Ann Bannon

Ann Bannon

Biographie

Ann Bannon, née le 15 septembre 1932, est une auteure américaine. Sa série de cinq nouvelles lesbiennes, publiées dans les années 50 et 60, lui a valu le surnom de « Reine de la littérature lesbienne ».

Ses jeunes années

Ann Bannon, de son vrai nom Ann Weldy, est née à Joliet, Illinois. Elevée avec ses quatre frères et sœurs par sa mère et son beau-père, c’est elle qui s’occupe de la petite fratrie pendant que ses parents travaillent. Elle échappe très rapidement à ce lourd quotidien grâce à son imagination fertile, se consolant à travers l’écriture.

Au cours de ses études, elle intègre l’université de l’Illinois, située à Urbana. Elle en sort diplômée en 1954, après y avoir étudié le Français. Aussitôt après, elle épouse un ingénieur et le suit dans ses très nombreux déplacements professionnels, à travers tout le pays.

Sa carrière

Les déménagements successifs imposés par l’emploi de son époux finissent par isoler Ann Bannon, et elle se tourne vers la lecture et l’écriture pour combler ce manque de vie sociale. Vivant à Philadelphie, le couple tente d’avoir un enfant lorsque la jeune femme de 22 ans commence à rédiger sa première nouvelle. Inspirée par le Spring Fire de Vin Packer, elle raconte l’histoire passionnelle qui uni deux jeunes étudiantes appartenant à une même confrérie. Grâce à Richard Carroll, l’éditeur en chef de Gold Metal Books, Odd Girl Out est publié en 1957.

La suite de cette histoire est écrite en quatre tomes, tous publiés entre 1957 et 1962.

Les couvertures colorées et mots clés utilisés pour mettre ces livres en avant font merveilles, et chaque œuvre se retrouve très rapidement dans les kiosques de gare, métro ou encore pharmacies. Ils sont lus à l’abri des regards indiscrets, mais cela n’empêche pas Ann Bannon de recevoir nombre de lettres de remerciement de la part des lectrices.

Une fois la série terminée, l’auteure retourne en cours, obtenant un doctorat en linguistique à l’université de Stanford. Elle devient alors professeur à l’université d’État de Californie, située à Sacramento. Restée pratiquement inconnue en tant qu’auteure nouvelliste, elle a tout de même l’agréable surprise d’être reconnue occasionnellement par des étudiants, professionnels de l’édition ou collègues. Ses nouvelles sont d’ailleurs republiées par différentes maisons d’édition à plusieurs reprises, toujours avec le même succès.

Ann Bannon et son époux divorcent en 1980, dix ans avant qu’elle ne prenne sa retraite. Entre 2001 et 2003, la série de nouvelle, baptisée The Beebo Brinker Chronicles, est republiée et l’auteure fait le tour du pays pour sa promotion. En parallèle, les premières versions traduites font leur apparition et, en 2004, une adaptation théâtrale voit le jour.

Les nouvelles de cette pionnière – primée à plusieurs reprises – restent les plus lues, les plus mémorables et les plus commentées, et ce depuis des décennies.

Histoire d'un Coming-Out

Ann Bannon a intégré la confrérie des Kappa Kappa Gamma lors de son premier cursus universitaire. Là, elle s’est liée d’amitié avec une étudiante plus âgée, courtisée à la fois par les hommes et les femmes. C’est en voyant l’attirance qu’éprouvait pour elle une étudiante plus jeune que l’auteure a commencé à comprendre sa propre sexualité.

Bibliographie

Beebo Brinker
Journey to a Woman
Women in the Shadows
I Am A Woman
Odd Girl Out

Ann Bannon

Répondre