Penguins at North Pole

La première comédie lesbienne taïwanaise

Année de Production : 2013

Réalisation : Kassey C.M. Huang

Scénario : Kassey C.M. Huang

Avec : Tan Aizhen (la mère), Nikki Hseih (Helen), Zaizai Lin (la petite amie)

Nationalité : Taïwanaise

Genre : Comédie, Romance

Durée : 30 : 00 minutes

Titre Original : Penguins at North Pole

Penguins at North Pole : Résumé

Helen est une jeune lesbienne en couple avec une autre femme. Lorsque sa mère découvre qu’elle est homosexuelle, le monde s’effondre. Elle se met en tête de lui parler par tous les moyens utilisant des amulettes taoïstes et des sutras.

Helen tente de faire face pendant que sa compagne n’a qu’une idée en tête, organiser leur mariage de rêve au Pôle Nord…

Helen est une jeune lesbienne en couple avec une autre femme. Lorsque sa mère découvre qu'elle est homosexuelle, le monde s'effondre. Elle se met en tête de lui parler par tous les moyens utilisant des amulettes taoïstes et des sutras. Helen tente de faire face pendant que sa compagne n'a qu'une idée en tête, organiser leur mariage de rêve au Pôle Nord...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Note des lectrices : 4.7 ( 2 votes)
78

Cette petite fiction, première comédie lesbienne Taïwanaise est drôle, fraîche et mignonne.

Helen et sa petite-amie sont en couple et rêvent de se marier au Pôle Nord avec les pingouins et les ours polaires, cependant elles n’ont pas encore eu le courage de parler de leur relation à leurs parents.

La mère d’Helen est tout simplement drôle. Elle est tout d’abord choquée lorsqu’elle découvre que sa fille est homosexuelle – et de quelle manière ! En espionnant son compte Facebook, elle se rend compte qu’Helen et sa petite-amie parlent de doigtiers. Cependant, elle reprend rapidement du poil de la bête et va voir un médecin qui lui dit de montrer à sa fille qu’elle fait fausse route. Son stratagème est donc de faire croire à sa fille que cette situation ne la dérange pas, puis de lui apporter deux hamsters femelles en cage. Lorsqu’Helen lui dit que les deux rongeurs ne se supportent pas, sa mère en conclut donc que ces rongeurs sont la preuve que deux personnes du même sexe ne s’attirent pas mais se repoussent. Logique !

Je dois avouer que cette mère m’a, parfois, un peu fait penser à la mère de Will dans Saving Face.

Le père de la petite-amie d’Helen, impressionnant avec son couteau de boucher et derrière ses airs de gros dur, accepte lui aussi sa fille et sa relation et va même jusqu’à soutenir son mariage d’une jolie façon.

Concernant les points négatifs, j’ai trouvé la scène où la mère, venue pour « soigner » sa fille avec un potage, surprend une conversation entre Helen et sa petite-amie, un peu facile. Je mettrais également un petit bémol sur le jeu des acteurs. Ils surjouent un peu, mais rien de bien grave au final. En somme, Penguins at North Pole est une petite comédie rafraîchissante qui vous fera passer une très bonne demi-heure.

Penguins at North Pole : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Lesbien et Féministe Cineffable 2014.

Penguins at North Pole : Extraits

Amie : Helen a déjà trente ans, il est temps pour elle de se marier.

Helen : Qu’est-ce que tu veux pour ton anniversaire ?

Petite-amie : J’espère que nous pourrons nous marier au Pôle Nord !

Mère d’Helen : Même si vous êtes deux filles, la règle c’est la règle : pas de relations sexuelles. Sinon les gens diront que tu es une fille facile.

Médecin : Je vous le dis, laissez-la vous en parler en premier.

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre