Red Doors

Une famille se retrouve après la désertion du père

Année de Production : 2005

Date de Sortie : 08 Septembre 2006

Réalisation : Georgia Lee

Scénario : Georgia Lee

Avec : Tzi Ma (Ed Wong), Jacqueline Kim (Samantha Wong), Elaine Kao (Julie Wong), Freda Foh Shen (May-Li Wong), Kathy Shao-Lin Lee (Katie Wong), Mia Riverton (Mia Scarlett), Jayce Bartok (Mark), Rossif Sutherland (Alex), Sebastian Stan (Simon), Stephen Rowe (Dr. Levy), Cindy Cheung (Grace)

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie

Durée : 1h 30min.

Titre Original : Red Doors

Red Doors : Résumé

Ed Wong est le patriarche d’une famille composée de trois filles. Alors qu’il vient de partir à la retraite, il réalise qu’il ne sert plus à personne et décide de se suicider. Malheureusement, chacune de ses tentatives se solde par une interruption inopinée, ce qui ne fait qu’accroître le fait qu’il pense être incompris. Il quitte donc soudainement sa femme et ses enfants sans les prévenir pour aller méditer dans un monastère.

Samantha et Julie, les deux filles aînées, ne vivent plus avec leurs parents. Samantha, la plus âgée, est une femme d’affaires ambitieuse qui doit se marier prochainement et planifie sa vie dans les moindres détails. Ses retrouvailles avec son premier amour vont bouleverser son existence plus qu’elle ne le pensait. Julie, la cadette des sœurs, est une jeune femme timide et réfléchie étudiante en médecine. Contre toute attente, elle tombe un jour amoureuse d’une star de cinéma venue en observatrice pour son prochain film.

Katie, la benjamine qui vit avec ses parents, se désintéresse complètement du lycée. Elle affronte son voisin, Simon, dans une lutte sans merci et la violence est en perpétuelle escalade jusqu’à une explosion de casier… Au milieu de tout cela, madame Wong essaie de se remettre du départ de son mari et tente de comprendre ses enfants.

Ed Wong est le patriarche d’une famille composée de trois filles. Alors qu’il vient de partir à la retraite, il réalise qu’il ne sert plus à personne et décide de se suicider. Malheureusement, chacune de ses tentatives se solde par une interruption inopinée, ce qui ne fait qu’accroître le fait qu’il pense être incompris. Il quitte donc soudainement sa femme et ses enfants sans les prévenir pour aller méditer dans un monastère. Samantha et Julie, les deux filles aînées, ne vivent plus avec leurs parents. Samantha, la plus âgée, est une femme d’affaires ambitieuse qui doit se marier prochainement et…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Une liaison lesbienne sympathique.

Note des lectrices : 3.68 ( 3 votes)
78

Red Doors est un film inoubliable, à la fois drôle, tendre et grave. Il ressemble beaucoup, sous certains aspects à Saving Face tout en s’attachant beaucoup moins à la culture chinoise. Ici les Wongs sont une famille d’origine chinoise mais ils pourraient tout aussi bien être français, espagnols ou italiens. C’est une famille moyenne, traditionnelle, sans excès ni histoire, relativement banale en somme.

Il y a des passages hilarants et marquants. Je pense notamment à toutes ces tentatives de suicide ratées du père. C’est tout simplement génial. Je crois qu’ensuite, l’apogée est atteinte quand le père tente de convaincre le psychanalyste qu’il n’a pas besoin de thérapie parce qu’il va très bien. Il énumère tout ce qu’il a fait et les interruptions de ses filles à chaque fois avant de finir par un « vous voyez, je vais très bien, je vous ai convaincu, vous pouvez me rembourser ? » Là, on rit à gorge déployée.

Samantha, la sœur aînée, est terriblement touchante. On la sent froide et distante au début puis elle se dévoile petit à petit. On comprend qu’elle réagit de cette manière parce qu’elle ne mène pas la vie qu’elle aurait voulu avoir. C’est bouleversant quand elle explique qu’enfant elle voulait être danseuse de ballet mais que ses parents ont toujours refusé et que son futur mari lui dit qu’ils ont eu raison, sans saisir toute la détresse de sa future femme et tout le poids de ce rêve gâché.

Katie est à mourir de rire. Les pièges et affrontements qu’elle a avec Simon sont jouissifs. Les photos pornos, l’explosion du casier, le sac de crotte de chien enflammé… J’ai trouvé qu’ils rivalisaient d’ingéniosité pour se prouver leur amour de manière non conventionnelle. Ils m’ont fait délirer, surtout à la fin. Ils ne terminent pas en s’embrassant tous les deux. Vraiment adorable comme couple.

Mais mes préférées, évidemment, ce sont les deux femmes qui tombent amoureuses. Parce que oui, vous avez deviné juste, il y a un couple de lesbiennes dans ce film. Julie est la seconde des filles. Timide, réservée, introvertie, elle fait ce que l’on attend d’elle et ne provoque jamais de remous. Étudiante douée, agréable et disponible, c’est tout naturellement qu’on lui colle dans les bras l’actrice sexy qui vomit après avoir assisté pour la première fois à une intervention chirurgicale. Cette prévenance et cette attention sans excès vont séduire Mia, la starlette du moment et toutes les deux vont débuter une liaison amoureuse.

La relation entre Julie et Mia est amenée de manière très naturelle et séduisante. Elles se voient, se plaisent, sortent ensemble, volent un panneau et s’embrassent. Et puis elles se disputent et Julie prend de l’assurance, montrant qu’elle n’est pas prête à tout accepter par amour. C’est vraiment ordinaire comme vision du couple mais c’est si rare en ce qui concerne les lesbiennes que c’est à souligner. J’ai évidemment adoré quand Mia essaie de se faire pardonner et s’endort devant la porte de Julie qui finit très tard. N’ayant pas trouvé de fleuriste, elle a acheté du fromage… J’avoue, moi aussi j’aurais fondu. C’est trop mignon…

Je pourrais aussi parler de la mère de famille et des vidéos des enfants mais je vais m’arrêter là, je crois que j’ai encore été un peu trop bavarde. En bref, un film à voir absolument.

Red Doors : Critiques Presse et Récompenses

Prix Spécial du Jury en 2005 au Festival International du Film de CineVegas.
Prix du Public en 2005 au Festival du Film de L.A. Outfest.
Grand Prix du Jury en 2005 au Festival du Film de L.A. Outfest.
Meilleur Film en 2005 au Festival du Film de Tribeca.

Red Doors : Extraits

MIA : Je suis tellement embarrassée.
JULIE : C’est tout à fait compréhensible. J’ai appelé un taxi pour vous raccompagner chez vous.
MIA : Merci. (Elle renverse le verre d’eau sur Julie)
JULIE : Je vous en prie.
MIA : Je suis désolée.

KATIE : Je suis désolée, j’ai essayé d’appeler Julie mais elle est aux urgences. Tu penses à quoi ?
SAMANTHA : Tu veux que je te dise d’arrêter ?
KATIE : Non.
SAMANTHA : Alors tu dois arrêter ça.
KATIE : Il n’aime. Merci Sam.

MIA : Alors il est juste parti… pour un monastère… Il va revenir ?
JULIE : Je ne sais pas. Tu sais quoi, il n’y a rien que je puisse faire pour ça.

JULIE : Écoute, je me moque de savoir qui tu es, tu ne peux pas traiter les gens, tu ne peux pas me traiter…
MIA : Je sais ce que tu penses !
JULIE : Non ! Tu ne sais pas !
MIA : Laisse-moi juste t’expliquer !
JULIE : Laisse-moi tranquille.
MIA : Julie, j’essayais de te protéger, crois-moi…
JULIE : Tu sais quoi Mia, garde ça pour tes fans !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre