est pas que post-Stonewall mais existe depuis la nuit des temps. Le seul regret une fois les clichés balayés est de ne pas en savoir plus sur ces visages amoureux figés le temps d’une photographie. Une initiative sympathique et loin des « racontez-nous vos plus belles histoires d’amour pour la Saint-Valentin» que l’on a pu voir sur tous les autres sites.  À voir ici :
http://www.shewired.com/

Out With DadOut With Dad de retour le 2 mars prochain !
Si vous ne connaissez pas encore cette perle du net, vous avez jusqu’au 2 mars pour regarder la première saison et le début de la deuxième de cette superbe websérie (et non je ne dis pas ça car je fais les sous-titres français…). Out With Dad, c’est l’histoire de Rose, une adolescente de quinze qui découvre qu’elle est homosexuelle et tombe amoureuse de sa meilleure amie Vanessa. Nathan, le père de Rose a tout du père veuf bienveillant qui ne sait pas quoi faire pour que sa fille soit assez à l’aise pour lui parler. L’épisode 7 de cette deuxième saison mettra à l’honneur PFLAG Canada (Parents, Family & Friends of Lesbian and Gay), une organisation à but non-lucratif plus ou moins équivalente à l’association Contact chez nous. L’initiative de Jason Leaver, le créateur et réalisateur de la websérie est intéressante, il mettra à l’honneur dans cet épisode des histoires réelles postées par les internautes suite à une demande de sa part. Plus que quelques jours à tenir jusqu’au deux mars ! Mais une question reste en suspend. Rose et Vanessa finiront-elles par vivre leur amour au grand jour ?
Source : http://www.outwithdad.com/

Caroline FourestV comme…. Non je n’ai même pas envie de prononcer son nom !

Forcément cette semaine vous avez difficilement pu passer à côté de la polémique engendrée par un (futur ancien) membre du parti de l’UMP. On n’en pas parlé sur le site, un peu lassées de devoir remettre le nom de cet homme à la Une… Tout ce que je retiendrai de cette histoire c’est ces mots de Caroline Fourest dans sa chronique pour le journal Le Monde : « Ne nous attardons pas sur les propos, attardés et répétitifs, de Christian Vanneste. Ils parlent d’eux-mêmes. Le pire n’est même pas sa volonté de minimiser la déportation des homosexuels, mais sa leçon de charlatan associant l’homosexualité à « un refus de l’altérité » et à une forme de « narcissisme », voire de « très grand égoïsme ». Avec un sens de l’anecdote et de la délectation fascinée qui confine au pathétique. Il y aurait sans doute beaucoup à dire sur le narcissisme de Christian Vanneste, son refus de l’altérité (celle de couples qui s’aiment autrement) et plus encore sur son obsession de l’homosexualité. Mais nous risquerions de sortir du champ politique pour entrer dans celui de la psychanalyse ». Merci à la grande Caroline Fourest, c’est finalement votre nom que je préfère mettre à l’honneur dans cette fin de chronique !

À lire ici : http://www.lemonde.fr/

Mon œil du web c’est fini pour cette semaine ! On se retrouve la semaine prochaine pour de nouvelles aventures leswebiennes. Si entre temps, vous lisez quelque chose d’intéressant, n’hésitez pas à m’en faire part, qui sait cela fera peut-être partie du prochain « Mon œil du web ».

Retour à l’Accueil de toutes les Chroniques « Mon Oeil du Web »

A propos de Gaëlle Carrion

Gaëlle Carrion
Chargée de communication digitale dans la vraie vie je partage mes coups de cœur sur le site d'Univers-L !

Répondre