Salmonberries

Une femme en quête de ses racines

Année de Production : 1991

Date de Sortie : 13 Janvier 1993

Réalisation : Percy Adlon

Scénario : Felix O. Adlon, Percy Adlon

Avec : Oscar Kawagley (Butch), Rosel Zech (Roswitha), K.D. Lang (Kotzebue), Eugene Omiak (Gvy), Wayne Waterman (Ronnie), Jane Lind (Nonyak), Chuck Connors (Bingo Chuck), Alvira H. Downey (Izzy), Wolfgang Steinberg (Albert)

Nationalité : Allemande

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 35min.

Titre Original : Salmonberries

Salmonberries : Résumé

Kotzebue, une jeune femme à l’apparence androgyne, travaille en Alaska. Un jour, elle se rend dans une bibliothèque où elle harcèle la propriétaire, une immigrée allemande, Roswitha. Kotzebue est en effet persuadée que Roswitha détient les clés de son histoire familiale. La jeune femme est à la recherche de ses parents biologiques qui l’ont abandonnée à sa naissance.

Une amitié étrange se tisse petit à petit entre Kotzebue et Roswitha…

Kotzebue, une jeune femme à l’apparence androgyne, travaille en Alaska. Un jour, elle se rend dans une bibliothèque où elle harcèle la propriétaire, une immigrée allemande, Roswitha. Kotzebue est en effet persuadée que Roswitha détient les clés de son histoire familiale. La jeune femme est à la recherche de ses parents biologiques qui l’ont abandonnée à sa naissance. Une amitié étrange se tisse petit à petit entre Kotzebue et Roswitha…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Moyen. Bof.

Note des lectrices : Soyez la première !
59

Salmonberries est un film lesbien sorti sur les écrans en 1993. Tourné à la fois en Alaska et à Berlin, il est en grande partie en anglais, puis en allemand durant la seconde moitié. Il me semble important de préciser cette propriété rare pour le comprendre. Interprété par la chanteuse K. D. Lang, il a essuyé de très mauvaises et violentes critiques lors de sa sortie. C’est en toute connaissance de cause que je l’ai visionné. Et je dois avouer que j’ai été agréablement surprise.

Autant le reconnaître tout de suite, je doute grandement des capacités d’actrice de la chanteuse lesbienne canadienne mondialement connue. K. D. Lang a un visage inexpressif la plus grande partie du long-métrage… Et pitié, qu’on ne me dise pas que cela correspond au personnage. Une ébauche de sourire ou d’inspiration aurait été amplement suffisante.

Mais malgré cette réserve, j’avoue que les étendues désertiques de l’Alaska, les tenues vestimentaires démodées et informes, l’atmosphère froide et glaciale rendent ce long-métrage intéressant. L’histoire est plutôt… brouillonne et incohérente, mais le tout reste visible, loin de la déception majoritairement dépeinte.

N’attendez pas une immense œuvre d’art, vous serez déçues. En même temps, si vous recherchez une histoire d’amour lesbienne impossible où une jeune femme tombe amoureuse d’une hétéro plus âgée qui la repousse, ce film est pour vous.

À vous de juger.

Salmonberries : Critiques Presse et Récompenses

Vainqueur d’un Bavarian Film Award en 1992 dans la Catégorie Meilleure Actrice pour Rosel Zech.
Vainqueur d’un Bavarian Film Award en 1992 dans la Catégorie Meilleure Production.
Vainqueur d’un Grand Prix des Amériques au Festival du Film de Montréal en 1991.

Salmonberries : Extraits

ROSWITHA : Alors, vous voulez vous excuser ?

KOTZEBUE : C’est… Ils ont dit…
ROSWITHA : Ils vous ont trouvée.
KOTZEBUE : Oui.
ROSWITHA : Un nouveau-né.
KOTZEBUE : Oui.
ROSWITHA : Où ? Personne ne sait mais pas là.

KOTZEBUE : Dis-moi.
ROSWITHA : Kotz, tu ne trouveras rien. Ça ne te concerne pas.
KOTZEBUE : Dis-moi à propos de ton mari.
ROSWITHA : Je ne sais pas. Il était…
KOTZEBUE : Il était quoi ?
ROSWITHA : C’était un musicien.

ROSWITHA : Pourquoi es-tu là ? Ça ne te concerne pas.
KOTZEBUE : Mais ça te concerne toi. J’essaye juste de t’aider. J’étais seule. Maintenant, j’ai une amie. Je peux te dire n’importe quoi. Je peux te demander n’importe quoi.

ROSWITHA : Ma mémoire est terriblement précise mais la réalité est tellement différente.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre