Ordinary Family

Difficile de se confier quand on est dans une famille où le secret est roi

Affiche : Ordinary Family

Année de Production : 2014

Date de Sortie : 2014

Réalisation : Hyun-Ju Lee

Scénario : Hyun-Ju Lee

Nationalité : Corée du Sud

Genre : Court-Métrage

Durée : 24 : 00

Titre Original : Ordinary Family

Ordinary Family : Résumé

Su-Young est une lesbienne qui prépare ses premières vacances avec sa petite-amie, Young-Mi. Mais deux jours avant de partir, Su-Young reçoit des nouvelles par rapport à l’hospitalisation de son père. Elle part donc rendre visite à ses parents. Pourra-t-elle partir en toute sécurité en vacances avec sa petite-amie ?

Su-Young est une lesbienne qui prépare ses premières vacances avec sa petite-amie, Young-Mi. Mais deux jours avant de partir, Su-Young reçoit des nouvelles par rapport à l'hospitalisation de son père. Elle part donc rendre visite à ses parents. Pourra-t-elle partir en toute sécurité en vacances avec sa petite-amie ?

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Le coming out n'est pas si simple

Note des lectrices : Soyez la première !
66

Ordinary Family est un joli court-métrage que nous avons découvert au festival du film lesbien et féministe de Paris Cineffable en 2015. D’origine sud-coréenne, il met en scène Young-Su, une jeune femme qui vit à Séoul avec sa compagne. Toutes les deux ont l’air très amoureuses, mais les parents de Young-Su ne sont pas au courant de son homosexualité.

Lorsque le père de cette dernière a un grave accident de voiture, il décide de changer de vie au grand dam de toute la famille. Il choisit de demander le divorce et d’aller vivre chez sa fille. Sauf que cela ne convient à personne (sauf à sa femme qui a un amant).

J’ai bien aimé cette histoire pour plusieurs raisons. L’image est jolie et captivante avec une lumière vraiment belle. Les acteurs sont excellents entre les stoïques et les exubérants. Le scénario est assez réussi avec une scène finale à la fois drôle et parfaite en terme de conclusion.

Personnellement j’ai été surprise et j’ai particulièrement apprécié le fait que les scènes d’amour et de baisers soient crédibles. Parfois dans les courts-métrages ou films asiatiques, on a l’impression que les amantes ne se touchent pas quand elles s’embrassent. Comme s’il fallait que leurs peaux ne soient pas en contact comme les différentes parties de leur corps. Point de cela ici. On voit le désir monter et les jeunes femmes se caresser et se coller l’une à l’autre. C’est très réussi.

Un bon court-métrage même si le rythme un peu lent ne séduira pas tout le monde. À découvrir.

Ordinary Family : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Cineffable 2015.

Sélection Officielle au Festival du Film LGBT de San Francisco 2014.

Ordinary Family : Extraits

Young-Mi : On est à la plage, un maillot de bain sexy est de rigueur.

Le père : Présente-lui un célibataire correct. Elle est jolie mais coincée.

Le père : Si tu ne veux pas vivre avec moi, marie-toi.

Young-Su : Tu prends soin de ton ami, je prends soin de mon amie.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre