Alex Parks

Alex Parks

Biographie

Alex Parks de son vrai nom Alexandra Rebecca Parks est née le 26 Juillet 1984 au Mount Hawke, dans Les Cornouailles. Cette jeune auteure, compositrice et chanteuse britannique s’est faite connaître en 2003 après avoir remporté la Fame Academy, l’équivalent anglais de la Star Academy. Pendant plus de 10 semaines, la candidate a réussi l’exploit de conquérir le public britannique grâce à sa voix mélodieuse et à ses interprétations talentueuses de grands succès.

Dès l’âge de 15 ans, Alex Parks a commencé à écrire des textes. Elle étudie au lycée tout en suivant des cours de théâtre et en chantant dans un groupe local baptisé One Trick Pony. L’adolescente s’initie à différents types de musique notamment le folk et le rock et apprend à jouer de la guitare à la même époque. Et même si le groupe finit par se séparer, la jeune femme continue à écrire.

Son père soumet une cassette aux juges de la Fame Academy et Alex Parks est sélectionnée pour intégrer le programme. Elle remporte la finale et enregistre le single « Maybe That’s What It Takes » qui se classe troisième des meilleures ventes britanniques. Son premier album, Introduction sort dans la foulée et se vend à plus de 500 000 exemplaires.

Après la sortie de son second single, « Cry », en Février 2004, Alex Parks se retire pour enregistrer son second album, Honesty en huit mois. Entourée de grands producteurs et paroliers tels Greg Wells, John Reynolds, Peter-John Vettese and Judie Tzuke, l’album prend du retard et les délais imposés par la maison de disques sont rapidement dépassés. Le label Polydor accepte mal la situation et décide de ne sortir la chanson « Looking For Water » qu’en téléchargement sur internet. Les fans vivent très mal ce choix et après d’autres divergences, Alex Parks se sépare de sa maison de disques le 8 Février 2006.

En Novembre 2006, Alex Parks annonce qu’elle désire prendre du recule et s’accorder une année sabbatique. Elle déclare que de nombreux labels indépendants lui ont fait des offres qu’elle a pour l’instant refusé. La jeune musicienne quitte l’Angleterre et se rend en Australie où elle parcourt le pays pendant plusieurs mois. En Avril 2007, elle finit par annoncer qu’elle est de retour en Grande Bretagne et qu’elle enregistre un nouvel album.

Histoire d'un Coming-Out

Alex Parks n’a jamais caché son orientation sexuelle. Cette jeune femme aux cheveux courts en batailles et au look de garçon manqué a annoncé, dans une interview avec le Telegraph en 2003, qu’elle avait découvert que son père avait adressé une cassette d’elle à la Fame Academy très peu de temps après avoir surpris sa petite amie au lit avec une autre femme. Elle a ajouté « J’étais perdue et [la rupture] m’a plutôt très affectée pour être honnête mais je n’aurai pas fait [la Fame Academy] si j’avais toujours été en couple. Je n’avais jamais rêvé, d’aucune façon, de partir et de quitter mon grand amour. Alors quelque chose de bien est finalement sortie de cela, après tout. »

La jeune femme a également confié qu’elle avait dit à ses parents qu’elle était lesbienne à l’âge de 14 ans. « Je me débattais avec cela depuis un moment, vous pensez que vous êtes la seule et vous pensez que tout le monde va vous haire pour cela, je n’ai jamais vraiment fait de coming out en tant que tel. Je l’ai dit à ma mère et mon père mais je n’ai jamais vraiment eu besoin de le dire à mes amis… c’était comme s’ils savaient. Mon père m’a vraiment, vraiment toujours soutenue dès le premier jour, ma mère a trouvé un peu dur d’aborder le sujet dès le début. »

Discographie

Introduction (2003)
Honesty (2005)

Discussion sur le Forum à propos de Alex Parks

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre