Nina’s Heavenly Delights (Les Délices de Nina)

Une belle histoire d'amour saupoudrée de bons petits plats

Année de Production : 2006

Date de Sortie : 29 Septembre 2006

Réalisation : Pratibha Parmar

Scénario : Andrea Gibb, Pratibha Parmar

Avec : Shelley Conn (Nina), Laura Fraser (Lisa), Ronny Jhutti (Bobbi), Art Malik (Raj), Raji James (Sanjay), Veena Sood (Suman), Raad Rawi (Mohan), Atta Yaqub (Kary), Zoe Henretty (Priya), Kathleen McDermott (Janice)

Nationalité : Britannique

Genre : Comédie, Romance

Durée : 1h 34min.

Titre Original : Nina's Heavenly Delights

Nina’s Heavenly Delights (Les Délices de Nina) : Résumé

Dans Nina’s Heavenly Delights, Nina Shah a quitté sa famille il y a plus de 3 ans après une dispute avec son père. Elle revient aujourd’hui de Londres après le décès de ce dernier. A Glasgow où vit sa famille, elle apprend stupéfaite que le restaurant de son enfance est au bord de la faillite à cause des dettes de jeu de son père.

Refusant de perdre le restaurant, Nina propose à Lisa, la jeune femme qui possède la moitié de l’établissement de se battre pour sauver celui-ci. Lisa lui demande où elle compte trouver l’argent nécessaire et Nina lui rétorque qu’elles ont juste à remporter le concours du meilleur curry de la région.

Aidée de son ami d’enfance, Bobbi, devenu Drag Queen et de Lisa, Nina se met à cuisiner. Tout en testant les recettes de son père, elle se rapproche de Lisa dont elle tombe bientôt amoureuse.

Dans Nina's Heavenly Delights, Nina Shah a quitté sa famille il y a plus de 3 ans après une dispute avec son père. Elle revient aujourd'hui de Londres après le décès de ce dernier. A Glasgow où vit sa famille, elle apprend stupéfaite que le restaurant de son enfance est au bord de la faillite à cause des dettes de jeu de son père. Refusant de perdre le restaurant, Nina propose à Lisa, la jeune femme qui possède la moitié de l'établissement de se battre pour sauver celui-ci. Lisa lui demande où elle compte trouver l'argent nécessaire et Nina lui…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Une comédie romantique lesbienne incontournable.

Note des lectrices : 3.82 ( 17 votes)
81

Nina’s Heavenly Delights est une jolie petite Comédie romantique. Dans la même veine que Imagine Me & You, elle se rapproche des romances légères du genre Coup de Foudre à Nothing Hill. La seule différence réside dans le fait qu’ici, il s’agit de deux femmes.

J’ai apprécié ce film parce que je m’attendais à une simple Comédie romantique. Ceux qui attendent plus seront déçus. Il n’y a aucune critique de la société, le choc des cultures entre Nina et Lisa n’a pas lieu, le mode de vie indien est ignoré et tout le monde est tout beau et tout gentil. La vie est belle, les oiseaux chantent…

Nina est une jeune femme qui a quitté Glasgow parce que sa famille la contraignait à un mariage de raison ce qu’elle refusait. Elle s’est enfuie et n’a plus donné de nouvelles jusqu’à ce qu’elle apprenne le décès de son père. De retour dans sa famille, elle découvre que le restaurant familial va être vendu pour éponger les dettes de jeu de son père. Elle refuse cette réalité et décide de se battre pour garder cet établissement où elle a été si heureuse enfant.

Elle est aidée dans sa « quête » par Lisa, la jeune femme qui possède la moitié du restaurant. Toutes les deux se rapprochent, apprennent à se connaître et tombent amoureuses. Lisa est prête à s’engager alors que Nina refuse de faire son coming-out de peur de choquer sa mère. Mais l’amour finit par triompher et tout se termine bien.

Voilà, c’est tout. Une simple et belle Comédie romantique interprétée à merveille par deux superbes actrices, Shelley Conn et Laura Fraser. Vous sortirez de ce visionnage avec une furieuse envie de manger et un sourire béat aux lèvres. Pour ma défense et cette critique mielleuse j’avoue que j’ai eu un petit faible pour Laura Fraser et son personnage tout en fraîcheur, énergique et décidé.

En clair, tout dépend de ce que vous attendez…

Site Officiel (en anglais)

Nina’s Heavenly Delights (Les Délices de Nina) : Critiques Presse et Récompenses

« In her feature debut, filmmaker Pratibha Parmar falls back on every cliché she’s supposedly trying to undermine. » Rich Cline ( Shadows on the Wall )

« Instead of devoting surplus screen time to Conn and Fraser’s slow cooking, Parmar would have been better off delving out of the kitchen and deeper into the mixed fortunes of a multicultural family and their troubled psyches. Like a dainty appetiser, Nina’s Heavenly Delights tries but fails to fill you up. » Jaspreet Pandohar ( BBC Movies Review )

Nina’s Heavenly Delights (Les Délices de Nina) : Extraits

NINA  : Imagine juste le ‘Taj’, a nouveau en compétition.
BOBBI  : Imagine juste ?

SUMAN  : Nous faisons tous des choses que nous ne voulons pas.
NINA  : Pourquoi ?
SUMAN  : Il n’y a pas de pourquoi.

NINA  : Tout est une question d’alchimie. Et l’alchimie doit être exacte. (Lisa la regarde, fascinée à la fois par ses déclarations et par la cuisinière)

LISA  : Je le veux vraiment, toi et moi. Je n’ai jamais ressenti cela avant ! Disons le à tout le monde !
NINA  : Je dois y aller. Je ne peux pas faire ça maintenant, Lisa. (Lisa est désappointée et Nina quitte le restaurant. Lisa se met à cuisiner seule et lorsque Nina revient elle lui déclare)
LISA  : Je pensais que tu t’étais enfuie loin de moi.
NINA  : Pas encore. Mais je pense à le faire.
LISA  : Bien sûr que tu vas le faire. C’est ce que tu fais toujours.

NINA  : Quoi ?
LISA  : Embrasse-moi.
NINA  : Nous sommes à la télévision.
LISA  : On y est.

SUMAN  : Nina ?
NINA  : Elle est partie, Ma.
SUMAN  : Alors pourquoi es-tu encore là ? Ne fais pas la même erreur que moi. J’aimais ton père mais j’ai toujours su, au plus profond de mon coeur qu’il n’était pas le bon.
NINA  : … Raj ?
SUMAN  : Les trophées importent peu. La seule chose qui compte c’est l’amour. (Elle sert sa fille dans ses bras) Allez, dépêche-toi. Et ne perds pas cette fille de vue une nouvelle fois !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

2 commentaires

  1. Je ne suis pas forcément fan du Bollywood en général, mais je ne sais pas pourquoi, celui la j’ai vraiment accroché! Un bon divertissement, j’ai beaucoup aimé les deux actrices principales et l’histoire en général. J’avoue que le petit coté fantastique m’a bien fait rire! A voir et sans prise de tete :)

  2. Boolliwood à Glasgow ! J’ai aimé le côté déjanté.

Répondre