Jane Rule

Jane Rule

Biographie

Jane Vance Rule est une écrivaine canadienne née le 28 mars 1931 et décédée le 27 novembre 2007. Membre de l’Ordre du Canada et de l’Ordre de la Colombie Britannique, elle est connue pour avoir été l’auteur de nombreux ouvrages relatifs au lesbianisme.

Née à Plainfield dans le New Jersey, Jane Rule est la fille aînée de Charlotte Jane (née Hink) et d’Arthur Richards Rule. Dyslexique et extrêmement grande (elle avoisinait les deux mètres), elle reconnaîtra plus tard s’être toujours comportée comme un garçon manqué.

Après des études au Mills College en Californie, elle obtient son diplôme en 1952. Elle s’installe alors en Angleterre où elle réside quelques années durant lesquelles elle entretient une liaison avec le critique John Hulcoop. Jane Rule revient ensuite aux Etats-Unis et enseigne à l’Académie Concord dans le Massachusetts. Là elle rencontre Helen Sontoff dont elle tombe éperdument amoureuse.

En 1956, Jane Rule déménage pour travailler avec Hulcoop à l’Université de Colombie Britannique à Vancouver. Son histoire avec Hélène Sontoff ne s’arrête pas. Après de nombreuses visites, toutes les deux décident de vivre ensemble.

Après vingt-deux refus de la part d’éditeurs c’est en 1964 que Jane Rule publie Déserts du Cœur (Desert of the Heart). L’histoire positive de deux jeunes femmes tombant amoureuses est à l’époque une véritable révolution. Elle reçoit alors de nombreuses lettres de femmes « très malheureuses, voire désespérées » qui se sentaient isolées et seules.

Suite à ce premier roman, Jane Rule devient une personnalité canadienne prisée par les médias. Elle déclarera d’ailleurs plus tard à ce sujet « Pour les médias j’étais devenue la seule lesbienne au Canada. Un rôle que je n’ai accepté que peu à peu et à contrecœur et dont je me suis servie pour éduquer les gens comme je le pouvais. » Engagée tant du point de vue de l’écriture que de la liberté d’expression et la défense des homosexuels, elle siégera à la direction de la Writers’ Union of Canada (« Union des écrivains du Canada »).

L’année 1989, Jane Rule fait don d’une collection de ses écrits à l’Université de Colombie Britannique. C’est en 1998 qu’elle obtient l’Ordre de la Colombie-Britannique et en 2007 l’Ordre du Canada.

En 1976, Jane Rule s’installe sur l’île de Galiano avec Hélène Sontoff. Elles y vivront toutes les deux jusqu’à leur mort. Hélène Sontoff décédera en 2000 et Jane Rule en 2007 à l’âge de 76 ans des suites d’un cancer du foie dont elle a refusé les traitements pouvant l’éloigner de cette île.

Histoire d'un Coming-Out

A l’âge de 15 ans Jane Rule découvre le livre Le Puit de Solitude (The Well of Loneliness) de Radclyffe Hall. Elle écrira plus tard à ce sujet « tout à coup [j’ai] découvert que j’étais un monstre ».

Après une relation avec le critique John Hulcoop, elle rencontre Helen Sontoff à l’Académie Concord dans le Massachusetts. Toutes les deux tombent amoureuses et vivent ensemble jusqu’au décès d’Helen en 2000.

Personnage public et défenseur des droits des gays, Jane Rule a souvent été sur le devant de la scène de par son engagement.

Il est à noter qu’elle a choqué de nombreux homosexuels en écrivant qu’elle était contre le mariage des personnes de même sexe : « Être forcé de revenir dans la cage hétérosexuelle de la vie de couple n’est pas un pas en avant mais un pas en arrière dans les définitions que l’état impose des relations. Avec tout ce que nous avons appris, nous devrions aider nos frères et sœurs hétérosexuels à s’échapper de leurs prisons définies par l’état et non être volontaire pour les y rejoindre. »

Bibliographie

Desert of the Heart [Déserts du Coeur] (1964)
This Is Not for You (1970)
Against the Season (1971)
Lesbian Images (1975)
Theme for Diverse Instruments (1975)
The Young in One Another’s Arms (1977)
Contract With the World (1980)
Outlander (1981)
Inland Passage and Other Stories (1982)
A Hot-Eyed Moderate (1985)
Memory Board (1987)
After the Fire (1989)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre